Fais-moi "coucou" !

31 Mars 2010 , Rédigé par New Dawn

Coucou-2

     Le coucou a très mauvaise presse, parce que, dit-on, il fait son nid dans celui des autres : "Ôte-toi de là que je m'y mette..." Tout cela, bien sûr ne fait plaisir à personne. Pourtant, dès que le mois d'Avril pointe son nez, chacun se met à l'écoute du coucou " Coucou par ci , Coucou par là ", il redevient la coqueluche de tous.

     Les Anciens disaient , "Cinq avril, le coucou chante mort ou vif"...lui naturellement se préférait vif...

     Dans le nord, c'était le 15 avril qu'on le fêtait : " le jour du coucou " ...N'importe quoi, je t'assure, tout cela parce que le bestiau annonce la fin de l'hiver et le renouveau du printemps...Plus vicieux encore, sont ceux qui l'entendant chanter, mettent la main dans leur poche pour toucher quelques pièces de monnaie : rituel selon lequel ils sont assurés d'avoir de l'argent toute l'année !

     Homonyme de cet oiseau facétieux, des coucous d'un autre genre s'épanouissent pendant ce temps sur le bord des talus en belles fleurs jaunes parfumées...Les enfants en feront des bouquets colorés pendant les vacances de Pâques, qu'ils offriront à leur maman.

Lire la suite

Barque d'Or

29 Mars 2010 , Rédigé par New Dawn

100 0996    

Dans une barque d'Orient
S'en revenaient trois jeunes filles ;
Trois jeunes filles d'Orient
S'en revenaient en barque d'or.

Une qui était noire,
Et qui tenait le gouvenail,
Sur ses lèvres, aux roses essences,
Nous rapportait d'étranges histoires,
Dans le silence.

Une qui était brune,
Et qui tenait la voile en main,
Et dont les pieds étaient ailés,
Nous rapportait des gestes d'ange,
En son immobilité.

Mais une qui était blonde,
Qui dormait à l'avant,
Dont les cheveux tombaient dans l'onde
Comme du soleil levant,
Nous rapportait, sous ses paupières,
La lumière.

Charles Van Lerbergue (1861-1907)



     A la réflexion, je pense qu'il n'est pas inutile de préciser qu'il n'y a aucune connotation raciste dans ce poème, où l'auteur n'a fait que figurer symboliquement les étapes de la journée : la nuit, le crépuscule et le jour... Ce n'est qu'un petit clin d'oeil au moment du passage à l'heure d'été...Ouf, cela va mieux en le disant ...!
Lire la suite

Chiche !

28 Mars 2010 , Rédigé par New Dawn

Pois chiches3    

     En 1720, la grande peste sévissait en Provence, et s'accompagnait d'une horrible disette...Le matin des Rameaux, trois bateaux chargés de pois chiches se présentèrent au port de Marseille. Malgré l'interdiction religieuse de travailler le dimanche, l'évêque de Marseille en autorisa le déchargement, sauvant ainsi la population de la famine.
     En souvenir de ce jour, de nombreux Marseillais continuent à manger des pois chiches le dimanche des Rameaux...

     " Il faut manger des pois chiches avec les riches et les fraises avec les pauvres " ( dicton provençal )
Lire la suite

Le Père, le Fils, et le Saint Esprit...

27 Mars 2010 , Rédigé par New Dawn

Pal    
     Après le Fils, qui, à peine sorti de l'oeuf, et n'ayant à son actif, pour tout curriculum vitae, que d'être le fils de papa, se rêvait en grand manager d'Île de France,
     après la Vierge Marie qui, la veille de son Assomption, s'est fait la malle avec un richissime homme d'affaires,
     Marie-Madeleine qui taquine la muse et inonde les ondes de sa voix de sirène éplorée,
     voici venir le Père qui se pique de littérature et se fend de détails pathétiques sur la vie de son illustre rejeton...
     
     Après 1789 et les errements démocratiques qui l'ont suivi, la France revient enfin à ses fondamentaux historiques : un mélange harmonieux  de monarchie absolue héréditaire et un gros zeste de ploutocratie...
     Ah, laissez-moi respirer !    
Lire la suite

Le village où les ânes volent...

26 Mars 2010 , Rédigé par New Dawn

Gonfaron4    
     Il est un rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte, le dernier dimanche de mars : essayer de voir voler les ânes, dans la magnifique petite cité provençale de Gonfaron !
     Quoi, voilà que vous croyez que je "galèje" encore, et que cette histoire est aussi peu crédible que celle de la Sardine qui aurait bouché  le port de Marseille !
     Détrompez-vous, tous les ans, à cette date fatidique, les Gonfaronnais commémorent joyeusement la légende de l'âne volant...
     En 1645, le jour de la Saint-Quinis, un Gonfaronnais acariâtre et grincheux refusa de nettoyer la ruelle étroite où se trouvait sa maison pour laisser passer le cortège qui amenait la statue du saint en procession, disant  avec beaucoup de mauvaise foi, que si le saint voulait passer devant chez lui, il n'avait qu'à voler...
     Quelques jours plus tard, comme il grimpait ver le sommet de la colline avec son âne, celui-ci  fit un faux pas, glissa et tomba dans le ravin avec son maître sur le dos. Les villageois s'enflammèrent l'esprit aussitôt et virent dans cet accident une basse vengeance de Saint-Quinis : " Té, peuchère, tant pis pour lui, c'est lui qui a volé avec son âne !"
     Il n'en fallait pas plus pour créer la légende de l'âne volant
Lire la suite

Journée mondiale de l'eau...

22 Mars 2010 , Rédigé par New Dawn

100 0466
     Indispensable à la vie, l'eau devient une denrée rare qu'il faut savoir ménager et partager. Dans les régions méditerranéennes, elle est même devenue un problème crucial, et  l'on se demande parfois, pendant combien de temps encore  nous pourrons entendre glouglouter joyeusement le ruisseau jadis toujours présent, mais qui disparaît maintenant pendant de longs mois, ne laissant apparaître que la misère de son lit craquelé et morcelé par la chaleur ?
Autrefois gonflé par les pluies hivernales, il faisait entendre sa petite musique cristalline dans les sous-bois, aux plus forts moments de canicule...on y plongeait la main, essayant de retenir les insaisissables gouttelettes entre les doigts...bienfaisantes et glacées, elles s'enfuyaient alors, inexorablement appelées par un désir de fuite en avant...
Lire la suite

Coup de coeur

21 Mars 2010 , Rédigé par New Dawn

100 1183     C'est un moment de pure. volupté que la floraison des jacinthes, dès les premiers soleils de printemps...Hier j'ai encore bricolé au jardin, enivrée des parfums capiteux des jacinthes qui rivalisent de beauté et d'élégance.
     Gourmand, chaud et poivré chez les bleues, poudré comme le lis chez les roses, avec une note de fraise et de pâte d'amande, semblable à celui de la fleur d'oranger chez les blanches...le parfum de la jacinthe a quelque chose d'envoûtant qui a accompagné plus qu'agréablement mes gestes de jardinier. Mais pour obtenir de belles grosses fleurs à coup sûr, mieux vaut replanter des bulbes chaque mois d'octobre.
Lire la suite

C'est le Printemps !

20 Mars 2010 , Rédigé par New Dawn

4398948335_92f416891b.jpg    

     Pour ce premier jour du printemps, le jour s'est levé bien avant moi...aussi, la matinée me sera vraiment courte...Je livre néanmoins en pâture à votre sagacité naturelle , cette pensée de Bill Watterson, un célèbre inconnu dont nous n'avons pas fini d'entendre parler...
     " La preuve qu'il y a des êtres intelligents ailleurs que sur la terre, est qu'ils n'ont jamais essayé de nous contacter "
     A méditer en cette veille d'élection !
Lire la suite

Si la radasse m'était contée...

19 Mars 2010 , Rédigé par New Dawn

image027 
     Afin de vous accoutumer aux us et coutumes de notre belle province et vous éviter de mémorables impairs auprès de l'autochtone, un petit cours de vocabulaire ne vous fera pas de mal...
     Aujourd'hui, nous allons nous pencher sur la radasse...mais je vois dans votre oeil qui frise une lueur grivoise et lubrique qui indique que vous évoquez déjà quelque coquine effectuant une petite partie de jambes en l'air (?)
     Détrompez vous, la radasse, à laquelle certains accolent le qualificatif de vieille, n'est qu'un vulgaire canapé usé la plupart du temps par les popotins de celles qui viennent régulièrement s'y asseoir pour dire du mal de leurs garces de voisines...
     Par extension, radasser signifie dire du mal de son prochain.
     D'autres acceptions du termes existent,  ainsi, le filet traîné derrière le bateau pour pêcher les oursins est aussi, une radasse..;et par extension, une femme de petite vertu est aussi une radasse,  car  radasser veut aussi dire mal se conduire...
     Bon ce sera tout pour aujourd'hui, car vraiment j'ai autre chose à faire ce matin, mon  pépiniériste chéri  venant me livrer  quelques sacs de fumier que mes pauvres bras de ménagère de plus de cinquente ans n'ont pas pu me permettre de transporter jusqu'au coffre de mon véhicule, mais que mes chers rosiers me réclament à cor et à cri !
     Qu'on se le dise, il n'y a pas que Claudette Dion qui travaille dans la ferme, nom d'une pipe !
Lire la suite

Oh, punaise !

17 Mars 2010 , Rédigé par New Dawn


4109765409_34d521a9df.jpg     La plupart des insectes ont rendu l'âme avant les premiers grands froids de l'hiver,laissant à leurs larves le soin de perpétuer la continuité de leur présence au jardin...cependant, certaines espèces particulièrement coriaces ont survêcu à cette saison inhospitalière et ce sont elles qui profitent des premiers beaux jours pour se réchauffer les antennes au soleil.Il n'y a jamais de temps mort au jardin, et les coccinelles, vulcains, citrons et autres gendarmes commencent à sortir de leur langueur hivernale...

Lire la suite
1 2 3 > >>