What a diff'rence a day made ?

2 Mars 2017 , Rédigé par New Dawn

What a diff'rence a day made ?

La rillette s'incruste sur sa tartine , au mépris de toute déontologie et de tout repect de la parole donnée , recouvrant la moindre mie de pain de sa chair grasse et fade , s'appuyant sur les quelques cornichons qui constituent sa garde rapprochée pour ne pas sombrer définitivement dans les oubliettes ... Y avait-elle cru cependant à ce jour de gloire qui aurait fait d'elle non plus la seconde , mais la première rillette de France ... estampillée pur porc ... Elle en avait toute la valeur bourgeoise ... Dans ce cloaque de médiocrité où les œufs s'écrasaient sur les têtes après que les paquets de farine se soient laissé aller sur les vestons ... la rillette aurait fait son grand retour , esthétique et propre , qui ne poisse pas , qui ne coule pas comme la confiture ...

Ah ! la confiture ! quelle malédiction lorsqu'on commence à tremper les doigts dans les pots , qu'on les ressort sucrés et riches de saveurs fruités ... qu'on les suce et qu'on les partage avec toute sa petite famille attablée ... On ne s'en lasse jamais , un goût en appelant un autre , comme logiquement , presque filialement ...

On ne relâche pas ses crocs lorsque l'on a la chance d'avoir pu les planter dans un petit en-cas , en-cas de dèche , de malheur , de besoin , pour ne pas être à découvert ,parfumé à la rillette même si finalement elle laisse un drôle de goût en bouche ...

 

J'ai toujours pensé que la droite traditionnelle  disparaîtrait un jour , happée par les démons du socialisme qui la hantent à jamais ... Sarko l'avait bien effleuré en jouant la carte de la droite décomplexée mais il s'est trompé de chemin  ... Lui , s'est décomplexé sur ses rapports avec le pognon mais il est resté en surface ... n'a pas cherché à fossoyer tout ce qui venait de la gauche et parasitait toujours le discours de la droite  , paralysant des initiatives que le peuple de France attendait ... Comme un enfant qui apprend à marcher il s'est jeté dans les bras de l'Europe de Maman Merkel , puis des tontons Bush et Obama , en attendant qu'ils trouvent des solutions pour gérer la France ... Cela ne sert à rien de marcher toujours entre deux béquilles étrangères , car comme le conseille le poète , fais énergiquement ta longue et lourde tâche , puis après souffre et meurs sans parler... Comme le fit notre Général Courage !

Du simple fait que l'UMP puis après LR ne se soient jamais clairement opposés aux diktats pseudo-moralisateurs d'une gauche arrogante et bavarde , ils se sont trouvés repoussés au centre par l'essor du FN , vrai parti de droite que le peuple attendait et qui remettait en valeur la Patrie , la famille , l'école , la culture , le travail bien fait pour un juste salaire ...  Il faut toujours se méfier du centre , c'est là que se trouve le trou de balle , Théo en sait quelque chose ... donc c'est une place qui pue quand même un peu ! Tu commences ta journée frais et rose après ta douche , mais le soir , tu es quand même obligé d'en reprendre une , si tu ne veux pas te faire jeter par ta Dulcinée ... Et en plus , au centre se trouve toujours Bayrou ... il faut absolument que tu évites de t'y laisser coincer, sinon tu vas y mourir asphyxié ...

En gros , cette élection devient surréaliste , avec trois connards à gauche , Hamon , Macron et Méluche  ... à droite , un vide existentiel avec Fillon qui s'accroche aux meubles de l'Elysée  et Marine Le Pen à qui on reproche un paternel un peu voyant, alors qu'on n'a rien à lui reprocher à elle-même et que l'on va essayer de dégommer à tous prix avec l'aide de l'Europe et de ses  juges rouges  , même si elle représente un véritable espoir de changement , qu'elle mobilise la jeunesse qui se retrouve en elle ... tandis que tout  l'etablishment veut confisquer ce désir de renouveau pour rester en odeur de sainteté dans ses  propres relents de pourriture ...

J'hallucine !

Partager cet article

Repost 0