Coup de lame et coup de langue...

30 Novembre 2009 , Rédigé par New Dawn

     L'humanité est ainsi faite que vous ne pourrez jamais arrêter les mauvaises langues et les empêcher de vous tailler un costume sur mesure dont vous aurez toutes les peines du monde à vous défroquer.
     L'histoire fourmille d'exemples, passés à la postérité , dans lesquels certains se sont laissés aller à des commentaires désavantageux sur leurs contemporains, ainsi, apprenant l'assassinat  de Marat par Charlotte Corday, le comte Rivarol déclara :
     " Je plains Marat, il n'a pas eu de chance...pour une fois qu'il prenait un bain !"
     No comment ...
Lire la suite

Le Miracle des Roses

29 Novembre 2009 , Rédigé par New Dawn

     Si, cet été, vos vacances ont porté vos pas en Provence, vous avez peut-être traversé ou visité le petit village des Arcs sur Argens, noeud routier vers de multiples destinations ensoleillées...Construit au coeur de la vallée de l'Argens, ce village qui  porta successivement les noms d'Archos puis de Castrum de Arcubus ( dérivés du latin "arcus" désignant les arches du pont Aurélien franchissant l'Argens au sud de la ville) est riche d'un passé historique dont on peut encore admirer les vestiges.
     Le quartier du Parage, constitué d'un entrelacs de petites ruelles parsemées de placettes insolites est dominé  par le château et son donjon carré que fit construire au XIIIe siècle Géraud de Villeneuve, le premier seigneur des Arcs...
     Comme Noël arrive à grands pas...attardons nous un peu sur une légende encore célébrée de nos jours . Ce seigneur avait une fille, Roseline aussi bonne que pieuse, elle avait pris l'habitude d'aller nourrir les pauvres du village, à l'insu de son père.Un jour,celui-ci la surprit et lui demanda ce qu'elle transportait dans son large tablier trop chargé. La jeune fille se troubla et répondit "des roses..." et quand elle ouvrit son tablier les pains qu'elle y cachait se transformèrent en une pluie de roses...Depuis les habitants honorent sa mémoire le jour de sa fête...
     Joli, non ? Et cela mérite bien un petit détour pour visiter les Arcs...Et je vous interdis bien de vous moquer d'un prénom que nul ne peut ignorer en ce moment , tant il est évident et omniprésent...
Lire la suite

Farniente hivernal

27 Novembre 2009 , Rédigé par New Dawn

     Le pholque se sent si bien dans nos maisons qu'on se demande presque où ce dégingandé pouvait bien caser ses huit longues pattes avant de devenir notre commensal.
     La jeune génération est maintenant autonome, en dépit de sa taille réduite et de son apparente fragilité. Commence la longue période des vaches maigres où les proies se font rares ou manquent totalement. Qu'importe, le pholque est un champion de la patience immobile.
     Figé en un point stratégique de sa toile à l'invisible réseau, il attend, posté à l'envers, souvent dans l'obscurité de la retraite qu'il a choisie...Si l'on effleure un fil de son piège, il se contentera de vibrer sur ses fines pattes, en une sorte de gigue précédant le retour à l'apathie...
     C'est ce que l'on appelle communément "avoir une araignée aau plafond"...
Lire la suite

Dure journée...

26 Novembre 2009 , Rédigé par New Dawn

     Les jardiniers sont venus, hier, élaguer les arbres et tailler la haie d'éléagnus...Au fil du temps, cette opération de nettoyage hivernal se révèle être un stress plus important pour moi que pour le jardin...je n'aime pas beaucoup que l'on vienne piétiner mes plates-bandes...Je sais que je suis une chieuse, mais tout m'est bon pour arrêter le tranchant de leurs lames...Ici, des bulbes commencent à pointer leur nez...là mes anémones japonaises qui ont mis cinq ans à fleurir forment un parterre de toute beauté...Ils écoutent sans mouffeter mes attermoiements, mes doutes et mes suppliques...puis lorsque je retourne à mes fourneaux, entrent allègrement dans le vif des sujets. Nous avons appris à nous connaître.Il faisait une douce journée...le soleil paraissait par intermittence entre les passages de légers nuages laiteux...et le résultat s'est révélé en final plutôt positif .
     C'est peut-être à ce moment de l'année qu'un arbre est le plus beau, lorsqu'il se révèle dans la nudité de son écorce, dans les postures incantatoires et épurées de ses branches dépouillées...Il m'est venu l'envie de caresser ces arbres, d'y coller mon oreille pour entendre battre leur coeur.
Lire la suite

L'Automne fait les bruits froissés...

24 Novembre 2009 , Rédigé par New Dawn

L'automne fait les bruits froissés
De nos tumultueux baisers.

Dans l'eau tombent les feuilles sèches
Et, sur ses yeux, le folles mèches.

Voici les pêches, les raisins,
J'aime mieux sa joue et ses seins.

Que me fait le soir triste et rouge,
Quand sa lèvre boudeuse bouge ?

Le vin qui coule des pressoirs
Est moins traître que ses yeux noirs.


                                       Charles Cros
Lire la suite

La main passe...Rien ne va plus...

23 Novembre 2009 , Rédigé par New Dawn

       J'aime beaucoup Jean d'Ormesson qui masque sa profondeur de philosophe et d'érudit sous l'humour d'un dilettante courtois...en plus, je trouve que l'homme a de beaux restes. Vous me rétorquerez que ce ne sont que des restes, mais on peut parfois s'en régaler encore le lendemain, car ils sont souvent meilleurs réchauffés...
     Actuellement, je déguste donc  la " Saveur du Temps", et c'est dans cet ouvrage que j'ai trouvé la meilleure conclusion à l'épisode concernant la main baladeuse de Thierry Henry :
     "...La morale, c'est être lucide, savoir, ne pas fermer les yeux. Cacher, dissimuler, voilà la faute. A la limite, l'honnêteté est dans le scandale et la bassesse consiste à vouloir l'étouffer et même à le réparer."
     Intéressant, non ?

Lire la suite

Y'a un os dans le cactus !

21 Novembre 2009 , Rédigé par New Dawn

     J'ai honte de mon hilarité parce que le sujet est vraiment dramatique, mais tant pis, il faut que je vous raconte une petite brève que j'ai glanée sur le marché de vendredi, devant le stand du crémier qui vend les si délicieuses brousses du Rove...
     Là, je rencontre un vieux Beaussétan de mes connaissances et nous taillons une petite bavette ensemble...Comme toujours,il se plaint de sa femme, une jolie petite vieille aux cheveux de neige et aux ongles toujours soigneusement carminés, sèche comme un sarment de vigne, et pour ce que l'on peut en savoir, en excellente santé...
     "- Ah, me dit-il, j'en ai marre, ma femme, elle n'arrête pas de me commander...de me houspiller...de m'insulter...mais je ne vais plus me laisser faire...je vais en parler à son toubib,... car j'ai bien peur qu'elle ait attrapé la maladie d'Alzhei-Mémère...!"
     Va savoir mon Pépère...va savoir...
Lire la suite

Toc...Toc...Toc...Qui est là ?

20 Novembre 2009 , Rédigé par New Dawn

     Vous ignorez quels sont les petits  monstres qui s'invitent à votre table de jardin pour dévorer les caïeux, bulbes et autres
tubercules que vous venez d'enfouir avec passion ...
     Les lapins dévorent les parties aériennes des plantes
et les dégâts sont tout de suite visibles.
     Les mulots et les campagnols dévorent les racines
et les bulbes , et on s'aperçoit moins vite des
problèmes...
     Par contre, on ne trouve pas de campagnols là où poussent l'ail et les plantes apparentées comme la ciboulette.
Plantées autour d'un carré de légumes, ces plantes tiennent également à distance les lapins.
     Les campagnols délaissent les tulipes si on plante, dans le même trou, des bulbes de narcisses auxquels ils ne touchent pas...
     Toute une stratégie...
Lire la suite

Un bon conseil...

19 Novembre 2009 , Rédigé par New Dawn

     Une petite anecdote plaisante pour commencer la journée :
    Autrefois, on a posé à Jean Yanne la question existentielle  de savoir quelle était la condition indispensable pour qu'une femme-écrevisse puisse être fécondée...Il répondit alors :
     " Faut qu'elle soit mignonne ! C'est comme pour toutes les races : il faut qu'elle soit aguichante, plaisante, séduisante, parfumée, coiffée, bien habillée sur elle et tout...qu'elle ait de longs gants noirs et des chaussures à talons !...Parce que sans ça, si elle est négligée, un vieux peignoir mal fermé, les bas tombant sur les chaussures, l'écrevisse, elle touche pas une bille !..."
     No comment !
Lire la suite

Trouver un gîte ...

17 Novembre 2009 , Rédigé par New Dawn

     Certains papillons passent l'hiver à l'état de chrysalide. Mais pour ceux qui ne bénéficient pas de cet étui protecteur fait maison, il faut dare-dare se trouver un endroit où les froides journées pourront lentement s'écouler sans mettre en péril les futures générations ailées.
     La petite tortue compte parmi ces papillons qui doivent redoubler d'astuce pour réussir à se glisser dans une anfractuosité quelconque avant qu'il ne soit trop tard ou, mieux encore, dans un bâtiment accueillant qui semble n'avoir été édifié qu'à l'intention des papillons hivernants...
Lire la suite
1 2 3 > >>