Le Marseille de Stendhal

31 Janvier 2010 , Rédigé par New Dawn

Marseille-X

     " Je me laisse entraîner au plaisir de flâner dans ses rues étroites [...] De la vieille ville, on a de jolies échappées de vue soit vers Notre-Dame-de-la-Garde, soit sur la mer [...] je me promène, sur le magnifique quai,à droite de la Canebière, qui conduit à la Bourse au fort Saint Jean [...] Le parc Borély est un joli petit parc sur le bord de la mer, que le propriétaire veut bien ouvrir au public et où l'on trouve une fraîcheur délicieuse..."
                                                                         Stendhal - Mémoires d'un touriste
Lire la suite

Au marché

30 Janvier 2010 , Rédigé par New Dawn

L.B10.jpg    
     Le mistral, qui avait fait trembler les volets pendant toute la nuit précédente,commençait à s'essouffler mais dégageait opportunément un ciel qui laissait une large place à un timide soleil d'hiver.
     J'ai donc décidé résolument de reprendre le chemin du marché, malgré un froid vif qui piquait les doigts et le bout du nez...
     Petite scène de vie locale :
     Au camion du fromager, une petite mémée souriante et chapeautée de laine s'extasie :
- Té...ils sont bons vos fromages...et les gens le savent...qu'est-ce que vous avez comme clients !
- Eh oui, je fais dans la qualité !
- Oui, mais ils sont chers vos fromages...qu'est-ce que vous devez avoir comme pognon !
Le fromager quelque peu déstabilisé :
- A qui vous le dites, Mémée, j'ai démarré avec vingt millions...
- Vingt millions !
- ...maintenant j'en ai quarante...
- Quarante millions !
- Eh oui, Mémée, quarante millions de dettes...
                                         Et de rire aux éclats...
Lire la suite

C'est intolérable...!

28 Janvier 2010 , Rédigé par New Dawn

Freche.jpg     Je veux bien qu'une certaine faconde méridionale fasse passer , dans l'opinion publique, beaucoup d'expressions comme étant sorties en droite ligne de la bouche de César ou d'Escartefigue, et semblent ainsi plus drôles que perverses...Mais enfin, tout de même, les mots ont un poids, et quand on les aligne les uns à côté des autres, ils finissent par peser très lourd...
     Que veut dire, actuellement, "être ou ne pas être un bon catholique " ?
     Pas grand chose, direz-vous peut-être, mais pensez un peu aux temps de l'Inquisition qui a vu naître cette expression, et qui fut un véritable moment d'horreur où être un mauvais catholique signifiait être brûlé en place publique...
     Pendant combien de temps, pour d'obscures raisons électoralistes, le PS va-t-il apporter son soutien à un vieux gâteux qui parle comme il pense, hélas, et qui prononce de tels "autodafés" ?
     Comme disait le Grand Charles, la vieillesse est parfois un naufrage... que Georges Frêche se noie tout seul !
Lire la suite

Joli coquelicot, monsieur...

27 Janvier 2010 , Rédigé par New Dawn

Coquelicot-2.jpg     En cette triste journée d'hiver, je vous sens maussade et quinteux, recroquevillé auprès de l'âtre...Inutile de s'abîmer dans de moroses ratiocinations...bientôt les prés reverdiront et les coquelicots ponctueront les champs de blé de leurs rouges baisers...
     Savez-vous que les jolis coquelicots font partie des fleurs  pectorales ? Qu'elles sont un narcotique efficace, qu'elles apportent calme et douceur aux esprits tourmentés  ? Cette bonne médecine naturelle traite les toux, les affections pulmonaires et les grippes... Il est grand temps pour vous d'en boire en infusion, à raison de deux pincées de fleurs par tasse, et de deux tasses par jour, vous devriez retrouver votre allant !
Lire la suite

Entrons dans le vif du sujet...

25 Janvier 2010 , Rédigé par New Dawn

4236606639_2872c7a2f9.jpg     A l'occasion du film sur Gainsbourg, on nous ressasse ce moment  pour le moins gênant où ,sur un plateau de télévision,Gainsbourg avait déclaré vertement sa flamme à une superbe actrice noire américaine dont j'ai oublié le nom... Il n'était cependant pas l'initiateur d'une proposition aussi  directement exprimée.
     Un exemple célèbre est attribué à Alfred de Musset qui envoya à George Sand (encore elle!) le billet suivant, où les premiers mots de chaque vers forment une question :

" Quand je vous jure, hélas, un éternel hommage
Voulez-vous qu'un instant je change de langage
Que ne puis-je, avec vous, goûter le vrai bonheur
Je vous aime, ô ma belle, et ma plume en délire
Couche sur le papier ce que je n'ose dire
Avec soin, de mes vers, lisez le premier mot
Vous saurez quel remède apporter à mes maux."

     Et George Sand de répondre :
" Cette grande faveur que votre ardeur réclame
Nuit peut-être à l'honneur mais répond à ma flamme."

On ne saurait être plus clair !
Lire la suite

A point...et que ça saute !

24 Janvier 2010 , Rédigé par New Dawn

100 0606     Les plantes d'appartement sont de grandes coquettes vraiment très douillettes.
Ce qu'elles détestent tout particulièrement : l'eau froide !
L'amateur de ces grands filles , pas si simples que cela, se doit donc de faire un peu tiédir l'eau d'arrosage avant de la verser délicatement sur leurs petits petons...Et pour peu que son eau soit calcaire, il n'oubliera pas d'y ajouter quelques gouttes de vinaigre ou un petit jus de citron...A  bon entendeur...salut !
Lire la suite

Mimosa si...Mimosa no...

23 Janvier 2010 , Rédigé par New Dawn

les-mimosas-4168969989-933863.jpg  
     C'est pleine d'espoir que je pris la route qui mène de Bandol à Saint-Cyr-sur-Mer, en cet aprè-midi ensoleillé de la fin janvier.
     Je contais surtout sur une profusion de jaune pour oublier la grisaille humide de ces mois d'hiver...
     Déception...les mimosas poudrés et parfumés n'étaient pas encore au rendez-vous ! Leurs petites boules serrées étaient encore repliées sur elles-mêmes, comme de petits garnements boudeurs et introvertis qui laissent échapper de larges taches informes, orange foncé, de leurs boîtes de couleurs.
     Je fus déçue dans ma quête de lumière : ce sera pour une autre fois, me dis-je...

Lire la suite

Les rondes d'oiseaux

22 Janvier 2010 , Rédigé par New Dawn

Hiver    
     Les bois, en hiver, sont plongés dans un silence que l'on pourrait juger un peu déprimant. Mais au moins y remarque-t-on d'autant mieux les rares bruits et les quelques cris audibles de loin en loin.
     Ainsi, sur fond de calme feutré, une "ronde"ne passe-t-elle pas inaperçue.
     Les petits cris se font entendre bien avant l'arrivée de la troupe, et on les perçoit encore après.
     Signe du réchauffement climatique, peut-être, les étourneaux qui envahissaient les arbres au moment de la chute des feuilles, puis s'en allaient vers des cieux plus cléments, plus au sud, sont  restés tout l'hiver cette année....provoquant de petites émeutes lorsqu'ils s'échappent bruyamment des pins parasols dont ils viennent de piller les pignons...
Lire la suite

Parlons-en !

21 Janvier 2010 , Rédigé par New Dawn

3119250952_46e4668a1e.jpgDe quel droit, sous prétexte que l'on va porter secours à une population en détresse, meurtrie par un cataclysme naturel, et qui a surtout besoin d'aide et de compassion, s'arroge-t-on le privilège de débarquer manu militari , et se livrer à une véritable invasion armée, dans un pays étranger en plein désarroi ?
     Aux morts dûes à cet irréparable désastre viennent maintenant se surajouter des morts collatérales ( une jeune fille avant-hier ) provoquées par les militaires américains qui tirent dans le tas dès qu'ils  subodorent un quelconque pillage de magasin en ruine...
     Comme dirait Ubu " Merdre alors"...qu'est-ce que cela peut bien leur foutre que des Haïtiens en détresse ramassent des matelas, des vêtements ou tout autre chose pour survivre à cette gigantesque catastrophe, alors que toute l'île a été pratiquement anéantie ?
     Doit-on d'ailleurs parler de pillage ? N'est-ce pas la nécessité qui a force de loi et pousse la population à ces actes regrettables, certes, mais que les Casques Bleus de l'Onu sont là pour endiguer ?
     En sus, les troupes américaines, pour débarquer, monopolisent l'aéroport et empêchent les avions des associations humanitaires d'atterrir pour soigner et porter secours...
     Obama, prix Nobel de la paix ? De qui se moque-t-on ? Il veut surtout étendre son hégémonie sur un territoire qui se trouve opportunément aux portes des USA...Tant d'arrogance et de calculs m'écoeurent. Décidément, il n'est pas bon, de nos jours, que les Américains se mêlent de quelque chose...Ras le bol de l'Amérique bien pensante mais souvent mal faisante !
Lire la suite

Surprise...

20 Janvier 2010 , Rédigé par New Dawn

100 0066    
     Hier, le temps était doux et clément.
     Le soleil voulait bien faire risette, par intermittence, perçant la couverture nuageuse de ses pâles rayons.
     La pluie, qui avait épargné la Provence, ne pressait pas mon pas au jardin, lorsque j'allais chercher le courrier ou effectuer quelques tâches ménagères habituelles à l'extérieur.
     Mon regard ausi était paresseux qui caressait le squelette des arbustes dénudés, à la recherche d'un petit souffle de vie...C'est ainsi que je remarquais  qu'une plate-bande avait été grattée,comme fouaillée, par quelques pattes indélicates. Je trouvais que Peter, le siamois des voisins, qui prend ses quartiers hiver comme été dans mon jardin , était bien culotté de griffer ainsi la terre, créant  de nombreuses protubérances...
     Je m'avançai avec pelle et sachet pour ôter le petit cadeau qu'il n'avait pas du manquer de me laisser à cet endroit, au lieu de quoi, surprise, je découvris, émerveillée, que ce qui soulevait la terre n'était autre que les bulbes de narcisses que j'avais plantés en novembre, qui avaient levé et soulevaient la terre en de multiples endroits...
     J'y vis tout aussitôt les prémices d'un printemps précoce !
Lire la suite
1 2 3 > >>