On n'en fera pas une maladie ...

5 Février 2016 , Rédigé par New Dawn

On n'en fera pas une maladie ...

Sous l'impulsion de la petite boulette hollandaise et de son choc de simplification , la ministre de l'Education nationale vient d'ôter à la langue française quelques-uns de ses petits chapeaux ... Même si je pense qu'elle aurait mieux fait de demander aux djeuns de soulever leur casquette pour dire bonjour à la dame , il convient d'admettre qu'une langue vivante est par définition susceptible d'évoluer en fonction de deux critères : l'apport des influences étrangères et les mutations linguistiques naturelles dans le temps au sein d''une même société , qui font que les grands-parents ne parlent pas tout-à-fait le même langage que leurs petits-enfants , et lycée de Versailles...

Ce qui reste cependant sujet à caution c'est que ce soit un gouvernement qui a fait la preuve de son crétinisme crasse qui propose cette évolution forcée de l'orthographe ... une deuxième fois , après que le gouvernement Jospin s'y soit lui-même attelé avec le résultat que l'on sait ... Enfin , je ne voudrais pas trop me mouiller , mais qu'une beurette à la double nationalité nous propose un tel changement n'est pas pour arranger les choses ... les puristes les moins racistes criant à l'imposture ... tant ils se souviennent qu'elle a déjà tenté de supprimer le latin et le grec pour instaurer l'arabe en deuxième langue vivante ... Tout cela ressemble quand même un peu à de la provocation , et apparaîtra à plus d'un linguistes comme une guerre sainte contre le Bescherelle , sans pour autant apporter une meilleure compréhension du français à nos écoliers !

Personnellement je regretterai amèrement la disparition du i à oignon ... car j'aimais beaucoup à le prononcer à l'ancienne , comme l'avait fait autrefois Louis XVIII , revenu d'un long exil dans la perfide Albion , à la Restauration , et qui avait fait rigoler le Tout-Paris en prononçant ses premiers mots :

- " C'est moué le Roué de France " !

Je m'accrochais donc , comme lui , à l'ancienne prononciation qui consistait à transformer le oi en oué , ce qui donnait quand même une autre gueule aux ouégnons ! J'en ferai donc mon deuil pour ne pas passer pour une frondeuse ...

Je reste cependant confondue d'étonnement lorsque je constate l'insignifiance des réformes de ce gouvernement socialiste , qui s'attelle avec une énergie redoutable à des détails sans importance de la vie du citoyen ... N'arrivant pas à résoudre l'épineux problème du chômage et de l'accueil des migrants , pourquoi devrait-il réussir une transformation de notre langue , après qu'il se soit , la semaine dernière , attaqué au clavier AZERTY ...

Perso , et sans vouloir faire preuve d'une mesquine jalousie féminine à son endroit , ce qui me tape le plus sur les nerfs émanant de Mme Vallaud-Belkhacem , c'est son sourire de tête à gifle qu'elle affiche pour ne pas avoir à justifier ses foucades ...mais naturellement , cela n'engage que moi !

Partager cet article

Repost 0