Je suis décidée à devenir raisonnable ...

4 Juin 2016 , Rédigé par New Dawn

Je suis décidée à devenir raisonnable ...

Confrontée à l'idiotie et au terrorisme intellectuel de l'appareil gouvernemental gauchiste , j'ai décidé de me soumettre docilement ... Ayant payé un abonnement "Premium" à OB , il serait vraiment dommage que je n'en profitasse pas pleinement , et plutôt que d'être prise entre les lames des ciseaux d'Anastasie , je préfère changer mes projets . d'autant que je ne manque pas d'imagination pour enquiquiner les gens obtus ...

Ainsi , la photo , que je vous poste de ma personne , a marqué , en quelque sorte ma première mue ... Confidence pour confidence , mon cher et tendre ne voulait absolument pas que je touche à ma crinière brune ... mais j'en avais un peu assez de me réveiller toutes les nuits avec ses doigts accrochés à ma chevelure et je nourrissais déjà en mon for intérieur le projet d'une mutation radicale . Les femmes sont loin de s'imaginer les fantasmes que les hommes peuvent entretenir à propos de leurs tifs , et les islamistes font bien de cacher leurs bédouines sous des burqas... Mon choupinet évoquait toujours , l'œil humide , le moment où il m'avait vue pour la première fois , et , contrairement à une apparition de la Vierge Marie , il avait cru , disait-il , contempler Ava Gardner apparaissant sur le balcon dans les 55 jours de Pékin ... Alors , c'est bien beau de se prendre pour Charlton Heston mais nous ne pouvions décemment pas en rester là ...Je pris prétexte d'une brouille entre nous pour filer chez ma coiffeuse qui incidemment se trouvait être ma meilleure copine , on se demande bien pourquoi , qui , comme Anastasie , régla tout d'un bon coup de ciseaux ... Le soir , en me découvrant , le pauvre chéri en eut le souffle coupé de désespoir ... mais je n'en eut cure ... après tout , il pouvait bien maintenant se prendre pour Robert Mitchum dans Rivière sans retour ... Ce n'était jamais qu'un petit transfert , et puis , le changement fait toujours peur , ce qui n'a souvent pas lieu d'être !

Voilà donc que je fais table rase de mes petites indignations politiques qui me valent la censure sans faillir ... mais je ne peux résister un jour sans me mettre à l'écriture , histoire de dérouiller mes neurones ... J'ai donc nourri un vaste projet qui consiste à allier l'écriture à la peinture ... en une série de portraits croqués à partir des politiques qui nous mènent à l'abattoir de gaîté de cœur comme on mène les moutons pour être saignés à blanc en vue de l'Aïd ! ... Cette œuvre littéraire serait vécue comme une sorte de Comédie Humaine avec quand même une touche de Harissa comme on peut en goûter dans les Caractères de La Bruyère ou les Mémoires de Saint-Simon ...

Si toutefois ces portraits étaient trop décapants et tombaient sous les coups d'Anastasie , je demande à mon hébergeur de ne pas brutalement me sucrer mes textes , de dire simplement qu'il ne peut pas les publier mais d'en laisser le contenu ... j'ai l'intention d'en faire un opuscule que je distribuerai aux touristes les jours de marché aux puces dans mon village ...

C'était mon Charlton Heston à moi.

C'était mon Charlton Heston à moi.

Partager cet article

Repost 0