Avoir le coeur plus gros que son cerveau ...?

30 Septembre 2016 , Rédigé par New Dawn

Avoir le coeur plus gros que son cerveau  ...?

Je viens tardivement vous donner des nouvelles du patelin , et de moi , dont vous vous secouez les nouilles ( contre-pèterie à apprécier dans Papie fait de la Résistance ) , mais j'ai recommencé cette semaine mes cours de gym avec ma bien-aimée kinée qui a supporté mes absences trimestrielles pour cause de paresse et de canicule ... Bref , ma débauche de chantilly de samedi n'était qu'une sorte d'enterrement de ma vie estivale insouciante ... J'ai donc retrouvé mes robots instigateurs de mes efforts physiques ... Allez donc vous mesurer avec une machine programmée pour vous faire suer ... le temps qu'elle me crie du grabat où elle massait une mémère que j'avais déjà entrepris de charmer dans la salle d'attente , rien que pour le fun: " Harry , n'allez pas trop loin dans vos limites physiques , vous allez souffrir ..." J'étais déjà trop loin ... mes limites n'avaient plus de bornes !

Je rentrai chez moi comme une limace restée trop longtemps en plein soleil , le tea-room "Chocolat et Bergamote " dont je vous ai souvent parlé et où j'aime bien , après l'effort aller déguster un jus de pamplemousse glacé ,ayant toutes ses tables au soleil , le club vidéo , toujours fermé ... shit alors , quelle journée de merde ... je rentrai penaude chez moi écouter le concerto n°1 de Chopin , avec Barenboïm au piano ...

Moi, je l'aime bien en solo ce gars-là , avec ses dix petits doigts boudinés qui , mine de rien, n'ont pas l'air de bouger sur le clavier mais qui vous sortent un son magique ... Tout vient de ses bras très mobiles qui lui donnent un petit air besogneux... tandis que si vous regardez Lang-Lang , ses mains sont fines , longues et agiles et ses avant bras immobiles tout en vous sortant la même féérie ... mes Loulous , si vous voulez apprécier la vie il faut voir , goûter , écouter , toucher avec tous vos sens sinon vous serez frustrés de l'essentiel ...Bref , effet Chopin ou pas , ce matin, je déployais , comme l'a si bien dit mon ami Ronsard , ma robe de pourpre au soleil , sans une seule courbature ... le miracle d'un prétraitement à la chantilly à fortes doses, sans doute ...

J'écoutai le frais Fillon confessé par l'abbé Bourdin , avouer publiquement ses fautes et ses crimes tout en s'en s'absolvant du fait qu'ils n'étaient pas pires que ceux des autres ... puis je partis aux funérailles de Shimon Pérès qui eut la bonne idée d'avoir le prix Nobel de la paix , exactement comme Barack Obama ... la foule était recueillie devant un parterre de Kippas dont même Charlot d'Angleterre s'était paré et avait cru nécessaire de chausser sur ses grandes oreilles rouges , à l'exception toutefois de l'occupant élyséen qui aurait eu l'air ainsi d'un petit champignon de Paris...

C'est alors que j'entendis la chose la plus miraculeusement farfelue , la plus incongrue , la plus déplacée , la plus ridicule , la plus réductrice , la plus stupide , la plus insultante pour un chef d'Etat , sortie de la bouche d'un idiot inculte :

" Il avait le coeur plus gros que son cerveau !"

... Alléluia ! ... Deo gracias , Bill !

Lire la suite

Noam Chomsky : Pourquoi les Américains en savent-ils autant sur le sport et si peu sur les affaires internationales ?

28 Septembre 2016 , Rédigé par Felli Bernard

Lire la suite

Contre la Chine et la Russie, Washington dans le rôle de la poule mouillée

28 Septembre 2016 , Rédigé par Felli Bernard

Lire la suite

Gauloiseries

26 Septembre 2016 , Rédigé par New Dawn

Gauloiseries
Gauloiseries

Je comprends bien qu'actuellement et pour se lancer dans les starting blocks d'une campagne électorale , le bilan soit si mince pour chaque candidat au grand marathon présidentiel , qu'il faille impérativement faire le plus de vent possible en battant bruyamment des ailes pour se faire remarquer...

Les jeunes paons comme Monte-et-bourre , ainsi que l'ineffable gendre idéal Macronibus- Sexybus se contentent de paraître , la queue en éventail garnie de ses ocelles pour attirer l'attention de Match et de Gala ... Il faut naturellement que jeunesse se passe et , à la limite , leur figuration dans l'univers merdiatique apporterait un petit bain de jouvence à nos mains percluses de rhumatismes à force d'avoir trop souvent et trop mal voté ...

Passons maintenant aux vieux briscards que l'on a surement dû rencontrer dans nos lycées , en pensant vraiment que leurs têtes de schnocks ne passeraient pas l'épreuve du bac qui était de 40% de réussite assortie de la mention "du con pour la vie !" , mais qui permettait à l'ascenseur social , une fois que tu avais réussi à le prendre et que ses doubles portes s'étaient refermées sur ta culotte que tu lui abandonnais volontiers pour rester le cul nu , obligée de bosser pour continuer tes études , mais libre de toutes contraintes ( mais putain , qu'est-ce que j'écris bien !... Tu n'as rien compris à ma prose , c'est la preuve ) et qui ont maintenant un dossier désespérément vide à leur actif ... ( tu vois , j'ai encore fait du Proust ... pour moi maintenant que tu me connais bien , on dira Prout , si tu es d'accord ) Ceux-là , disais-je ,occupent les postes de pouvoir mais sont complètement défraîchis des neurones , tout en nous prenant cependant pour des glands , alors , ils ont cru trouver un thème magnifique à débattre avec la gauloiserie de la France ...

Moi , je suis française de souche , c'est mon orgueil , ma gloire et mon soutien , j'ai le coq comme emblème , car le coq , en vieux françois se dit galline ... d'où , si tu as trois poules dans ton jardin pour boulotter des escargots et des limaces ... tu dis que tu as des gallinacées ... comme me l'a confié une de mes charmantes voisines , samedi , lorsque je suis sortie de la boutique du coiffeur pour aller m'empiffrer de crème chantilly chez le pâtissier tout proche , et qu'elle m'a surprise la bouche pleine !... Ne t'excuse pas du bruit ...Tes poulettes peuvent caqueter tant qu'elles le veulent sur ta pelouse, le matin aux aurores ... j'adore ! ... par contre , tu as dû avoir du mal à retirer tout le caramel que je t'ai fichu sur les joues en t'embrassant...

Pour moi , il n'y a aucun problème que notre pays se soit appelé la Gaule avant d''être la France ... C'est comme discuter sur le sexe des anges , en plus au son , ce nom fait rêver les pucelles , au cas où tu ne le saurais pas , la gaule est une longue perche bien dure mais quand même paradoxalement assez souple , destinée à faire tomber les fruits des arbres ...d'où la magnifique expression de nos hommes pour nous distraire de nos travaux ménagers " Chérie , à te voir passer l'aspirateur ainsi , nue sous ta blouse, j'ai la gaule" ... un terme de toute beauté que seuls les ascètes et les abstinents ne peuvent pas connaître , et qui t'incite immédiatement à tout laisser en plan ... Il n'est donc pas anodin que les islamistes nous le contestent ...

Perso , si je devais m'expatrier ailleurs , je n''en discuterais pas l'emblème , qu'il soit fennec , puma ou springbok ... pourquoi faire chier le monde , si tu n'es pas bien quelque part , va ailleurs ou assimile-toi et accepte de devenir ce que les autres sont !

Lire la suite

Cher Elephant - Man ...

23 Septembre 2016 , Rédigé par New Dawn

Cher Elephant - Man ...
Cher Elephant - Man ...

Tu t'es fendu , hier , d'une méchante diatribe envers ma belle Patrie , qui n'est plus la tienne , et nous autres petits Fransouzes , qui sommes venus pendant des années , partager tes triomphes et tes échecs dans les salles obscures ... tes joies et tes inconsolables douleurs d'homme aussi...Tu n'étais pas seulement des nôtres , tu " étais " nôtre, et nous nous chauffions à tes éclats de rire énormes , semblables à des braises alcooliques que tu jetais sur les écrans et dans les medias ... Tu m'as cruellement déçue et je me devais de t'écrire cette lettre en forme d'adieu ...adieu au cinéma français et surtout à ton public qui t'a tant aimé et qui ne te reconnait plus !

Dieu comme tu étais beau lorsque tu jouais à tripoter Miou-Miou avec notre regretté Patrick ... Tu étais alors beaucoup plus fin que lui ... Qui l'eût dit , que tu serais devenu cette montagne de haine contre les Français qui croyaient partager un amour réciproque avec toi ? Avec ton nom , que tu t'es choisi mais qui est peut-être le tien , qui sait , tu avais l'air d''un mousquetaire allant ,dégainant sa rapière, pourfendre l'ennemi au cri de "de par Dieu !" Suis-je bête n'est-ce pas ?

Bref , hier , je t'ai détesté comme il n'est pas permis de le faire et je t'ai même traité de salope , tes propos ayant immédiatement été reçus Papa-Tango-Charlie par ceux qui veulent détruire la France et se sont rengorgés en se disant " à quand même , lui aussi !"

Je n'ai même pas honte des injures que j'ai proférées à ton égard car , d'une part , tu les mérites et de l'autre , j'ai été tellement frustrée de devoir châtier mon langage que depuis que je n'ai plus d'obligations , je me plais à libérer mon imagination sur ce point , et je peux y atteindre des sommets de vulgarité !

Ce matin , toutefois , je suis partagée entre le rire et les pleurs , tu sais , comme les petits enfants qui sont submergés par tant d'émotions qu'ils ne savent pas laquelle choisir pour s'exprimer ...et cela m'a fait penser à une anecdote d'une nouvelle de Camus que je te résume en quelques mots :

C'est l'histoire d'un mec , comme l'aurait dit Coluche , qui trompe éhontément sa femme avec tout ce qui lui tombe sous la main ( sous la queue devrais-je dire ) Elle le sait mais ne dit rien , lui ouvre les bras et le console quand il se fait larguer avec pertes et fracas ... Pas un reproche , par un regard de rancune , rien que ses yeux débordants d'amour qui finissent par lui donner un tel remords qu'il décide de la trucider pour se libérer de sa mauvaise conscience ... On dit que tu lis beaucoup , je n'ai plus la référence en tête mais si cela t'intéresse tu trouveras facilement ..;

La France , c'est cette femme que tu bafoues en allant voir ailleurs si l'herbe est plus verte ... mais est-ce que tu ne t'es jamais dit que si tu y es si bien accueilli , c'est parce que tu représentes la France éternelle ?

Maintenant , fumier , cesse de nous insulter en croyant caresser le Tsar dans le sens du poil , car tu fais beaucoup de tort à ceux qui se sont regroupés , ici , par-delà leurs différences politiques pour lutter contre l'abrutissement européen des masses ...Tu me fais penser à un roquet attaché à sa niche et qui aboie avec une petite voix de crécelle croyant avoir fait fuir le facteur Jacques Tati sur son vélo ... En nous insultant tu crois te libérer de ta mauvaise conscience d'avoir trahi les tiens pour du fric , mais va faire la même chose ailleurs sans te retrouver au goulag , pauvre con ... et devoir soigner les engelures de tes gros panards avant d'aller bouffer ta soupe de betterave !

Lire la suite

Des signes de désespoir

23 Septembre 2016 , Rédigé par Felli Bernard

Lire la suite

Sur le bout du pinceau ...

22 Septembre 2016 , Rédigé par New Dawn

Sur le bout du pinceau ...
Sur le bout du pinceau ...

Après mes orchidées tigrées , je viens de presque terminer mes pensées ... Comme vous le savez maintenant , j'ai laissé un petit coin d'inachevé pour justifier les critiques , c'est la pensée en bouton , en haut à droite ... mais tout devrait être terminé ce soir . J'ai trouvé , sur le net , des encadrements pour toiles rondes ou ovales ... mais je les trouve un peu chers ... donc je vais voir mon encadreur avant de les commander ... si je dois les commander ... J'en ai un peu fini de ma période "fleurie" ... les fleurs peintes me dépriment à dessiner et à voir ... Je vais allègrement passer à autre chose , mais avant , et de mémoire , juste ce poème que j'adore :

" Le vase brisé

Le vase où meurt cette verveine

D'un coup d'éventail fut fêlé ,

Le coup dut l'effleurer à peine,

Aucun bruit ne l'a révélé.

°°°

Mais la légère meurtrissure,

Mordant le cristal chaque jour ,

D'une main invisible et sure

En a fait lentement le tour.

°°°

Son eau fraîche a fui goutte à goutte ,

Le suc des fleurs s'est épuisé:

Personne encore ne s'en doute ;

N'y touchez pas il est brisé.

°°°

Souvent aussi la main qu'on aime ,

Effleurant le cœur le meurtrit ,

Puis le cœur se fend de lui-même ,

La fleur de son amour périt ;

°°°

Toujours intact aux yeux du monde ,

Il sent croître et pleurer tout bas

Sa blessure fine et profonde ,

Il est brisé ,n'y touchez pas ! "

C'est beau non ? alors , toujours pas convaincu que notre belle France a une identité somptueuse qu'elle ne doit qu'à son génie ?

Lire la suite

Les néoconservateurs trouvent de nouvelles excuses pour bombarder la Syrie

21 Septembre 2016 , Rédigé par Felli Bernard

Lire la suite

Respect !

20 Septembre 2016 , Rédigé par New Dawn

Respect !

Pépère a connu deux jours harassants mais particulièrement exaltants pour son petit ego ... Dimanche avait lieu la journée du patrimoine , pendant laquelle chacun peut quand même admirer les chefs-d'oeuvre en péril , il a donc pris la résolution de faire une petite surprise au public , en s'installant derrière son bureau , sous les ors de la République , pour se faire un peu reluire la tonsure ... Nonobstant la déception des visiteurs , il a courageusement affronté la populace souchienne , blanche de surcroît et dont , comme c'était un dimanche et qu''il y avait parmi eux quelques dévots sortis de la messe , certains portaient encore une croix pendouillant autour de leur cou glabre qu'ils n'avaient point eu le temps d'ôter en venant à l'improviste dans un lieu public ... Fort heureusement , personne n'avait eu l'idée sotte et grenue de porter une croix de Lorraine , de sorte qu'il a pu ainsi échapper à la syncope ... Les visiteurs regrettaient amèrement de ne pas avoir été prévenus à l'avance , sans quoi , ils se seraient munis de quelques paquets de cacahuètes ... Mais une pancarte avait prévu le coup et interdit formellement de nourrir l'animal en cage car il devait rester frais et dispo et surtout purgé pour les cérémonies qui devaient s'ensuivre le lendemain ...une colique est si vite arrivée si l'on n'y prend garde ...

Dès l'aube du lundi , il s''envolait claudiquant , un caillou dans sa chaussure , aux Invalides , pour tenter de montrer qu'il était sensible à la détresse des victimes d'attentats bien qu'il s'en moquât comme de son premier préservatif jeté à la hâte dans une bouche d'égouts de la rue du Cirque , en partant de chez sa théâtreuse puisque toute son attention , tous ses soins les plus tendres étaient destinés aux bourreaux islamistes qu'il ne fallait surtout pas contrarier dans leur conquête initiatique de l'Europe...

Et la nuit , gâteau sur sa cerise comme seuls les Ricains savent le faire , il était devenu le meilleur homme d'état de l'année après n'avoir mis que quatre ans à ruiner la France ...

Mais qui sont tous ces "estrangers" , comme on dit par chez nous , qui viennent se mêler de savoir ce qui est bon pour nous ?

... Enfin , à demain peut-être ... la majorité des rats ayant déjà quitté le navire , restent sans doute les plus zélés

Lire la suite

«C'EST TOUJOURS AU NOM DES DROITS INDIVIDUELS QU'AVANCE L'ISLAMISATION»

20 Septembre 2016 , Rédigé par Felli Bernard

Lire la suite
1 2 3 4 5 > >>