Té , pôvre peuchère !

19 Février 2017 , Rédigé par New Dawn

Té , pôvre peuchère !

Pauvre petit Minou , je trouve vraiment que ton éducation , tant sexuelle que culturelle a été totalement négligée par Maman Trogneugneux !...

Aller éructer des insanités contre le peuple français , à l'étranger , pour ensuite arriver par retour du courrier faire une conférence à Toulon , relevait du pur suicide médiatique ... Je me pose une question à ton sujet : étais-tu en pleine possession de tes moyens ? Qu'avais-tu fumé dans ton jet qui te donnait cette horrible idée de te foutre en l'air en public , comme un bonze kamikaze revêtu de probité douteuse et de  lin couleur safran ... Ah laissez-moi bonzer à ma guise comme je l'ai fait sur cette photo que je te communique,  pour info , afin d'égayer tes dimanches , sachant que tu apprécies les femmes un peu mûres ... mais certes pas blettes , j'ai bien compris ... et c'est bien pour cela que j'ose te la montrer ... mais ne va pas essayer d'en faire pour autant un enfant à ton amant ... C'est matériellement impossible mon petit chaton ...Ce que tu ignores  , ma tendre pintade , c'est que le Var n'est pas constitué de gens illettrés comme tu le supposes pour certaines régions et que ton bagage issu de l'Enarchie compte pour du beurre à côté de toutes nos "grosses têtes" qui sortent de l'Ecole Navale , et qui ne l'ouvrent que lorsqu'elles ont vraiment quelque chose d'intéressant à communiquer ... ce qu'elles ont coutume de faire en toute clarté tandis que tu t'es taillé la réputation d'être le spécialiste du rien-disant... Par ailleurs , vous devez , à Paris , vous contenter d'une licence d'histoire pour voir un Benoit Hamon professer en université , mais dans le Sud , gâtés certes par un ensoleillement exceptionnel , nous avons la chance d'avoir des agrégés et des docteurs qui viennent passer en quelque sorte une préretraite sur la Riviéra pour dispenser à notre jeunesse un enseignement de qualité ....

Regarde-moi bien mon chou , ai-je l'air d'appartenir à un peuple troglodyte ? Ai-je un os planté dans la narine  ? me penses-tu atteinte de démence précoce ? C'est ce que j'ai voulu te faire comprendre en t'adressant ce petit souvenir de moi ... Ici , ton creux baratin tombe à côté de la plaque , et en plus , je vais te confier que , en bons descendants des bagnards , nous sommes susceptibles de violences... tu connaissais les Corses , si tu viens trop souvent nous prendre pour des truffes , tu vas apprendre à connaître les Varois...

J'ai aussi réalisé que tu n'avais pas osé te montrer à Montpellier où réside la plus grosse  communauté pieds-noirs de France ... alors , tu t'es dit que tu allais voir des brêles ... à Toulon , et tu ne savais pas vraiment où tu mettais les pieds ... c'est en cela que je pense que ta Trogneugueux a été insuffisante à ton éducation ... 

Petit rappel : 

Toulon vient de Telo Martius  un navigateur visionnaire qui exista dans notre rade , plus de 2000ans avant JC , et comme je n'ai pas été instruite des cours d'arabe de ta NVB , j'ose t'avouer que je parle le vieux français couramment et que je te traduis ce que l'on disait de cet homme prodigieux

" Ce pilote fameux que Marseille nous vante ,

L'infortuné Télon de qui la main savante

Rendait  le timon souple à tous les mouvements

Cet illustre vieillard qu'instruisaient les étoiles 

A prévenir l'orage et composer ses voiles ..."  Brébeuf 

 ... Voilà , à part cela , Chéri-Chéri , le Var te trouve ridicule ... Ici la fortune se cache sous des bleus de travail et des mains calleuses , elle se moque de tes costumes fashionable ... Il faut simplement savoir qui possède quoi pour détenir les codes de l'assimilation ... comme partout d'ailleurs ! Mais à Paris , tout semble inversé ...Par ailleurs , nous sommes , comme je te l'ai signalé un peuple de marins , descendants des galériens du temps de Jean Valjean, simple voleur de pain  , condamné au bagne  ... durs au travail , honteux de leurs faiblesses , fiers enfin du chemin accompli , ensemble ... Quand un soldat s'effondre , un autre le remplace ... 

Je ne te salue pas Macron , le Seigneur n'est pas avec toi , tu n'es pas béni ici et le fruit de ton cerveau est malade ....

Bravo posthume , François le Toulonnais . nous t'aimons toujours autant ...

Partager cet article

Repost 0