Donnez-moi Eugène , un peu d'oxygène !

24 Janvier 2016 , Rédigé par New Dawn

Donnez-moi Eugène , un peu d'oxygène !

Quand je vous disais que je me sentais bien ...Tandis que nos minots vont être à nouveau en vacances , puisque , contre toute attente , nous repassons en tête du trio infernal mis au point par nos éducateurs de la jeunesse ... et qu'en ce qui me concerne , les longues vacances de Noël que je me suis octroyées vont prendre fin ... Je retombe dans les jus colorés de la peinture à l'huile ....et serai donc moins présente sur le Net ...

L'haridelle change de pied et de cadence , d'autant plus heureuse qu'elle commençait à en avoir plein la croupe des censures et découpages imposés par les élites qui prétendent savoir mieux que les autres ce qui est bon pour l'avenir de l'humanité ...

Ayant douloureusement souffert d'une panne bénigne dans mon petit sweet home , j'appelai d'urgence un maître de l'art pour remettre les pendules à l'heure dans ma douce maisonnée où j'aime bien vivre à l'état larvaire sans que rien ne bouge ...Il m'arriva donc un spécialiste ès fuites un peu jeune mais , ne dit-on pas qu'aux âmes bien nées , la valeur n'attend pas le nombre des années ... et en plus , un plombier , c'est tellement rare que cela ne se refuse pas ...

Ce fut un jeune donc , qui vint avec un robinet neuf ... ( mais ne dites donc pas n'importe quoi !) et s'attarda cependant longuement sur mon salon atelier où pendouillent mes toiles sur d' accueillantes cimaises ... Je me demandais si le changement de robinet ne l'avait pas épuisé et s'il ne cherchait pas un tendre sofa pour se remettre de ses émotions !

Que nenni , mon brave ...il admirait mes croûtes ...Je lui conseillai si l'une d'entre elles lui plaisait vraiment de la décrocher et de partir avec ... car je n'en fais pas commerce et je les réserve plutôt aux amateurs qui ont la délicatesse de les trouver sublimes ...

Ah ,je sais bien , depuis près de dix ans que je blogue et que je subis vos lazzis et vos quolibets , que vous vous êtes dit , " avec son ego , il a suffi que le renard la flatte pour qu'elle ouvre un large bec et laisse tomber sa proie ..."

Même pas , j'aime bien que mes toiles aillent prendre l'air ailleurs que dans l'atelier où je les ai conçues ... Il faut qu'elles connaissent enfin une vie extérieure hors de moi pour exister ...Ceci étant dit , le minot me sortit une photo de son téléphone portable ... Originaire de Tunisie , cette vue comblait sa mère de plaisir , car elle lui rappelait le pays , et il ne savait pas comment trouver quelqu'un susceptible de reproduire cette photo , objet des délices de sa daronne !

Je trouvai cela charmant ... et je décidai de m'y coller ...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :