Les joies de l'héliciculture en vase clos ...

8 Juin 2016 , Rédigé par New Dawn

Les joies de l'héliciculture en vase clos ...

Comme un escargot laborieux laisse péniblement une bave argentée derrière lui , témoignage visible de son passage , l'Entullé tient absolument à laisser une trace de sa personne dans l'Histoire de France , qu'il méprise cependant d'autant plus vigoureusement qu'il semble en ignorer les arcanes ...

Il a donc décidé , en toute conscience , de supprimer le poste de Prime Ministère ... Non pas que le Picador lui fasse de l'ombre ,il est descendu sensiblement au même niveau d'impopularité que lui ... simplement , il se donne le droit d'encorner lui-même , de ses molles papilles tactiles , le coq gaulois qui décidément ne veut pas se laisser mettre à la casserole .

Vous me direz , et je reconnais bien là votre mauvaise foi , que le peuple de sans-dents devrait s'en réjouir , dès lors que cela fera une cocotte dispendieuse de moins à nourrir ainsi que toute sa petite famille et ses lits successifs ... Seulement vous pouvez être surs qu'il ne verra jamais la couleur de l'argent épargné par ce geste auguste qui n'est pas sans rappeler Louis XIV ne déclarant pas l'Etat , c'est moi !

Mais n'entrons pas dans de vaines polémiques et réfléchissons plutôt sur cet auto-da-fé orchestré par le Président de la République :

- S'il juge inutile la présence d'un Valls ou d'un Ayrault , cela veut dire qu'ils ne lui ont servi à rien et qu'il aurait aisément pu s'en passer ... On retrouve là , la belle goujaterie dont il a fait preuve lorsqu'il a répudié ses bonnes femmes ... Rien de bien nouveau en somme , il est fait ainsi , le bougre !

- Il reconnaît donc factuellement qu'il est l'auteur de toutes les conneries que les deux autres ont essayées de mettre en œuvre et que ces salauds de pauvres leur reprochent ... Serait-il gêné de les avoir rocardisés ... A mon sens , c'est non , il est fier de revendiquer tout le merdier qu'il a généré en France ... Cela s'appelle tirer la couverture à soi ... et les autres doivent quand même , dans un deuxième temps respirer d'être dédouanés de ses délires gouvernementaux ...

- De toutes les manières , tout ce qui se fait actuellement et jusqu'en 2017 , sera remis en question après les élections ... sauf à devoir constater que le libéralisme effréné qui semble animer l'escargot sera conservé et même peaufiné par la droite qui prendra le pouvoir après lui ...

Comme dit le bon sens populaire : "Après nous , les mouches !" ... à merde , bien entendu ... Quand je vous disais qu'il ne faut jamais élire un socialo au pouvoir suprême !

Les joies de l'héliciculture en vase clos ...

Partager cet article

Repost 0