Tout va dans le bon sens !

30 Novembre 2013 , Rédigé par New Dawn

Tout va dans le bon sens !

... et nous aurions vraiment mauvaise grâce à nous plaindre ! Cette fois-ci , le chômage ne s'est pas contenté de frémir , il a bel et bien était épouvanté par la détermination de notre Président et a amorcé une reculade spectaculaire ! Certains disent que la raison en est due aux vendanges qui se sont prolongées tout le mois de septembre , mais ce ne sont que des défaitistes et des mauvaises langues qui tentent de saper le moral d'une société tout en devenir , qui voit le Guide Suprême finir sa Bérésina et sa longue marche forcée dans la boue , la neige et le froid pour découvrir enfin le soleil d'Austerlitz qui se profile désormais à l'horizon de 2014 !

Mais , derrière tout grand homme politique , il y a nécessairement une femme remarquable qui s'oublie elle-même pour aiguillonner de son dard judicieux la feignasse qui dort dans l'esprit de son bonhomme ... Est-ce que sans sa Danielle , le père Mitterand ne serait pas resté à jamais un ignoble facho d'extrême droite , coureur de jupons qui plus est , magouilleur à ses heures et matois comme un arracheur de dents ? On pourra toujours protester contre les engagements gauchistes de la patronne , n'empêche qu'il faut bien reconnaître qu'elle en avait dans la culotte !

Actuellement , si nous pouvons nous enorgueillir de l'influence de BHL qui éclaire de sa vessie les lanternes éteintes du gouvernement socialiste , il serait injuste de pécher par un excès de misogynie et d'ignorer le rôle fondamental , sur le parti au pouvoir , d'une autre intellectuelle de talent qui exerce son industrie dans un hebdomadaire BCBG qui a voué son destin à rendre compte des faits et gestes de personnalités publiques de premier plan dans le domaine du glamour et de l'intelligentsia ...

" Elle ne prenait pas la pose , elle prenait des positions ", a dit Mme Valérie T. en rendant un vibrant hommage à Danielle Mitterand ... Une phrase sublime qui restera dans les annales de la belle littérature historique de notre grand pays ! Puis la first lady a rajouté d'une voix ferme : "C'est fini , je ne me tairai plus !"...

Or , des détracteurs malsains , ont eu l'immonde mauvais esprit de crier " Tous aux abris , ça va chier sur Twitter !"

Le Président de la République en aurait même lâché un caca nerveux ... mais , le lendemain , cette femme admirable a cru bon de préciser que cela ne concernait que son engagement auprès des femmes violées de la République démocratique du Congo ... Son compagnon y enverra-t-il l'Armée française pour sauver ces pauvresses ?

Lire la suite

à demain...

29 Novembre 2013 , Rédigé par New Dawn

à demain...

... Pour ce qui est d'aujourd'hui , on dira que c'est ma petite journée de stress !...

Lire la suite

Des nouvelles de La Palette ...

28 Novembre 2013 , Rédigé par New Dawn

Des nouvelles de La Palette ...

L'adage dit que l'on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même, aussi j'attire l'attention sur notre dernière exposition de l'année qui se déroule en ce moment-même dans la bonne ville d'Ollioules , qui doit son nom à l'olivier , emblème de la toute charmante ...

C'est par une petite pluie glaciale qui hésitait un peu à se transformer en flocons que nous sommes tous venus , hier matin , déposer nos œuvres et en offrir une qui sera vendue au bénéfice du Téléthon .

Dans la magnifique salle dédiée à Pierre Puget , l'ambiance était animée et chaleureuse , sitôt nos toiles déposées , elles étaient emportées et fixées de mains de maître à l'emplacement le plus adequat où chaque peintre les découvrait comme s'il n'en était pas l'auteur ... Personnellement , j'adore ces manifestations collectives où l'on s'enrichit tous du voisinage des autres .

Une expo à voir absolument si vous passez par Ollioules et pour le vernissage de ce soir , pas besoin d'un bristol d'invitation , il est ouvert à tous !

Des nouvelles de La Palette ...
Lire la suite

Science Friction

27 Novembre 2013 , Rédigé par New Dawn

Science Friction

Cela faisait à peu près deux années lumières qu'ils avaient débarqué à bord de leurs soucoupes volantes pour envahir la galaxie... La société s'organisait maintenant à leur rythme et les Zilotes qui avaient jusqu'à présent eu la vie belle commençaient à sentir le poids de leurs péchés passés et devaient impérativement se racheter de leurs mauvais penchants ...

Les petits Zommes verts multipliaient les contrôles et les punitions pour faire entrer dans le cercle vertueux de l'Utopie , cette bande de soudards mécréants qui avaient jusqu'alors profité de tout sans souci de l'intérêt général ... Il convenait urgemment de les corriger de leurs erreurs passées qui avaient bien failli faire basculer la voie lactée dans le big bang originel !

Ils commencèrent par exiger d'eux qu'ils se déplacent à l'aide de leurs pattes ou de moyens de transport en commun mis , ou pas , à leur disposition ... Toute entreprise vaine pour utiliser leurs propres véhicules supersoniques fut châtiée sans ménagement : de petits Zommes bleus armés de fusils à pompes laser ainsi que des robots mouchards furent déployés sur les autoroutes célestes pour les traquer comme des lapins de garenne... On prétendit que c'était pour leur bien et qu'en agissant ainsi le gouvernement les protégeait d'une mort certaine au détour du chemin ...

Cependant les Zilotes semblaient s'en accommoder et restaient la plupart du temps chez eux à mener la grande vie ... Ils y polluaient horriblement et les petits Zommes verts furent obligés de leur interdire les toilettes qu'ils avaient l'habitude d'utiliser pour des toilettes dites sèches , où les excréments de leurs agapes et de leurs libations se décomposaient lentement sous l'action de la sciure de bois , à l'image des litières qu'ils employaient auparavant pour leurs chats malsains ... Si l'odeur qui s'en dégageait devenait insoutenable ils n'auraient qu'à ouvrir les vantaux , les déodorants de toute nature étant désormais prohibés par souci de protéger l'atmosphère galactique ...

On leur conseilla vivement de supprimer le brossage de dents d'après repas pour éviter les gaspillages d'eau préjudiciables à tous et on leur fit croire que c'était pour leur bien-être corporel , en évitant que leurs dents ne se déchaussent dangereusement sous la pression du dentifrice ...De toutes les manières , personne chez les Zylotes ne pouvait plus se payer une visite chez le dentiste qui pratiquait des honoraires faramineux ! Il fut donc de ce fait , interdit de se rouler un patin l'après-midi et cela allait dans le bon sens de la moralisation que les petits Zommes verts avaient entreprise à l'égard de ce peuple arriéré.

Or les salauds continuaient de se goinfrer comme si de rien n'était ... Il fallut leur expliquer qu'ils mangeaient trop de viande , trop de frites , trop de friandises et buvaient trop de pinard , trop de boissons sucrées , trop de lait et trop d'eau en bouteille ce qui était mauvais pour leur santé et pour l'intérêt général ...

Puis , les petits Zommes verts abordèrent le délicat problème du sexe ... Ceux qui n'étaient pas trop moches ou avaient eu la chance de convoler en épousailles demeuraient encore incontrôlables ,.mais les affreux , les impuissants , les éjaculateurs précoces , bref , tous les handicapés du pénis ne purent plus désormais soulager leurs ardeurs juvéniles dans les bras des filles de joie sans risquer une amende rédhibitoire .

Mais ces dispositions prises à l'encontre de ce peuple dépravé étaient encore insuffisantes , les petits Zommes verts décidèrent de mettre sur pied un observatoire des pensées coercitives en pénétrant dans les téléphones , les ordinateurs et les tablettes tactiles qui servaient de défouloirs aux Zilotes qui commençaient vraiment à la trouver saumâtre !

Lire la suite

Du jargon en politique ...

26 Novembre 2013 , Rédigé par New Dawn

Du jargon en politique ...

On dit des grands singes qu'il ne leur manque que la parole ... mais nos hommes politiques la possèdent sans naturellement très bien savoir s'en servir ... à moins que le galimatias et la diarrhée verbale qu'ils utilisent pour s'adresser au peuple ne servent qu'à l'enfumer :... Et si , au fond , ils ne savait pas eux-mêmes ce qu'ils racontent ?

J'entendais , il n'y a guère , Jean-Michel Apathie , toujours prompt à lécher le postérieur des hommes politiques en place , se répandre en compliments dithyrambiques sur l'intelligence d'un ministre du gouvernement qui a actuellement le vent tellement en poupe que les pets qu'il fait pour se dégager et se déballonner un peu lui reviennent en pleine tête par la nuque ( voire l'anus !) ... ce qui naturellement explique peut-être la confusion de son langage dont je vous cite un petit extrait ;

" Des tas d'autres pistes peuvent exister et notre rôle est de privilégier les objectifs que nous voulons atteindre plutôt que de nous fixer sur telle ou telle hypothèse qui pourrait nous conduire à perdre de vue l'ensemble du paysage ..."

C'est vraiment peu dire que j'en rigole encore ! Qu'est-ce que ce jargon peut bien vouloir signifier ? Si le gusse parle de paysage et d'objectif , c'est sûrement un peintre ou un photographe ?

- Que nenni , ma bonne dame

Il a un objectif , et cela est plutôt positif , mais lequel ? que diable ! On brûle d'impatience de le connaître !

- Mais ma bonne dame , il n'en sait rien lui-même , sinon il le dirait ...

Prenons la chose par le bon bout : il parle d'hypothèse ... alors c'est un mathématicien sans doute ?

- Là , vous commencez à chauffer un petit peu ... donc , je vous donne un indice : c'est un homme qui compte ... et qui compte surtout sur la connerie des gens pour leur servir une telle soupe de mots assemblés pour qu'ils ne veuillent rien dire ... Mais le fait-il exprès , là encore ?

Je vois à votre regard que vous êtes encore perplexe et je me sens obligée de vous lâcher le morceau : c'est notre ministre du Budget , le petit père Cazeneuve qui donne dans la littérature ésotérique ... Alors , est-ce que maintenant vous pouvez goûter pleinement le sens métaphorique de cette phrase absconse ? Non ? Je le concède , les Instituts d'Etudes Politiques ne devraient pas délivrer d'accessit à n'importe qui !

Lire la suite

Quand la machine dérape ...

25 Novembre 2013 , Rédigé par New Dawn

Quand la machine dérape ...

J'avoue que ce matin , je n'avais pas l'humeur belliqueuse , ni la dent dure envers un gouvernement en pleine déliquescence qui barbote désespérément pour essayer de faire croire qu'il garde le cap : est-ce que l'on tire sur les ambulances ?

Mais , franchement là , trop c'est trop !

C'est le jour où les restos du cœur ouvrent leurs portes pour la vingt-neuvième année consécutive , que notre Premier Sinistre annonce , sans rigoler , qu'il veut faire payer l'impôt - même une somme symbolique , dit-il ! - à tous ... soutenu en cela par le père Mailly ,capucin en chef du syndicat FO , qui a toujours été vendu aux gouvernements successifs au cours de son histoire ... Que l'on cherche un peu , de mémoire d'homme , s'il s'est souvent opposé aux diktats du patronat !

C'est donc un gouvernement de gauche , qui passe son temps à nous faire de la morale et nous culpabilise pour quelques dérapages verbaux , qui a maintenant la bonne idée de tondre un peu plus des gens démunis de tout , parfois même de leur dignité , et qui sont obligés de pousser les portes de cette magnifique institution caritative initiée par Coluche , qui devait n'être que provisoire mais qui est devenue pérenne à cause de l'incurie de nos gouvernants ...

Qu'avez-vous donc , Monsieur le Premier Ministre à prendre encore dans les poches pourtant vides des pauvres de notre Nation ? Et le rouge ne vous monte-t-il donc pas au front à l'idée obscène de leur demander de l'argent alors que vous vivez dans le luxe et à l'abri du besoin ? et que votre séjour à Matignon , que personnellement je souhaite rapide , vous assurera d'une confortable retraite payée grassement par la population française ? On se demande même quels sont vos mérites , petit prof d'allemand encarté au Ps comme tant d'autres , pour justifier d'une telle faveur !

En fait , et pour aller jusqu'au bout de votre ignominie , vous savez pertinemment que cette population de rejetés de la vie n'ayant souvent pas de domicile fixe ne constitue pas un grand danger électoral pour vous , la plupart étant de ce fait même exclue du droit de vote ... en plus , vous ne risquez même pas de les voir manifester dans les rues chicosses de la capitale revêtus de leurs pauvres vêtements ! Appelons un chat un chat , n'est-ce pas ? Pour l'impôt , naturellement pas de problème de domiciliation puisqu'il est justement retenu "à la source" , c'est-à-dire en déduction du salaire ... malin , non ?

Ce gouvernement socialiste que vous représentez et dans lequel nous mettions beaucoup d'espoir pour rétablir l'égalité des chances et la fraternité dans notre beau pays devient la Honte de la France !

Quant à votre patron , sans l'aval duquel vous n'oseriez pas envisager ces mesures iniques , j'ose dire que ce n'est pas le plus incompétent mais bien le plus pourri que nous ayons connu à ce jour aux commandes de l'Etat ... et pourtant , il y en a eu beaucoup d'autres ...

Lire la suite

Le cirque des intellos

24 Novembre 2013 , Rédigé par New Dawn

Le cirque des intellos

Hier , Ardisson était en période de vaches maigres ... sans doute des difficultés financières à finir le mois , comme tout un chacun en ce moment ... Son plateau télé n'était guère relevé et la nourriture intellectuelle y était chiche ...On remarquait une Caroline aux idées courtes mais à la langue bien pendue dont j'ai oublié le nom , un Demaison atteint de mutisme et qui , ainsi , justifiait pleinement sa décision d'avoir abandonné le barreau , sans pour autant que le téléspectateur soit certain qu'il avait fait le bon choix en revêtant les costumes de comédien , le lion de Belfort , Pierre Chevènement qui n'était pas encore sorti de son état comateux et l'ineffable Frank-Olivier Giesberg , toujours prêt à venir jouer les funambules devant les caméras ...

Comme j'hésitais à m'attarder davantage et cherchais machinalement la zapette pour aller voir ailleurs si je m'y trouvais , l'animateur inspiré leur demanda à tous d'imiter des cris d'animaux ...Il fallait avouer que l'idée était vraiment désopilante et originale, et surtout digne du talent que tous ses collègues lui reconnaissent ...Je n'avais rien de mieux à faire et je décidais , en conséquence de quoi , de m'attarder un peu sur la chaîne .

On y parla un peu politique , FOG ne croyait pas au retour de Sarko ... lorsque l'amour est desservi ... mais s'attendait à un sursaut imminent de notre actuel président , qui le propulserait au zénith des chefs d'Etat... Par contre tout pour lui semblait venir de l'influence pernicieuse du Net ... Oui , le Net était vulgaire ... On y trouvait le pire de l'homme , ses bas instincts , son racisme , la franchouillardise dans toute son horreur , les fautes de goût et le hideux visage du nationalisme , du régionalisme , des bas fonds , bref de tout ce qui échappait à la presse parisienne , intellectuelle et faiseuse de rois ...

C'est pourtant vrai que le Net est vulgaire ... et c'est ainsi que dernièrement , en y naviguant , j'ai découvert un ouvrage extrêmement pernicieux de Noam Chomsky et Saül Alinsky qui s'intitule " Stratégie de la manipulation des masses " , que je vous invite également à consulter vous-mêmes et dont je vous résume l'analyse en 10 points ... Vous y reconnaîtrez ce que les medias et le monde politique nous font vivre quotidiennement :

1 - La stratégie de la distraction :

Lorsqu'un problème existe qui ne peut être résolu , il faut détourner l'attention du public sur ce point précis grâce à une abondance d'infos insignifiantes...

2 - Créer des problèmes puis offrir des solutions :

Autrement dit , créer une situation prévue pour susciter une certaine réaction du public ... ( On pourra toujours laisser faire Minute ! )

3 - La stratégie de la dégradation :

Pour faire accepter une mesure inacceptable , il suffit de l'appliquer progressivement ...

4 - La stratégie du différé :

Présenter une mesure impopulaire comme " douloureuse mais nécessaire " , en obtenant l'accord du public dans le présent pour une application future ... Cela laisse le temps au public de s'habituer !

5 - S'adresser au public comme à des enfants en bas âge :

" Si on s'adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans , elle aura , avec une certaine probabilité , une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celle d'une personne de 12 ans ( Armes silencieuses pour guerres tranquilles )."

6 - Faire appel à l'émotionnel plutôt qu'à la réflexion.

7 - Maintenir le public dans l'ignorance et la bêtise.

L'éducation donnée aux classes inférieures de la société doit être la plus pauvre possible.

8 - Encourager le public à se complaire dans la médiocrité :

Encourager le public a trouver "cool" d'être bête , vulgaire et inculte .

9 - Remplacer la révolte par la culpabilité :

Faire croire à l'individu qu'il est seul responsable de son malheur à cause de la médiocrité de son intelligence , de ses capacités ou de ses efforts insuffisants ...

10 - Connaître les individus mieux qu'ils ne se connaissent eux-mêmes ...

Hier , chez Ardisson , on était en plein dedans ...Merci le Net de nous ouvrir les yeux , en toute vulgarité !

Lire la suite

Le Feu sous la Glace : Félix Valloton

23 Novembre 2013 , Rédigé par New Dawn

Le Feu sous la Glace : Félix Valloton

Vous n'ignorez pas quel plaisir j'ai à vous faire rencontrer des peintres qui sont un peu moins connus du grand public , mais dont néanmoins le talent est immense ... Aujourd'hui j'aimerais évoquer Félix Valloton ( 1865 - 1925 ) , qui a laissé une œuvre considérable de plus de 1700 peintures cachant un art savant sous une apparente simplicité. Son style qui s'appuie sur le dessin , se distingue par un aspect lisse et froid , des couleurs raffinées , des contours précis et des cadrages audacieux qui mettent en valeur le réalisme de scènes inspirées de son thème de prédilection que l'on pourrait résumer par le refoulement et le mensonge... De sorte que le spectateur ne peut se contenter d'un regard furtif qui se satisfait d'en apprécier les apparences ... Chaque tableau est savamment élaboré pour ouvrir des perspectives introspectives à l'infini.

Quant à ses paysages , il les réalisait en atelier , à l'aide d'esquisses tracées sur place dans un petit carnet où les couleurs étaient indiquées à l'aide d'un code chiffré.

Les fêtes de fin d'année porteront peut-être vos pas dans notre capitale , alors n'omettez pas d'aller lui rendre visite au Grand Palais qui lui consacre une belle exposition jusqu'au 20 janvier 2014 !

Le Feu sous la Glace : Félix Valloton
Autpmne

Autpmne

Le Feu sous la Glace : Félix Valloton
Lire la suite

A demain

22 Novembre 2013 , Rédigé par New Dawn

A demain

Par les temps qui courent , gardons la tête froide sous un bonnet chaud !

Lire la suite

Une source ...vous avez dit la source ?

21 Novembre 2013 , Rédigé par New Dawn

Une source ...vous avez dit la source ?

La pluie qui tombe encore ce matin en cascades nourries , me donne une humeur bucolique et , du fond de ma couette douillette , me force à me remémorer ces très beaux vers du grand Totor :

" La source tombait du rocher

Goutte à goutte à la mer affreuse.

L'Océan , fatal au rocher ,

Lui dit : " Que me veux-tu , pleureuse ?

¤ ¤ ¤

" Je suis la tempête et l'effroi ;

" Je finis où le ciel commence.

" Est-ce que j'ai besoin de toi ,

" Petite , moi qui suis l'immense ?"

¤ ¤ ¤

La source dit au gouffre amer :

" Je te donne sans bruit ni gloire ;

" Ce qui te manque , ô vaste mer !

" Une goutte d'eau qu'on peut boire."

Cette poésie est vraiment pleine d'enseignements , juste au moment où l'Etat dépensier s'aperçoit qu'il a trop tiré sur la corde et que ses prélèvements à répétition ont soulevé contre lui la bronca de la population au point qu'il n'a plus aucune crédibilité ni marche de manœuvre pour réformer quoi que ce soit ... Quoi de mieux que de nous mettre sous un goutte à goutte indolore en prélevant " à la source " l'argent du fruit de notre travail et de nos retraites , lesquelles ont quand même été acquises par une vie de labeur ? Ainsi , ni vu ni connu , je t'embrouille , le contribuable berné ne s'apercevra plus des ponctions douloureuses d'un gouvernement qui ne cherche pas à se réformer en réduisant ses dépenses ! ( Désir , invité de Canal+ la semaine dernière , vient de dire sans rigoler , qu'ils avaient créé 6 000 emplois d'avenir à l'Education nationale depuis leur arrivée ... Comme si on pouvait créer des emplois pérennes en faisant grossir le nombre des fonctionnaires déjà pléthorique tandis qu'ils laissent se vider de sa substance notre secteur industriel ! )

En plus , il y a quelque chose de comique dans le calendrier avancé pour réaliser la chose , qui propulse Normal 1er jusqu'en 2017 , date à laquelle il se succèderait tout naturellement à lui-même !

Pince-moi , je rêve !

Tout y est dans l'intimidation , même les arguments les plus vils et les plus éculés comme ce que je viens d'entendre de la part d'un député Ps : " Si les Belges y sont arrivés , pourquoi pas nous , on n'est pas plus bête ! " Et toi , mon Pépère , est-ce que tu nous prends pour des truffes ?

La momie ambulante et blanchâtre , comme un boudin blanc pas très frais après les fêtes de Noël , qui sert actuellement de 1er ministre , va , parait-il , entreprendre des discussions avec les syndicats sur le sujet dès aujourd'hui ... Mais quelle crédibilité ont les syndicats pour discuter de cette question à notre place ?

Non , mais allo quoi !

Lire la suite
1 2 3 > >>