Bille en tête...

1 Novembre 2015 , Rédigé par New Dawn

Bille en tête...

Le soleil se levait sur une Toussaint resplendissante comme les Varois n'en avaient guère vue depuis longtemps ... Chaude et riante avec des matinées un peu fraîches mais des soirées de clair de lune ... Les petites fleurs des éleagnus répandaient leurs parfums puissants et miellés d'automne qui se mêlaient subtilement , dans les haies vives , à celui plus vert , plus frais et plus aéré peut-être d'oranges amères , des choisyas en pleine floraison ...

Ils étaient donc , comme on dit , "descendus" dans le midi , avec cette nuance de paternalisme apitoyé qui nous fait bien comprendre qu'on ne mélange jamais les torchons avec les serviettes ...Ils avaient d'ailleurs , cette année encore , choisi de nous ignorer totalement ...comme si nous n'existions pas , comme si nous étions les insectes importuns , nécessaires corollaires à la beauté des paysages qui s'étendaient voluptueusement entre mer et montagne sous la caresse automnale ...

Tandis que j'effectuais les manœuvres pour me garer , une mère de famille , nantie de quatre marmots qu'elle avait longuement installés dans l'habitacle de sa voiture , démarra en trombe et latéralement , me coupant la route pour partir plus vite ... Fort heureusement , je m'attendais un peu à un comportement aussi incivique de sa part ...Déjà que nous profitons du soleil toute l'année , on ne va pas encore les faire chier par notre présence quand ils viennent se reposer de la vie trépidante de la capitale ...

Leurs visages étaient bourrus et renfrognés mais ils portaient cependant des shorts et des dos nus qui me donnèrent le frisson ... J'entrai bien vite dans le supermarché , et je me plantai au rayon des piles dont j'avais besoin pour mes téléfons-Gaston ... J'avais le choix , mais je devais toutefois n'acheter que celles qui convenaient à mes appareils ... Je sentis trépigner derrière moi ... un sexa-septua chenu me poussait vers un autre rayon pour mieux pouvoir choisir ses propres piles ...Il avait le teint rougi par le soleil ... pas vraiment mon genre , car j'aime bien les petits bruns méditerranéens qui bronzent et ne se transforment pas en homards dès qu'ils sortent de l'eau , mais plutôt que d'être odieuse avec lui , je lui dis suavement avec un sourire enjôleur ...

- On écrit sur les emballages , piles recyclées , mais sont-elles recyclables - faisant ainsi une innocente confusion entre recyclables et rechargeables ... Je le sentis tout de suite rétif à mes problèmes de suffixes grammaticaux !

Il me hurla dans la trompe d'Eustache , pour me faire mieux prendre conscience avec ses aboiements convulsifs que je n'étais qu'une pauvre conne :

- Mais Madame , toutes les piles sont recyclables !

Son cri aigu m'avait fait lever les yeux un peu plus haut , où je découvris ainsi les piles rechargeables que j'étais venue me procurer ...

- Ah , Monsieur , lui-dis-je , vous avez bien fait de m'engueuler , cela m'a secoué les neurones et je viens de réaliser que je faisais une confusion regrettable entre recyclable et rechargeable ... Je vous remercie beaucoup !

Le gars devint cramoisi jusqu'aux oreilles , il se mit à balbutier des excuses , tandis que son aspect piteux était si drôle que j'éclatai de rire ...

Enfin , les toutous , ne pourriez-vous pas un peu vous détendre lorsque vous "descendez" chez nous ? Prenez le temps de vivre , de toutes les manières , pas plus que nous , vous ne sortirez vivants de cette chienne de vie ...

Bille en tête...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :