La culture , c'est comme la confiture : moins on en a et plus on l'étale ...

3 Juillet 2017 , Rédigé par New Dawn

La culture , c'est comme la confiture  : moins on en a et plus on l'étale ...

Entre deux suspensions abusives du Bouc , je me balance ... entre ciel et terre  ... et je dois dire que je m'amuse encore !

Plus le peuple de France désabusé porte ses choix sur des rastaquouères qu'il pose sur le trône de la magistrature suprême  , et plus il a sujet de se divertir ...

L'Education nationale qui a délaissé son rôle initial qui consistait à instruire les ignares  parce que la tâche était trop ardue , s'est volontairement consacrée à l'éducation des mômes , histoire de les soustraire au savoir faire de leur famille en la matière ...Il ne fallait absolument pas contrecarrer l'évolution gauchisante des esprits et en faire de petits fachos ... 

Donc , nous avons obtenu le nec plus ultra de la connerie publique , que , après analyse , je pencherai pour scinder moitié-moitié  et déduire qu'à mon avis il en existe deux grandes catégories : les Incultes et les Parvenus ...

Dans le domaine de l'inculture , et depuis la bravitude de Mère Ségolène  , la Princesse de Clêves a eu droit à une charge en règle du Hongrois qui ne la trouvait pas assez accessible et un peu chiante sur les bords , pour tout dire ... C'est quand même sûr qu'après  les débats de conscience d'une telle pécore , Carlita qui a vu tout le monde médiatique pick-niquer sur son ventre , paraissait -et de loin - plus sympathique et surtout plus ouverte ...

Le Febvre qui n'a pas laissé un souvenir inoubliable au gouvernement , prétendait lire le célèbre ouvrage Zadig et Voltaire , qui pourrait se résumer en un catalogue de vente par correspondance , si les prix des vêtements n'étaient pas aussi prohibitifs ...

Puis , sous son règne , les parvenus se sont fait connaître et ont largement prouvé qu'ils ne comptaient pas pour du beurre ... Le peuple médusé a ainsi appris , sans ménagement aucun , que si tu n'avais pas une Rolex à cinquante balais , tu avais raté ta vie ... Why not ?

L'ère Macron nous apporte un vent de fraîcheur ... Le Maire , qui est quand même un transfuge des Républicains  se prend pour Hermes ... Il aurait dû dire Mercure , puisqu'il comparait Macron à Jupiter ... mais cela ne lui disait rien ... tandis qu'Hermès , sa maroquinerie de luxe et ses parfums lui parlait d'avantage ... Sauf que si Hermes  était le dieu du commerce , il était aussi celui des voleurs , et portait les âmes des pauvres péquins en Enfer ... En enfer , ma pauvre Lucette , nous y sommes déjà avec l'Europe de Tata Merckel ...Toutefois , Macron est Jupiter , le dieu trismégiste qui te dit que si tu n'as pas fait fortune sur le dos des autres , tu n'es rien ... Si tu bosses pour élever tes enfants tu n'es qu'une merde ... Est-ce que tu t'imagines un peu le signal qui est donné aux petits sauvageons qui voient leur père et leur mère trimer pour enrichir toute cette fiente étatique et bancaire ?

Bisous mes Loulous ... pourquoi me priverais-je puisque je suis déjà condamnée ... autant dire ce qu'elle pense avant que cette tête ne roule dans le billot de sciure tendu pour la recueillir ...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :