" El Dedo "

30 Septembre 2014 , Rédigé par New Dawn

" El Dedo "

Tout bambin déjà , il l'intriguait et ne savait trop qu'en faire ... alors , subrepticement , il le glissa dans une de ses narines provoquant la colère de son institutrice , Pilar Santa Luz de Castilla y Aragon , qui le mit au coin avec un bonnet d'âne sur la tête... C'était prémonitoire !

Dedo n'était pourtant ni trop gros ni trop maigre , ni trop long ni trop court , un brave petit bonhomme de doigt et un excellent compagnon de jeux... Mais à force de ne savoir où le mettre pour le ranger convenablement , il finit par prendre une place considérable dans sa psyché... Dedo était devenu pour lui comme une sorte d'appendice sexuel toujours en érection dans le prolongement de sa main ... Il en resta traumatisé pendant des années et connut à cause de lui les affres de l'acné juvénile jusqu'à ce qu'il comprit enfin le bel usage qu'il pouvait en faire et se mua bientôt , grâce à lui , en accusateur public ... La première fois qu'il en exerça le pouvoir , ce fut contre Dieudonné , que Dedo harcela sans relâche malgré l'avalanche de quenelles maléfiques que l'outrecuidant lui opposait .. Il l'élimina de main de maître ... Mais un nouveau combat se présenta bientôt à lui ... il fallait rééduquer les Français et Dedo son petit magicien et ami de toujours était tout indiqué pour les réduire à merci en les traitant de racistes , en les montrant du doigt et en leur faisant les cornes de taureau , animal qu'il avait permis de livrer en pâture , dans les arènes du Sud du pays ...

Mais à force de les montrer du doigt , les gens qui étaient de vrais jaloux et décidément ne comprenaient rien , finirent par le prendre en grippe lui et son doigt pointé... Il vit sa côte de popularité descendre en flèche et tenta alors de répudier son ami qui s'accrochait toujours à sa main comme à une bouée de sauvetage et ne voulait rien savoir de sa disgrâce... On le vit alors mettre la main dans sa bouche , se tenir les joues , garder son doigt le long de son nez , rouler Dedo comme un escargot de Bourgogne pour le rendre moins présent ... Mais l'animal résistait et le tic revenait malgré lui ...

C'est alors que Ségolène , la bonne fée de l'écologie , lui indiqua la formule magique à dire rapidement et plusieurs fois de suite sans réfléchir , ce qui était plutôt aisé pour lui qui n'aimait pas trop penser :

" J'ai mis la main entre les caisses et le doigt dans le trou du fût ... la main entre les caisses et le doigt dans le trou du fût ... la main entre les caisses et le doigt dans le trou du fût ..."

" El Dedo "
" El Dedo "
Lire la suite

Jamais deux sans trois ...

28 Septembre 2014 , Rédigé par New Dawn

Jamais deux sans trois ...

C'est avec un plaisir non dissimulé que j'ai accueilli la nouvelle selon laquelle la majorité du Sénat avait basculé à droite ... Jusqu'à présent j'avais toujours considéré cet organe de notre démocratie comme totalement superfétatoire , mais j'avoue l'avoir trouvé à ce moment éminemment indispensable... Voilà donc que la socialopie se prend une troisième pâtée et ce n'est pas moi qui pleurerai sur ses déboires électoraux tant ses représentants toisent le peuple et masquent leurs insuffisances en essayant de museler et d'empêcher toute critique émanant de la population horrifiée de tant de nullité...

Par ailleurs , et puisqu'il faut tout dire , cela m'a fait du bien de m'apercevoir que je ne suis pas la seule à m'interroger sur l'efficacité d'un gouvernement qui a érigé la magouille et le mensonge en rituels politiques ... J'avoue m'être sentie un peu seule ces derniers temps sur OB , qui à l'exemple de nombre de merdias laisse largement s'exprimer les thuriféraires du pouvoir en place qui se livrent à une véritable chasse aux sorcières sur les blogs , comme des enragés qui veulent tuer dans l'œuf toute tentative de critiquer les quelques mesures - mais toutes amorales !- prises par les représentants d'un parti qui cherche avant tout à se ménager encore quelques électeurs parmi les marginaux de la société.

Quant aux sénateurs frontistes , il faut savoir si le parti politique qu'ils représentent est légal ou pas ... puisque selon toute vraisemblance il l'est , il n'y a aucune raison d'empêcher que les voix de ceux qu'ils les ont élus ne figurent pas de plein droit dans nos instances dirigeantes , malgré les cacas nerveux de la bien-pensance boboïste ... De toutes les manières , elle en a vu de bien pires avec le père Mitterrand et n'en a pas fait une dysenterie pour autant !

J'avoue quand même , aujourd'hui , avoir une pensée émue et compatissante pour tous ces bons apôtres qui maquillent les vieux murs de leurs citadelles du slogan " I Francesi fora !" mais qui s'angoissent à la pensée que nos deux frontistes puissent faire basculer les mentalités du continent dans un nazisme crasse et raciste envers les étrangers que nous sommes bien obligés d'accueillir sur notre sol , Schengen oblige... Mais je suis varoise , alors naturellement , ceci explique cela ...

Lire la suite

La Gauche a retrouvé du Mordant

28 Septembre 2014 , Rédigé par New Dawn

La Gauche a retrouvé du Mordant

Il faisait beau hier sur l'Ouest Var et j'allais chercher quelques magazines politiques que j'aime à dépouiller le ouikinde ... Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant dans les colonnes de l'un d'entre eux que la côte de popularité de Nullos 1er avait fait un bond et atteint les 20% de satisfaits ... Comme cela et sans rien faire d'autre que de passer du moi , président ... à c'est pas facile ! Je me dis en mon for intérieur que les Français étaient des gens trop sensibles à la misère humaine ...

A moins que les socialisses n'aient résolu , devant le succès du petit Nicolas en meeting à Lille vendredi dernier , d'aller débrancher leur grabataire maintenu artificiellement en vie dans une chambre de l'Elysée grâce à des perfusions massives de morphine ... pour lui injecter à la place un peu d'EPO et faire repartir la machine ... Comme le chante si bien Charles Aznavour qui s'y connait en la matière , quand la Mama va mourir , la mafia familiale se regroupe autour d'elle pour lui insuffler un peu de vie ... et y'a même Georgio le Montebourgeois fils maudit qui oublie ses aigreurs d'estomac .

Ceci prouve bien que ce parti n'aurait jamais dû accéder au pouvoir , car il n'est jamais aussi bon et uni que dans l'opposition .

Quoi qu'il en soit , les fâcheux , les grincheux de tout poil ont repris leurs bâtons de pèlerin dans la blogosphère pour cracher leur venin sur le droite en pleine réorganisation ...Naturellement que ces faux culs qui poussent de cris de chouettes effarouchées et se signent dès qu'ils voient un reportage sur Marine Le Pen , préfèreraient éradiquer la droite démocratique , car la seule chance de se faire réélire serait que Nullos 1er se retrouve face au Front national au deuxième tour des présidentiels en 2017...

On ne change pas une équipe qui perd ... c'est idéologique !

" Le socialisme ne dure que jusqu'à ce que se termine l'argent des autres." M.Thatcher

Lire la suite

Les Raisins Verts

26 Septembre 2014 , Rédigé par New Dawn

Les Raisins Verts

L'horreur de la sanglante barbarie , perpétrée à l'encontre de ce père de famille parti chez des amis partager son savoir , semble bien enfin avoir réveillé toutes les consciences...Je n'épiloguerai pas moi-même sur ce fait tragique ... toutefois , je regardais , hier soir , les infos de la 3 et je dois dire que j'ai été agréablement surprise de voir l'intervention de l'Imam de la mosquée de Paris ... Certes les adeptes de la religion musulmane ont toujours condamné ces assassinats crapuleux des intégristes , mais comme du bout de lèvres parce qu'il leur semblait avoir ainsi à condamner leur propre religion elle-même ... Or ce qui m'a plu infiniment dans l'intervention de cet Imam , c'est qu'il a osé dire clairement et intelligiblement : "Nous sommes Français !" , avant de dire "Nous sommes musulmans !" Peut-être alors , avec de telles dispositions d'esprit , pourrons-nous faire ensemble et unis , un bout de chemin harmonieux , car de nos jours , on n'a jamais entendu un chrétien dire , je suis catholique , avant de dire , " je suis Français "...

Il est à souhaiter que ce geste infâme perpétré par des sauvages irresponsables aura permis de bousculer les clivages et les méfiances réciproques et de nous unir avant que de nous diviser un peu plus ... On trouve parfois des joyaux dans la fange ... Je remercie cet Imam pour avoir ainsi contribué à l'unité de notre Nation ...

Mais que l'on se garde bien de pérorer comme des coqs sur notre tas de fumier , certes , nous ne sommes plus nous-mêmes disposés à faire subir à autrui ces sauvageries d'un autre âge , mais nous n'en sommes pas plus vêtus de probité candide et de lin blanc pour autant : car nous pratiquons quotidiennement une autre forme de terrorisme , bien plus insidieuse et impitoyable , et qui est intellectuelle celle-là ... Le terrorisme qui classe , qui étiquette , qui condamne , qui exclut , qui ostracise , qui décide de qui a le droit de rester un être humain ou qui doit finir en viande de boucherie ... Le terrorisme qui accroche des lames de rasoir aux ergots et transforme le moindre mortel en arme redoutable prête à vous lacérer et vous dépecer sans pitié pour des idéologies que l'on vous colle à la peau ou des opinions supposées contre lesquelles on se croit investi de la mission de partir impitoyablement en croisade , et qui ne s'explique que par la haine incontrôlée de l'autre ...

Cette haine est malheureusement quotidienne et a justifié que je doive interdire toute forme de commentaire sur mes écrits ... J'en avais un peu assez de découvrir au petit déjeuner des insultes et des quolibets qui à la longue auraient risqué d'affecter ma bonne humeur habituelle ... Je remercie cependant la gentillesse de certains(es) blogueurs(ses)qui m'adressent un petit mot perso sur ma boîte mailing... Ce qui m'amuse un peu dans le genre , c'est que ce mouvement hostile n'aurait jamais vu le jour si je n'étais pas une femme ... Etant du genre féminin , je dois être automatiquement une potiche conne et sans cervelle qui doit se contenter de parler tricot ou de pondre dans la douleur , comme une poule au printemps qui sort péniblement de son cul un oeuf trop gros pour elle , trois vers de turlupin qu'elle s'empresse de publier croyant qu'on va la prendre pour la nouvelle Marcelline Desbordes- Valmore ...

Merci pour moi , je me sens bien ... Mon site Facebook me comble d'aise car je peux y lire des articles intéressants , y découvrir des tableaux que je n'aurais pas pu aller voir , de rencontrer des gens infiniment riches et positifs , comme ces blessés de guerre qui revenus à la vie civile , ont le courage de dépasser leurs handicaps et leurs mutilations pour faire de la compétition sportive , des aveugles qui parviennent à mener une vie autonome en s'appuyant sur le harnais d'un chien aimant et vigilant qui les guide dans les méandres de la cité ...

Voyez comme ma vie est devenue belle !

Lire la suite

Mémée bosse ...

23 Septembre 2014 , Rédigé par New Dawn

Mémée bosse ...

Ado , j'avais deux passions , l'écriture et la peinture ... Aujourd'hui , j'ai fait de la principale ma secondaire et de la secondaire , ma principale ... C'est dire à quel point mémée est comblée... Pour moi , c'est "no limit" , ni dans un domaine , ni dans l'autre ... J'ai trop souffert de la scolastique qui empesait les gens de ma génération d'un carcan d'académisme qui tuait dans l'oeuf toute velléité d'imagination non contrôlée ... Je ne suis ni à la maternelle , ni encore dans une maison de retraite ... et je n'ai donc pas de duègnes ni de maîtres à penser sur le dos ... et comme le dit si bien la chanson : " merde pour le roi d'Angleterre qui nous a déclaré la guerre ..."

Donc , je bosse sur le thème de ma prochaine expo , peut-être dans deux ans , si je travaille bien ... Je n'allais tout de même pas stagner sur les masques vénitiens et les clowns ... d'autant que pour ceux-là , tous les jours , nous sommes servis..

J'ai découvert le travail et les recherches des maxiréalistes , au premier rang desquels brille Louise Girardin que j'admire profondément.

" Selon Dan Jacobson, peintre français contemporain qu'affectionne Louise Girardin , le maxiréalisme est " un mouvement réaliste imaginaire (...) qui s'éloigne du réalisme photographique , n'est pas figé comme l'hyper-réalisme , pas statique mais scénique , intimiste ou humoristique. Les toiles , généralement de grand format sont brossées ou lissées , avec une exigence du dessin ou de la perspective poussée à l'extrême , de façon à perturber l'oeil du spectateur et créer l'ambigüité entre le rêve et le réel. Le maxiréalisme apporte une créativité contemporaine nourrie par l'héritage de nos anciens maîtres."

Lors de ma dernière expo , j'avais tenté une femme fleur , peinte sur un support en bois qui a eu beaucoup de succès ... J'ai donc décidé d'en faire le thème de ma prochaine expo personnelle... après mûres réflexions et de nombreuses hésitations ...

Cette orientation picturale me satisfait pleinement car je trouve qu'elle s'apparente beaucoup à la création et au style de Salvador Dali , mon peintre par excellence ... je viens donc de réaliser ce dessin sur toile , qui va marquer , je l'espère , mon cheminement dans ce domaine :

" Narcisse " dessin original  de Harry Cott

" Narcisse " dessin original de Harry Cott

" Eclosion " , ma première oeuvre de la thématique  présentée à mon expo de janvier.

" Eclosion " , ma première oeuvre de la thématique présentée à mon expo de janvier.

" Marlène " par Louise Girardin

" Marlène " par Louise Girardin

" Alma mater " Louise Girardin

" Alma mater " Louise Girardin

Lire la suite

Paniers de crabes

22 Septembre 2014 , Rédigé par New Dawn

Paniers de crabes

Il avait débarqué soudain avec sa gouaille et sa tchatche les laissant interdits même s'ils le pressentaient un tant soit peu ... C'était trop tôt , c'était trop tard ... chacun avait son avis là-dessus ... Le problème était surtout que le monarque Bulot 1er était tellement minable que chacun croyait tenir sa chance de faire mieux et de pouvoir ainsi remporter le bol de mayonnaise ..; Dans son propre panier , même la vieille étrille déplumée blanchie sous le harnais du précédent long couteau s'était réveillée et croyait à un possible destin qui la sortirait de son jus bordelais qu'elle avait pourtant juré de ne jamais quitter depuis son retour du Canada , où elle était allée autrefois se refaire une santé , après avoir été roulée dans les algues vertes et quasiment laissée pour morte par le monarque qu'elle avait servi au point de se sacrifier pour lui ...

La sinistre bernique qui lui avait tenu lieu de premier ministre pendant cinq ans voyait elle aussi le ciel se dégager devant son regard ébahi et ses sourcils poilus ne traçaient plus une barrière de corail sur son front soucieux ... Il sentait qu'un destin l'attendait lui aussi ... Combien d'autres encore l'espéraient sans le dire dans le panier de crabes où ils dégorgeaient ?

Dans la nasse de gauche , on frisait littéralement la schizophrénie tant les jeux semblaient déterminés d'avance et les relents de la marée se faisaient de plus en plus insoutenables ... Une crevette lilloise plus très fraîche avait perdu tout espoir de s'imposer dans ce panier en déliquescence , et quand bien même , car il fallait composer avec le pétoncle bivalve espagnol , tantôt à droite et tantôt à gauche , qui transitait à Matignon et dont la coquille rayait le parquet ... On jouait à plein la carte du Front de mer , comme l'avait fait en son temps la vieille huitre au chapeau noir qui les hantait encore...

Mais sur le Front de mer , les choses n'allaient pas non plus de soi ... Passé l'engouement pour les crustacés , les amateurs savaient bien qu'ils ne pourraient pas exclusivement s'en nourrir et la dynamique langoustine qui guidait leur marche de travers et qui ne venait pas de sortir du naissain, était parfaitement consciente qu'elle ne pourrait pas à elle seule mettre en oeuvre les vastes projets qu'elle avait fomentés avec son gros tourteau de géniteur ...

Tout était donc en place pour une tragi-comédie à marée basse dans les jours et les mois qui suivraient ...

Lire la suite

To be or not to be

22 Septembre 2014 , Rédigé par New Dawn

To be or not to be

J'avoue avoir passé hier une soirée des plus fructueuses sur le plan intellectuel . J'ai naturellement regardé la prestation télévisuelle de Nicolas Sarkozy qui , ma foi , s'est fort bien sorti des crocs du cabot blondinet qui l'interrogeait et qui a fini par se ridiculiser lui-même tant il souhaitait montrer une image caricaturale de l'ancien chef de l'Etat aux téléspectateurs ...Je n'ai naturellement rien appris de ses projets concernant la France , puisqu'il n'était pas là pour cela , se contentant dans un premier temps de réunir , pacifier et permettre à se famille politique d'élaborer un projet pour sortir le pays de l'impasse où l'actuel gouvernement l'a acculé ...

Dans l'ensemble , son dynamisme et le ton volontaire et déterminé de son discours qui tranchaient avec les jérémiades et les pleurnicheries du fromage fondu qui nous gouverne actuellement m'ont infiniment séduite ... peut-être aussi était-ce l'effet euphorique du carré de chocolat noir que je me suis autorisée qui m'a placée dans cette disposition d'esprit ...

Les quarante-cinq minutes m'ont paru très vite s'écouler et j'ai voulu ensuite consulter Internet pour connaître la façon dont mes compatriotes avaient accueilli son intervention télévisée . Le pauvre François Hollande étant à 13% de satisfaits et envisageant de continuer sans faiblir son sacerdoce destructeur , il me semblait légitime que Nicolas Sarkozy , pour l'instant à 36% d'opinions favorables de son côté , envisage également de reprendre en main son parti politique en si mauvais état que ne rien faire eût été laisser le champ libre au Front national lors des prochaines élections ...

C'était encore une fois méconnaître les ressources ignobles de la socialopie ... Tels des mouettes en furie et des goélands affamés ,claquant furieusement du bec et battant des ailes , tels aussi des essaims de mouches à merde - pardon d'érnyes - qui constituent encore les thuriféraires d'un parti à bout de souffle qui a largement fait preuve de son incompétence , les adeptes encore vivants du parti de la rose s'étaient déjà répandus sur les réseaux sociaux habituels pour vomir leurs glaires , leurs pus et leurs fiels à l'encontre de la droite démocratique et de l'un de ses représentants , développant toujours les mêmes braquets qui nous avaient valu l'accession au pouvoir de Nullissime 1er en 2012 ...

Des critiques sur le physique d'abord - il ne faut pas trop leur en demander ! - nain , nabot ...alors qu'il a la même taille que la mollesse qu'ils ont portée au pouvoir ... Critique sur d'éventuelles casseroles qu'il aurait au cul (sic) et qui, à leur sens , lui vaudraient la prison , alors que , pour l'instant , les chefs d'inculpation qui ont occasionné une mise en examen de N.S se sont tous terminés par des non-lieux ... En conséquence , à moins que tous ces beaux critiques ne sachent des choses que tout le monde ignore et dont ils devraient immédiatement témoigner en justice , je ne vois pas ce qui leur permet de formuler de telles accusations...

Non , à mon avis , et je connais bien ces minables , qui ont essayé de me démolir parce que mes blogs "penchaient résolument à droite" , leur espoir secret est de faire réélire leur Nullos en favorisant la montée du Front national , afin d'organiser un front républicain au deuxième tour de la présidentielle , qui fasse revenir leur vieille haridelle épuisée ... De la France , ils s'en foutent , ils n'en ont rien à cirer des petits blancs qui souffrent , seul compte leur rêve fou de vouloir que le maghreb s'étende aux portes de Versailles !

Lire la suite

A la recherche du temps perdu ...

19 Septembre 2014 , Rédigé par New Dawn

A la recherche  du temps perdu ...

Quand ils sortirent du Mac Do , son petit neveu glissa sa menotte dans sa main gantée ...Le temps menaçait et de lourds nuages gris et épais voilaient le ciel enfumé de la capitale ... Elle proposa à Ouin-Ouin d'aller voir un film d'animation que proposait un cinéma proche des Champs Elysées et ainsi de laisser passer l'orage ... Le gosse n'en demandait pas tant et il était aux anges ... On diffusait justement le deuxième volet des aventures du roi Mimolette , une petite boule de fromage de Hollande quelque peu rassie qui avait pris vie en 2012 , se propulsait sur un scooter à la nuit tombée , mentait tout le temps à sa maîtresse , mais , comme il n'avait pas de mémoire se faisait toujours prendre sur le fait...

La première partie de ses aventures que les scénaristes avaient appelée "La Montée au Pouvoir" , reposait uniquement sur l'anaphore : " Moi , Président de la République , je ..." s'ensuivait alors une accumulation de choses qu'il ne ferait jamais et qui servait de trame au scénario , puisqu'en fait , il finissait par toutes les faire dans la joie et la bonne humeur à force d'amateuriste ...

Ouin-Ouin s'était régalé à ce premier film , car Mimolette s'exprimait toujours comme un enfant , redoublant constamment les sujets des verbes qu'il employait ... Le premier Ministre , il ... La garde des Sceaux , elle ... De sorte que le bambin qui s'en était fortement amusé avait appris en un rien de temps la liste des pronoms personnels français ...

Ils entrèrent donc dans la salle aux fauteuils rouges et aux riches dorures , déjà pleine à craquer tant les spectateurs s'amusaient maintenant des péripéties du fromage sur pattes... Néanmoins , ils furent déçus , car les conseillers du film n'avaient pas vraiment fait preuve d'imagination , ayant repris l'anaphore qui avait eu tant de succès dans la première mouture , mais cette fois sous une forme de lamento tragique ... " C'est pas facile ..." répétait sans cesse la boulette fromagère de dire des mensonges , de trahir ses amis , de ne pas se sentir à la hauteur , d'être dénoncé par sa maîtresse ... etc ... etc ...

Ouin-Ouin se mit à pleurer de grosses larmes de tristesse ... Elle dut le sortir rapidement de la salle de cinéma , car tous les spectateurs menaçaient d'en faire autant ...

Elle pesta en son for intérieur contre les reprises de film qui ne sont jamais à la hauteur des premiers jets Ouin-Ouin s'était calmé lorsqu'elle lui avait acheté son donut de quatre heures ... Heureusement , il avait encore de bonnes dents !

Lire la suite

Bravo Moncon !

18 Septembre 2014 , Rédigé par New Dawn

Bravo Moncon !

Je n'osais l'espérer mais je dois dire que tu termines la série en beauté ... Après les "sans-dents" de ton boss , puis les Français qui doivent être rééduqués de ton autre boss , et les bidouillages universitaires de tes collègues pour faire comme les geais et se parer des plumes du paon , j'avoue que tu as fait fort et réalisé le carton plein ...Le Front national n'en espérait peut-être pas tant , mais avec ta figure de gendre idéal , tu lui as fait ce royal cadeau ...

Note que perso , cela ne me fait pas plus plaisir que de savoir que Sarko rempile , mais que veux-tu , à mon âge il faut prendre le bon temps comme il se présente , sans quoi on n'aurait jamais rien à se mettre sous les dents qu'il nous reste ...

Sais-tu que ton histoire d'illettrisme et savoureuse ? Elle démontre pleinement le mépris que toi , et la clique à laquelle tu appartiens , avez pour le peuple dont vous vous faites les hérauts ? Je vais te livrer un scoop mon bonhomme , c'est à cause de ce mépris affiché par ceux de ton espèce qu'ils sont allés voir ailleurs ou n'ont pas voté aux élections ... Ben shit alors ! ... quelle découverte ! ... Peut-être aussi parce qu'ils en avaient un peu marre de chez marre de contribuer à payer par leurs impôts , les aides sociales , les logements sociaux , et les prestations diverses accordées aux immigrés que vous faites largement entrer sur le territoire pour baisser le coût du travail et faire plaisir à MONSIEUR Gattaz ...

Figure-toi , pauvre cloche , que ces gens ne sont pas des illettrés mais des personnes respectables qui ont accepté de prendre ce travail qui se présentait pour améliorer les revenus du ménage et permettre à leurs enfants de connaître un peu plus de confort , quel que soit leur niveau intellectuel... C'est l'amour des leurs qui les a motivé ... et ça , tu vois , tu ne peux pas comprendre ... Mais moi , pauvre con , tu m'as fendu le coeur , comme on dit par chez moi ... hé oui , j'ai eu le coeur fendu par toi , parce que c'était des femmes et que tu les as gravement humiliées ... personne n'est plus capable qu'une femme de se sacrifier et sacrifier ses ambitions pour donner autant d'amour à son foyer ... Eh toi , ça ne t'a rien fait ?

Mais à force d'ostraciser les gens entre ceux qui savent , ceux qui ne savent pas et ceux qui croient savoir , je me pose une question : quand vas-tu leur supprimer le droit de vote ?

Lire la suite

Cauchemars

17 Septembre 2014 , Rédigé par New Dawn

Cauchemars

Cela faisait maintenant trois fois que le monarque était élu haut la main par des foules en délire qui l'appelaient Papa François ...Pourtant , ce n'était pas gagné d'avance et seul son Premier Ministre avait eu la révélation de la solution alors qu'il accomplissait un voyage officiel en Tunisie ... Les touffes d'asphodèle , comme aurait dit Hugo , ainsi que l'odeur de jasmin qui se dégageait des haies avaient comme délié son cerveau bloqué , et il avait eu la sainte révélation de ce qu'il fallait faire alors que tout paraissait perdu ...Il devait impérativement éduquer la population que de malheureux gouvernements de droite avaient maintenue dans l'îlotisme le plus complet ... il n'avait donc pas lésiné sur les moyens pour remettre dans le droit chemin de la pensée socialiste la populace de tarés qu'il avait en charge de mener ... Rien ne fut négligé , ni le bourrage de crâne médiatique , ni les images subliminales , savamment distillées entre deux prises de vue sur la sexualité du poulpe en aquariophilie , qui le montraient subrepticement , le regard langoureux presque en pamoison à l'écoute du célèbre et immortel refrain repris par son épouse au violon : ô Catarinetta bella chichi ...

Cela avait porté ses fruits , d'autant que l'on avait , dans le même temps , modifié les anciens cursus scolaires et les avait remplacés par les ABC du genre une théorie âprement défendue par Vincent de Suresnes , un grand philosophe , fils d'un milliardaire communiste qui n'avait jamais souffert des dents ...

Lorsqu'elle entra ce matin-là dans la superette , elle était vêtue d'un petit tailleur Chanel et portait des escarpins italiens qui claquaient sur le carrelage ...devant cette présence incongrue , voire sacrilège , les caissiers suspendirent leurs gestes ... Eux étaient élégamment parés de petites blouses fleuries qui , s'arrêtant aux genoux , mettaient joliment en valeur leurs mollets qu'ils épilaient bien soigneusement ...

Le silence se fit lourd , pesant et réprobateur ... pourquoi ne pas porter simplement le survêtement unisexe de rigueur ? Un vigile s'avança alors vers l'intruse qui venait de pénétrer dans l'alimentation d'Etat où un arrivage de mou qui provenait de Chine était proposé à la convoitise des plus aisés ... Elle devina tout de suite les rondeurs du petit cul musclé qui bombait la jupe plissée du gaillard qui s'avançait vers elle ...La matraque en bois de chêne cloutée de perles de jais qui pendait le long de son flanc lui fit un effet érotique ... Elle prit un pomme sur l'étalage , la croqua à belles dents , laissant les marques de ses incisives à même la chair en le regardant fixement , puis reposa le fruit entamé ... Elle le sentit rougir sous la burqa qu'il portait par pudeur religieuse , en même temps que son regard se floutait et se perdait au milieu des pommes amoncelées ... C'était un grand émotif , assurément ... Tandis qu'elle soulevait un peu son ourlet , deux infirmiers psychiatriques l'empoignèrent chacun de leur côté pour l'emmener dans un centre de rééducation dirigé par la Garde des Sceaux où lui furent rapidement administrés des douches froides , des électrochocs et un lavage de cerveau complet ...

Lire la suite
1 2 > >>