Sa minute écolo ...

23 Avril 2016 , Rédigé par New Dawn

Sa minute écolo ...

Elle avait décidé , ce jourd'hui , de traîner dans son atelier en déshabillé de white satin , grignotant quelques graines frugales et insipides pour tout festin ... La veille , elle avait assuré sa permanence où elle avait vu son tableau new look trôner comme un empereur sur un chevalet ...Ne retrouvant plus dans son fouillis artistique le cordon qui lui aurait permis de transférer les photos qu'elle avait prises sur son ordinateur , elle décida subitement de changer de programme ...Après s'être coquettement vêtue , elle courut chez sa coiffeuse adorée pour un ultime brushing... Quand elle sortit des mains délicates de sa petite Marie , elle se trouvait , franchement et sans forfanterie , irrésistible ... rencontra à la pâtisserie un couple d'amis chers à son cœur ... puis s'en fut au supermarché de sa petite localité ...

Un homme qui devait avoir son âge , ou peut-être un plus , propre et bien découpé de sa personne se trouvait à l'entrée des portes coulissantes ... Elle dut lui plaire , comme il lui plut , puisqu'il vint à sa rencontre , dans la foule , le sourire aux lèvres ...elle ne résistait jamais aux personnes qui lui souriaient et elle-même n'était pas peu prodigue de ses sourires qu'elle distribuait toujours à l'encan et souvent même sans raison , et qui faisaient dire à ses copines qu'elle devait encore cacher quelque entourloupette ...

Contrairement à ce qu'elle pensait il ne collectait pas pour les animaux abandonnés , mais pour les écolos en péril qui voulaient sensibiliser les gens sur les abus des emballages alimentaires ... Comme à son habitude , elle le laissa longuement exprimer sa pensée humaniste , acquiesçant même de quelques hochements de tête qui faisaient vibrer sa mèche légère et dorée sur son front , fruit de l'application et du savoir-faire de sa coiffeuse .

Elle soupira enfin , lui avoua qu'elle partageait vraiment sa croisade écologique , mais lui fit remarquer qu'à force de protéger la nature sans inventer rien de nouveau , ce système qui se voulait protecteur , détruisait les emplois et paupérisait les travailleurs ... Il fut nettement déstabilisé , et elle sentit qu'elle avait marqué un point ...Sur l'étalage , une botte de radis en perdition côtoyait quelques autres radis roses et pimpants , emballés sous vide ...Elle souligna avec toute la douceur et la mansuétude dont elle était capable que sa botte avait quand même une sale gueule , que les fanes ne pouvaient même plus servir à faire une soupe , tandis qu'elle achetait toujours ceux emballés sous vide pour ne pas avoir à les éplucher et les laver trop radi-calement ménageant ainsi ses douces mains d'artiste... Il en fut bouleversé , s'excusa pour les radis arguant les avoir achetés la veille ...Elle s'étonna qu'il ne les eût point mis dans le bac à légumes du réfrigérateur ... Il resta sans voix et elle comprit alors que c'était une pauvre âme devenue solitaire qui avait dû être larguée par sa bonne femme , laquelle ne voulait plus entrer en concurrence avec Dame Nature ... en quelques minutes , elle l'avait éloigné de ces vilaines et superficielles convictions écolos et retourné comme une crêpe , le jour de la Chandeleur... Enfin , pour parachever son argumentaire , elle le trouva mûr pour entendre la façon dont feue sa chipie de belle-mère arrivait à goûter les plaquettes de beurre emballées sous papier , en rayon ,avant de les avoir achetées , alors que lui fustigeait le Président dans son beurrier plastique ..En un quart d'heure , elle l'avait achevé et se félicitait in petto que son pouvoir de persuasion fût resté intact malgré les vicissitudes de la vie ... C'est alors qu'il évoqua faiblement ses œufs sous emballage recyclable ce qu'elle trouva totalement déplacé de la part d'un gentleman ...mais qui la fit éclater de rire lorsqu'elle sortit du magasin...

Comme leurs voix portaient quand même un peu ... le coach de l'écolo vint sévèrement le remettre dans le droit chemin , en lui disant qu'il avait de l'ouvrage ailleurs ... et lui il ne rigolait pas ... mon Dieu qu'il était vilain !

Bien sûr , tout ce récit n'est que le résultat d'une imagination débridée

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :