Insignifiance

20 Mai 2015 , Rédigé par New Dawn

Insignifiance

On ne saurait trop se féliciter que la langue française soit encore une langue vivante , mais pour combien de temps encore , nul ne le sait ... Pourquoi s'en féliciter , me direz-vous , parce que le grec et le latin , vous répondrai-je ...

Sans vouloir s'accrocher à sa vieille souche et à ses racines , ce sont quand même les Grecs et les Latins qui nous ont appris à parler français ... Dans ma folle jeunesse estudiantine , donc studieuse , les mandarins que nous étions toute ouïe à écouter nous enseignaient que l'évolution d'une langue se fait sous deux aspects ... dans le temps , et dans l'espace ... Qu'est-ce donc que ce verbiage ? Ils voulaient simplement dire que , partant d'un mot donné , grec ou latin , et par déformations successives au cours du temps , il devenait le mot que nous connaissons à l'heure actuelle ... Mais dont le sens n'était pourtant pas figé , car il s'enrichissait d'acceptions régionales qui pouvaient en étendre , en nuancer et dans tous les cas en modifier la définition ...

L'espace , intéresse surtout les rapports que nous entretenons avec les autres langues à un moment donné de l'histoire , ainsi donc les emprunts à l'anglais , à l'allemand , l'arabe ou tout autre langage parvenu jusqu'à nous par les événements historiques et les mouvements de population et que nous avons francisés à la mode de chez nous ...

Voilà , ça c'est fait !

Que dire de bolos ? Moi je veux bien bolos ... sauf à penser que le langage des banlieues envahit l'espace culturel traditionnel de notre langue sans que celle-ci parvienne cependant à pénétrer dans leur culture ... Là encore , qu'en déduire ... comme disaient nos vieux profs , il faut que le même langage , parlé communément soit connu des petits enfants et des grands parents , pour constituer un progrès ou une évolution notable de la langue ...

Vous me suivez toujours ?

Je sais , je suis un peu chiante , mais ce n'est pas à mon âge que je pourrai me refaire ...

Donc , moi , Mémée , je connais le sens du mot "bolos" qui vient d'entrer dans le dico comme une consécration absolue du langage des djeuns ... ce que j'aimerais en contrepartie , c'est que le dictionnaire apprenne à nos linguistes de banlieue que ce mot est le verlan de lobos, pour lobotomisés en parlant des drogués et de l'effet que la drogue entraîne sur ses consommateurs ... J'aimerais aussi , en échange de ma bonne volonté à apprendre des mots nouveaux , que la jeunesse apprenne également que lobos est aussi un mot espagnol qui veut dire "loups" , tout simplement , et Vallsounet ne me démentira pas , ( lupo en italien ) et que ces loups sont ceux qui guettent la jeunesse à la sortie des lycées avec leur poudre à mourir ... Et en faisant encore un petit effort , mais je crains bien que ce ne soit vain , ces mots français et espagnol se ressemblent parce qu'ils sont dérivés , directement , du latin lupus qui veut dire loup , nous l'aurons tous deviné ...

Mais cela , l'Education nationale façon Najad ne vous l'apprendra plus ...

Pour ce qui est de BHL , les pages de noms "majusculés" comportent , comme les cimetières , tellement de personnalités irremplaçables dont l'Histoire ne se souvient plus , qu'il vaut mieux laisser faire le temps !

Insignifiance

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :