Il est là !

31 Janvier 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Provence

    
     L'hiver a fait sa petite incursion en Provence... ni trop tôt, ni trop tard... juste à point nommé  pour poudrer de blanc les mimosas en fleurs...Ha que la terre est encore belle sous la neige !
     Tandis que les journaux en font leur "une" pour accroître un peu plus la morosité ambiante et faire du papier, qu'il est bon de rester au coin du feu, quand on le peu, car n'oublions pas les milliers de sans-abri, nos amis, nos frères, pour lesquels la "belle étoile " a un goût amer...
Lire la suite

La " Merkozie "

30 Janvier 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Actualité

Merkozy    

     Hier, le peuple de France était attendu sous les lustres gigantesques et dans les ors de la République, pour nous rendre un peu plus petits et nous montrer toute la majesté de la fonction présidentielle... C'était un moment solennel que je n'ai pas voulu rater, d'ailleurs, je me rends toujours aux invitations lorsqu'elles sont faites de manière aussi chaleureuse et pressante...

     J'ai bien fait, car après avoir été malmenée avec une brutalité inouïe, tant dans les gestes que dans le langage, pendant cinq longues années, j'ai enfin été caressée dans le sens du poil ! Comme vous avez raison, Monsieur le Président, les Français ne sont pas des imbéciles et ils ont de la jugeote , peut-être pas toutefois dans le sens que vous l'espérez...mais ils en ont, et aussi de la mémoire !

     Oui, vous avez fait des erreurs, et de grosses bourdes même lorsque vous nous avez délibérément pris pour des citrons que vous avez pressés sans ménagement pour soutenir les petits copains de la "pompe à phynance" qui ont été d'une ingratitude absolue avec vous en vous privant, en fin de mandat du triple A+...

     Que dire de votre projet de permettre aux "vieux" de construire 30% de plus que la surface habitable de leur logement pour y entasser toute leur progéniture, désormais mariée et nantie de marmaille ? Que vous avez fait un rêve fou , une utopie bienveillante envers l'humanité, en songeant que les générations qui se suivent devaient nécessairement s'entendre et que par ailleurs, il faudra restaurer le droit d'aînesse en cas de famille nombreuse... Et comme le chantait autrefois Bourvil, dans la "Tactique du Gendarme" : mais c'est pas tout ! mais c'est pas tout !... Encore faut-il habiter dans une maison individuelle et pas dans un immeuble ... Mais c'est pas tout ! mais c'est pas tout !... personnellement je ne vois pas mon voisin d'en face faire ce genre de chose, car en rehaussant sa villa d'un étage, il me privera d'un point de vue superbe sur mon beau village...Je suis plutôt tolérante, mais pas jusque-là, voyez-vous !

     Enfin, si d'aventure je vous élisais, quoique que vous ne soyez pas candidat...non...non...non ...vous avez bien d'autres choses à faire pour nous en deux mois, je rentrerais dans l'ère de la "Merkozie"... c'est-à-dire que je me germaniserais définitivement, car en Allemagne tout est décidément à prendre en exemple... mais que, m'étant rendue autrefois avec mes élèves, futurs ingénieurs, en études dans leurs entreprises, je qualifierais de politique du "sois bête et tais-toi" et que je raffole depuis lors de notre petit caractère frondeur et insoumis,qui, même s'il ne nous hisse pas au sommet des pays productifs, a le mérite de nous faire sortir du troupeau des veaux ! 

Lire la suite

Laissez passer l'oiseau !

29 Janvier 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Nature

 
    
     " Taille, taillez, taillons ! Tout le monde jardinier n'a que ce mot à la bouche. Il le conjugue sur tous les tons et joue allègrement du sécateur de peur de ne pas respirer le parfum de ses roses à la saison nouvelle ou de ne pas croquer les belles pommes du verger. Allez, soyons plus tolérants que cela. L'art de la taille, certes , a ses mérites, je n'en disconviens pas, mais plus agréable est le bzzz bzzz de l'abeille butinant que le claquement sec d'une lame ,déclenché souvent par une main maladroite ou hésitante.
[...] A vouloir tailler très savamment, on devient un de ces jardiniers intégristes, un de ces ayatollahs de la coupe qui croit qu'un végétal non taillé vieillit et meurt plus vite. Rares sont ceux qui disent à leurs arbres : " Je vous aime " et pourtant, ils poussent quand même.
      Lambourdes, coursonnes, bourgeons, yeux...voilà bien le jargon du tailleur enragé. Je ne dis pas qu'il faille ignorer ce vocabulaire mais d'avoir oublié de tailler une année, ce n'est pas un drame. Saint Exupéry affirmait : " Si on congédiait le jardinier, les rosiers s'arrangeraient toujours pour fleurir " Rassurez-vous, le Petit Prince aura sa rose !"
Michel Lis le Jardinier - La Moustache Verte.
Lire la suite

Allegro Vivace

28 Janvier 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Actualité

allegre1     Claude le Mammouth s'est hissé à bord du Radeau de la Méduse, risquant de faire tanguer dangereusement le frêle esquif où se sont entassés pêle-mêle les derniers fidèles du gouvernement... Sa Ventripotence est venue d'elle-même illuminer les derniers instants des naufragés de ses lumières de géophysicien nobélisé et éclairer sa propre lanterne sur les espèces en voie de disparition. Cette action lui paraît hautement plus justifiée que de s'intéresser bêtement au réchauffement de la planète ou à la prolifération de CO2 dans l'air, qu'il juge pertinemment bénéfique à l'environnement... Pendant que les galériens usent leurs dernières forces à faire avancer le radeau à la dérive, l'illustre intellectuel qui s'est piqué de littérature leur lit des extraits des dernières aventures de Nicolas Zorro, personnage qu'il vient poétiquement d'inventer...

allegre3

Lire la suite

Faire carrière (3)

27 Janvier 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Humour

    
       Les épousailles eurent lieu un mois avant les  municipales, l'heureux beau-père  étant désireux de profiter d'un petit coup de publicité dans la gazette locale pour confirmer son éventuelle réélection.
      Tout ce que la petite ville bourgeoise comptait de gratin local fut invité, du pharmacien au conseiller général. Malgré la saison des beaux jours encore peu avancée, la fête fut superbe et l'on vit même quelques discrets sourires sur le visage ingrat de la mariée. Le père, flanqué de son énarque de gendre se dépensait sans compter, il connaissait par coeur le nom des commerçants et le prénom de leurs enfants dont il demandait longuement des nouvelles quand il entrait en campagne.
      Il commerçait également volontiers avec les propriétaires terriens qui cernaient sa ville et ne dédaignait pas de parler agriculture avec eux. Quand le besoin s'en faisait sentir, il ne répugnait jamais à aller tâter le cul de leurs vaches, comme on avait coutume de le dire joyeusement par ici, et à partager sans façon leur copieux casse-croûte de cochonnailles ainsi que leurs immenses choppes de bière. C'est que monsieur le maire était un bon vivant et nombre d'anecdotes couraient sur son compte qui révélaient son appétit pour les jolies femmes et ses petites escapades amoureuses , du temps où sa femme vivait encore.
     Malheureusement, ces différents excès de chair eurent raison du vieux cacique qui s'était un peu trop dépensé lors de ce mariage , il eut une attaque sévère le lendemain des noces qui entraîna entre autre, une sérieuse perte de mémoire , que le médecin mandé en urgence décela comme étant de l'anosognosie transitoire et sérielle. Sous ce terme technique du jargon médical se cachait une maladie sournoise  et incontrôlable : s'il se souvenait très bien des personnes et des lieux qu'il avait l'habitude de fréquenter, le maire avait perdu  toute notion concernant des documents financiers et administratifs et, comble de misère, ne savait même plus faire d'addition ni de soustraction ! 
          (...à suivre )
Lire la suite

A demain...

26 Janvier 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Humour

26.01.12-copie-1.jpg  

     ...On se sent parfois à l'étroit...non ?

Lire la suite

Le Journal de Carla B. (extrait]

25 Janvier 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Humour

  
    
     " Plutôt que de nous lamenter sur notre triple A perdu, regardons ce collier de la Toison d'or que Chouchou a reçu lundi du roi d'Espagne. "Le Figaro" croit savoir que la décision a été prise par l'ancien Premier ministre Zapatero :" Après avoir songé à des commandes d'armement, il aurait appuyé, en pleine période d'austérité, une reconnaissance moins onéreuse." Un collier en or à la place des Rafale ? Du bling-bling contre nos bang-bang ! C'est de l'arnaque. Je suis d'autant plus déçue que selon le même "Figaro", en application du règlement de la Toison d'or, "Sarkozy devra signer un document engageant ses héritiers. A son décès, ils auront trois mois pour rendre le collier". Caramba ! Je crains la réaction de mon beau-fils Jean Sarkozy : il voudra garder le bijou et se proclamer roi des Hauts-de-Seine."
Le Canard enchaîné - N°4760
Lire la suite

Un dimanche au Bourget...

24 Janvier 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Actualité

    
     Dimanche, au Bourget, François avait , par un miracle de la politique, trouvé enfin les ailes qui lui manquaient pour décoller définitivement et survoler la campagne électorale... Certains se moqueront peut-être de ce candidat dont  Mittérand n'a même jamais voulu faire un ministre, mais personnellement, j'ai trouvé plutôt bien sa désignation du monde de la finance comme véritable ennemi du progrès social en France. Il n'était qu'à voir les têtes déconfites des spécialistes ès finances sur la 5 le lendemain, qui trouvaient doctement utopique de remettre l'Homme au centre du débat politique, habitués qu'ils sont à manipuler les nations avec leurs bilans et leurs profits...
     Après tout, on en arrivait à se demander si la politique n'était pas devenue une sorte d'Hydre de Lerne qui étranglait les membres les plus fragiles de la société au profit des plus puissants, dans une sorte d'eugénisme social indécent,  au lieu de réguler l'action de tous pour en faire un groupe social harmonieux , respectueux des droits et des devoirs de chacun.
     A mon sens, le quinquennat qui vient de s'écouler n'a plus rien d'une démocratie, mais présente , au contraire, nombre de traits d'une ploutocratie assumée qui n'hésite pas à broyer la dignité des plus pauvres au nom de la rentabilité... D'où , pèle-mêle, le bling-bling de nos dirigeants et leur pipolisation , les délocalisations industrielles et les fermetures d'usine , qui semblent dire aux travailleurs après une vie de labeur consacrée à la prospérité de leur entreprise , "maintenant basta, vous n'êtes plus rentables et ces locaux ne vous appartiennent pas, nous allons chercher ailleurs d'autres pigeons plus faciles à exploiter... quant à vous, vous n'avez plus qu'à vous débrouiller pour survivre et, au besoin, vous pouvez même crever...on se fiche de vous comme d'une guigne... vous n'êtes rien !"
Lire la suite

Epiphanie

23 Janvier 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Humour

    
     La santé de ma petite mère étant en voie d'amélioration, je reprends , ce jour, mes petits bavardages avec vous, que je remercie tous bien chaleureusement pour vos messages de sympathie et vos encouragements.
     Nous n'avons pas encore parlé de l'Epiphanie, que les Provençaux ont pourtant l'habitude de fêter plusieurs fois jusqu'à la Chandeleur, où ils remplaceront la galette par des crêpes ! C'est que notre pauvre peuple régicide a toujours eu des relations difficiles et paradoxales avec la royauté depuis qu'il a décapité les membres de la famille Capet...
     Au début, tout allait bien entre les rois et les Français que ceux-ci appelaient familièrement par leurs prénoms en leur adjoignant un petit qualificatif personnel et affectueux pour les distinguer les uns des autres : Louis le Pieux... Philippe Le Bel...Jean Le Bon, qui n'était pas un jambon...bref tout était pour le mieux dans le meilleur des mondes, mais depuis la Révolution et ce geste sacrilège, tout a déraillé , et le bon peuple toujours friand de couronnes a décidé d'aller sacrer ses royautés chez les truands... Les appelant toujours par leurs prénoms en leur adjoignant un petit qualificatif affectueux qui marque leur spécificité : Abdel le Mammouth... Francis le Belge qui, comme son prédécesseur parisien Prosper Youp-là-Boum , était le roi du macadam marseillais... et plus récemment encore le célèbre Dédé la Saumure, dont le nom évoque joliment les morues en caque et les olives que l'ont fait dégorger pour leur enlever de l'amertume , et dont la réputation n'est plus à faire puisque même un directeur du FMI commerçait régulièrement avec lui...
     On a vraiment les rois que l'on peut !
Lire la suite

En Pause

17 Janvier 2012 , Rédigé par New Dawn

orchidée bleue -2     Ma mère ayant été hospitalisée en urgence , hier , j'interromps pour quelques jours mon petit bavardage quotidien...

     Amis blogueurs à bientôt je l'espère , avec de meilleures nouvelles.

Lire la suite
1 2 3 > >>