Mon père , pardonnez-moi , car j'ai beaucoup bâfré ...

22 Septembre 2017 , Rédigé par New Dawn

Mon père , pardonnez-moi , car j'ai beaucoup bâfré ...

On ne mélange pas les torchons avec les serviettes car il y a ceux qui réussissent et ceux qui ne sont rien ... adonc , tel le moine qui quête le dimanche à l'office , Luccio a amassé un bon petit bas de laine , qui lui permet d'être toujours apprécié des jeunes femmes malgré un abord assez austère et rébarbatif ... N'a-t-il pas chopé la meuf à Jugnot pourtant drôle et parfois spirituel ? Même dans une omelette , il ne veut pas brouiller les jaunes avec les blancs , il n'a pas voyagé avec ses sous-fifres du Parti ... et alors , me direz-vous ?  Simple pudeur !

Il craignait d'être reconnu , importuné par des manifestations intempestives d'amour et de reconnaissance qui l'auraient bouleversé , nouveau Lantier ému par les besoins de la classe ouvrière ... Qui a dit qu'il devait être pauvre et bosser comme un métallo de chez Renault ? Qui a dit que les communistes étaient les défenseurs  de la classe ouvrière française , puisque s'ils ont si bien combattu le nazisme dans la Résistance , c'était pour mieux livrer la France au Bolchévisme conquérant  ... Et ne me dites pas non , ne jouez pas les punaises de bénitier horrifiées ... après la guerre , tout ce joli monde occupait des postes d'enseignants dans la régions parisiennes pour les remercier de s'être rangés sans histoire sous la bannière française miraculeusement sauvegardée ... Cet apport intellectuel décisif , joint aux intellectuels antifranquistes venus en masse façonner les juvéniles cerveaux des petits frenchies explique sans doute les excès des mouvements révolutionnaires étudiants qui se sont perpétrés en France jusque sous Giscard ! 

Mais étaient-ils pour autant soucieux  des intérêts de l'ouvrier ? Je me pose et je te pose la question , ma pauvre Lucie ... Si quelqu'un a soif , te demande de l'eau et que tu commets l'erreur rédhibitoire et funeste d'étancher sa soif ,  tu en fais un homme heureux et il n'a plus besoin de toi ... et il cesse de te cirer les pompes avec sa sèche salive ... Tu sais , ma louloute , j'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans , comme dirait le poète pouette-pouette ... il faut donc sans cesse aller chercher sa provende pour qu'à la fois rien ne change et tout semble changer ... Les syndicats se trouvant au plus bas de leurs adhésions ont compris qu'ils ne faisaient plus flores , ne donnaient plus l'illusion , ne faisaient plus rêver... ils n'ont pour le moment aucun secours à attendre de l'ouvrier exploité pour redorer leur blason  . Tu sais ma Lucette que je revendique , du fond de mon tonneau , ce que Macrotte dénonçait des cyniques ...je ne suis qu'un chien et je crois bien qu'il entendait parler de moi dans sa diatribe contre les Français de souche... Il reste donc pour la gauche syndicale qui s'effiloche comme un vieux ruban usé que dans une telle circonstance , il faut se tourner vers l'avenir si elle ne veut pas disparaître ... c'est-à-dire l'Afrique , dont la charia est très proche de son credo communautariste ...  Elle se fout de toi Mémère ,et de tes aspirations à travail égal , salaire égal ... Si elle avait voulu te rendre cette justice , elle l'aurait déjà obtenue depuis longtemps ... Elle se fout également de ton cul qui va se faire violer par les chances pour la France qu'elle aspire de ses voeux... Tu ne représentes rien pour elle , que de vagues taches de couleurs dans un défilé , sauf que la plupart du temps , tu gardes tes mioches à la maison pendant que Monsieur défile sous les bannières et les slogans ...

Les Catho , sont ,dans l'histoire , les trouble-fête  de la Genèse syndicale... il faut donc les épurer de ces velléités utopiques qui font de l'être humain , le maître de son destin ... Mais quelle horreur ! Il faut confiner l'ouvrier dans un rôle d'assisté à vie ... quoi de mieux , et Merkel l'a bien compris , que d'ouvrir grandes ses frontières aux sauvages barbaresques ? Piller , violer , tuer et abolir toutes ces figures illustres de notre histoire humaine ... Ils sont au charbon , vont , viennent ,font les importants pour laisser accroire que le salut viendra d'eux ...certes Micro-macro est un gauchiste , comme tous les gauchistes , son portefeuille est à gauche et son cœur aussi et sa nana , tu penses qu'elle est assise à droite pour avoir eu des rapports avec un minot dont elle avait la responsabilité , dans une école catho de surcroît où l'on a l'oeil fixé sur la longueur des ourlets  des bonnes femmes ? ... Faisons un rêve ...

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :