Vanitas , vanitatum !

3 Juillet 2015 , Rédigé par New Dawn

Vanitas , vanitatum !

Bubulle 1er était maintenant assis sur un pot de chambre éjectable ... Lui qui avait rêvé d'un quinquennat pépère qui se serait déroulé sans accroc , voire même en pleine félicité , en était pour ses frais ... Ou plutôt ceux du contribuable qu'il avait saigné à blanc comme une sangsue névrosée et insatiable pour , comme le disait son ministre du Budget Sapinus , réconcilier les Français avec l'impôt ... C'était , soigner le mal par le mal , comme le faisaient autrefois les aïeules des campagnes reculées qui n'avaient pas encore été touchées par l'aile salvatrice de la science médicale et dont les homéopathes avaient depuis lors , fait leur credo et leur beurre ...

Tant et si bien qu'il avait fini par se mettre le pays à dos , qui le lui faisait bruyamment savoir en le huant comme un malpropre lorsqu'il lui arrivait de moins en moins souvent de paraître en public ,comme les inaugurations de concours agricoles par exemple , qui lui valaient séance tenante d'être inondé de brouettes de fumier odorant dans son superbe palais ...

Les manants du pays n'étaient pas les seuls à lui en vouloir , car il avait mécontenté tous les représentants d'un petit cénacle abscons et aux visées obscures que l'on appelait l'Union européenne , mais qui ,en fait d'union , était le lieu privilégié où chacun des membres tirait la bourre aux autres ...

A propos de membre , le sien était particulièrement actif et butinait à ses risques et périls dans tous les calices féminins qui offraient quelque nectar subtil à son appétit érotique ... Malheureusement , là aussi , à force de ne pas choisir quelle fleur il allait mettre en soliflore jusqu'à la fin de ses jours , il s'était mis toutes les floralies à dos ...

Bubulle était désemparé...son premier Ministre qui ambitionnait de prendre sa place et qui devait faire un sans faute , car s'il était viré de France avec pertes et fracas , il pouvait toujours espérer conclure une belle carrière en Espagne d'où il était originaire , malgré un soutien sans faille de quelques années , avait fini par se lasser et adopter un mutisme puissant et un désintérêt efficace dans les affaires de l'Etat ... Au moins , après de vaines agitations , il pouvait souffler un peu et ne mécontenterait plus personne !

Or Bubulle , toujours à la recherche d'amour de la part de ses contemporains , s'était polarisé sur les populations fuyant leurs pays pour de multiples et ténébreuses raisons , en qui il avait cru déceler un manque d'amour à combler dont il pourrait lui-même profiter ...

Cependant , il s'aperçut bientôt que là aussi il s'était trompé car cette population jugée par les merdias , en perdition , était en fait infiltrée par un gang de coupeurs de tête qui se réclamaient d'Allah...

Le vieux était cerné de toutes parts et bien qu'il continuât toujours à soutenir la politique du géant noir américain , il compris bien vite que l'autre l'espionnait comme un salaud pour lui mettre des bâtons dans les roues et rigoler de ses conneries internationales !

Tandis que le Tour de France débutait dans son pays , il partit pour un tour operator dans les pays d'Afrique se mettre sous la protection de sanglants dictateurs aux dents blanches comme des fanons acérés de requin leur apporter l'allégeance de quelques visas bienvenus pour alourdir encore la charge de son pays et biffer les dettes criardes qu'ils avaient contractées pour se faire construire de somptueux et inutiles palais ...

Vanitas , vanitatum !

Partager cet article

Repost 0