Vingt fois sur le Macron remettez votre ouvrage...

3 Avril 2017 , Rédigé par New Dawn

Vingt fois sur le Macron remettez votre ouvrage...

... polissez-le sans cesse et le repolissez ...

Lui consacrer encore un article aujourd'hui est pour moi , lui accorder trop d'importance ... mais son intervention sur les terres du Sud  m'a un peu mis les nerfs en pelote !

Ce sur quoi je voudrais quand même insister , c'est la méthode vallsienne que Macronibus du sexibus a décidé d'adopter pour muscler une campagne présidentielle , d'abord marquée par l'incohérence des propos puis la violence , lorsque les attaques de ses contradicteurs se sont faites plus précises ... Peut-on dire que les hurlements qu'il a poussés sur les tréteaux marseillais en scandant un discours qui n'était pas le sien mais qu'il avait pompé outrageusement à son père spirituel étaient vraiment incongrus et déplacés ... Il avait sans doute , dans sa tour d'ivoire des banques de la Défense , entendu dire que les Provençaux ont le verbe haut ... Seulement pour l'essentiel mon Chou , seulement pour l'essentiel comme une partie de manille ou de boules ... Le restant du temps , nous parlons bas et avec de la mesure , même si les mauvaises langues prétendent que c'est pour ne pas réveiller les bonnes âmes qui font la sieste ou ne pas déranger les cigales en instance de reproduction ...

Que signifiaient ces cris d'orfraie ? Que tu voulais montrer que tu en avais dans ton string kangourou même si tu es assujetti à Mémère Trogneux qui tire tes ficelles comme Gepetto tirait celles de son pantin  Pinocchio ...

Tu m'excuseras pour l'image , mais c'est toi qui l'a suscitée en évoquant l'immigration italienne que tu as allègrement comparée à celle des migrants africains ... Mon petit chou à la crème chibouste , sache que les Italiens et nous sommes faits du même bois dont sont faits les cathos , sommes sortis du même utérus virginal ... que seule une frontière théorique sépare les deux parties d'un même peuple méditerranéen gréco-romain ... que nous avons donc la même mère , que nous appellerons , si tu n'y vois pas d'inconvénients "Mare nostrum" , la même civilisation , les mêmes mœurs ... et que si tu as tenté de nous diviser en les mêlant à tes africains , tu t'es plongé le doigt dans l'oeil , car ils souffrent des mêmes problèmes que l'Europe a disséminés entre nous ... Nous sommes frères et sœurs , je te jure ... Lorsqu'ils viennent en vacances en septembre , dans mon village , ils marchent aussi lentement que nous , tâtent avec méfiance les pastas et les melons qu'ils consommeront à midi ... et c'est la Mamma qui décide de tout sans en avoir l'air ... Nous sommes bien avec eux ... Ils aiment le foot comme nous ,nous prennent pour des cons comme nous en retour , aiment le pastis et pensent toujours au cul ! Je t'ai dit que nous ne formions qu'un seul corps !

Ce qui est loin d'être le cas avec tes sauvages que tu nous infliges , qui excisent , pédophilisent , meurtrissent , lapident , enferment , tuent et décapitent des femmes qui ne demandent qu'à rire et à aimer ... Tu ne peux pas les comparer à ces barbares qui apprécient si peu la vie qu'ils cachent leurs épouses derrière des voiles pour copuler avec la première chèvre venue ...

Partager cet article

Repost 0