Marasmes ...

26 Septembre 2017 , Rédigé par New Dawn

Marasmes ...

 On était arrivé dans ce moment de début d'automne où la nature est douce , chaude et palpitante comme un baiser , mais où les persiennes que  vous maintenez ouvertes laissent dégager de puissantes odeurs de mousserons , à travers les fentes  de vos volets clos , tandis que le soleil et ses matins triomphants s'en sont allés dans un autre hémisphère  ... Si vous fréquentiez assidûment les Anciens , vous n'en seriez pas plus étonnés que cela  , car les mousserons d'oréïades qui commencent à pousser dru dans nos forêts doivent leur nom à "marasme" ... Il faut bien avouer que c'est prophétique et bien vu actuellement sur le plan politique ... 

Alors , vous me direz que la philo , la socio , la psycho , c'est beau et surtout efficace ... Moi , je leur ai toujours préféré la linguistique qui ne m'a jamais déçue , car j'y ai toujours trouvé un gisement inépuisable ,stimulateur de mon esprit et de mon épanouissement ...

Tandis que les cerfs brament en vain au harpail dans les forêts de Rambouillet pour évacuer leur trop plein d'hormones , Mélanchon vocifère des inepties devant des milliers de personnes qui seraient cruellement déçues s'il avait été élu à la place de Micromacron ...Les Schleus viennent de redonner un mandat à la chancelière toute chancelante sous le poids de ses forfaitures ...je te signale encore que le terme vient du latin cancellarius qui veut dire , surveillant de la grille ... C'est-à-dire , mon lapin , que tu es fait comme un rat dans une souricière et que tu ne pourras pas te libérer de tes fers aussi facilement que tu te les cadenassasses aux pieds ... Mais le terme est aussi apparenté au verbe chanceler ... de sorte que dimanche , la chancelière chancela , disais-je , sous le coup de ses inconséquences assumées concernant les migrants en faisant renaître l'ombre honnie mais historiquement ineffaçable de son Tonton  Adolf ... Tu ne me crois pas lorsque je te dis que la linguistique est subversive  ? Erreur , voilà trois fois qu'OB me fait sauter mon article pourtant entièrement sémantique , de sorte que j'ai pu récupérer la photo servant lieu de lettrine ... mais reléguée malheureusement au rôle d'accessoire de texte ...

Cependant  tu sais que j'adore les mots et que tout cet héritage me vient paradoxalement de mon grand-père qui me racontait ses histoires de môme , moitié en français et moitié en corse ... C'était d'une beauté à couper le souffle ... Quand il était submergé par l'émotion , le français lui manquait , et seul le corse arrivait à exprimer ses idées et la foultitude qui s'échappait de son coeur ... C'était d'une incommensurable esthétique qui m'amenait loin dans son univers émotif et il me semblait pénétrer son âme  ... Ma propre mère , en était devenue dyslexique , mais ce n'était pas grave car elle possédait la magie des chiffres... Ma grand-mère ne souhaitait pas forcément qu'il y eût deux comptables dans la lignée... et surveilla de près tous manquements à la langue de Flaubert concernant mon apprentissage  intellectuel  ....

 

Partager cet article

Repost 1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :