Articles avec #nature tag

Bonne Fête de Pâques

31 Mars 2013 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Nature

lapin-de-paques-1.jpg

Lire la suite

Une petite pause salutaire ...

5 Mars 2013 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Nature

Documents5-0175.JPG

Lire la suite

" Malbouffe "

11 Février 2013 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Nature

fast-food_malbouffe.jpgviande de cheval     Cela y est , j'ai franchi le pas déjà depuis quelques semaines et réduit à néant ma consommation de viande  . je ne saurais dire à quel point  je m'en félicite ...J'avais déjà fait une tentative qui avait duré quelques années lors de l'épisode de la vache folle ...puis j'étais retombée dans mes habitudes de viandarde invétérée , au grand dam de mon amie de Bandol qui me répétait sans cesse : " Tu manges du cadavre  ! "

     L'épisode des poussins mâles jetés vivants dans une machine à broyer , car inutile à la consommation humaine, a eu raison de mes derniers doutes ...Jointes à cela des images publicitaires où l'on voit de plus en plus de violence exercée contre les animaux , comme des chats projetés en l'air , afin de nous ancrer bien fort dans la tête que ces actes de barbarie envers ceux avec qui nous partageons notre planète n'ont au fond aucune importance ... Je viens donc de cesser ma consommation de viande avec délectation... Les oeufs, le lait et le fromage sont encore au menu ,  mais les steaks de soja ont pris désormais possession du frigo . Je dois dire que je m'en régale car ils ont un goût extraordinaire et leur consommation ne fait naître en moi aucun sentiment de culpabilité.

     Lorsque je suis venue habiter au village , il y avait alors une boucherie chevaline qui a bien vite périclitée faute de clients ... Mais je sais , hélas , que certains amateurs se plaisent à déguster la chair de la plus noble conquête de l'homme , dans une sorte de bacchanales cannibales , et cela me choque autant que s'ils consommaient leur propre chien !

     C'est bien là que le bât blesse , si personne ne mangeait cette viande , on ne la trouverait pas dans les circuits de production , et par conséquent dans les lasagnes surgelées Findus ! Il faudrait peut-être un jour que l'on s'interroge sur toute cette orgie de bidoche que nous arrivons à trouver sur les étals des grandes surfaces :  boeuf , veau , taureau, porc , sanglier , mouton , agneau, cabri , poule , poulet , canard,  cane ,oie, dinde , dindonneau ,pintade , faisan , pigeon , autruche , kangourou ...et j'en passe sur les gibiers ... Avons-nous vraiment besoin de bouffer une telle diversité de muscles ?

     Est-ce que la nature ne s'en porterait pas mieux  si nous levions un peu le pied et abandonnions l'idée que si nous n'avons pas tous les jours ces protéines animales dans l'assiette nous allons mourir de faim ou nous anémier comme des plantes privées de soleil ?

     Il faudrait aussi par ailleurs que les Français aient un peu de courage, et qu'au lieu de courir plonger les mains dans le bac des congelés pour sortir 400 grammes de hachis parmentier ils fassent cuire  4 pommes de terre à la vapeur , les écrasent à la fourchette , leur ajoutent une lichette de lait et une noisette de beurre et utilisent les restes de boeuf froid de leur pot-au-feu du dimanche ... Ce n'est quand même pas bien compliqué ni plus onéreux à faire ...

Lire la suite

à demain

6 Février 2013 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Nature


orangers en fleurs

Lire la suite

Faisons dans le soft ...

13 Janvier 2013 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Nature

 100_2325.JPG

     J'exerce toujours mes coupables talents picturaux à raison de deux ateliers différents par semaine... D'ailleurs , la semaine écoulée ,  le correspondant de Var Matin est venu faire un petit reportage dans l'un d'entre eux où nous ne sommes pas moins de 17 peintres amateurs à voir la vie du bout de nos pinceaux... Cela fait souvent  du bien pour le moral en ces périodes troublées par les incertitudes...

     J'ai un petit vestibule qui ouvre sur un jardin d'hiver meublé à l'orientale , les murs en étant un peu nus à mon goût , je viens de finir cette huile sur toile 65 x 54 cm , un peu inspirée , il faut bien l'avouer et toutes proportions gardées, des Orientalistes du XIXe siècle... Je n'ai pas encore choisi d'encadrement ... Un jeune artisan très doué du Castellet , qui en a fait son métier , va sûrement me dénicher la perle rare qui mettra ma croûte en valeur...

Lire la suite

Un Noël fleuri

18 Décembre 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Nature

rosesde noelcactus de noelphalaenopsispoinsettia.jpg

    

     Il faisait hier exceptionnellement doux pour un mois de décembre et les journées froides et pluvieuses bien vite oubliées...Une petite visite au jardin s'imposait donc tout naturellement  qui s'est effectuée revêtue d'un simple châle en laine... Quelles plus belles décorations de Noêl existe-t-il d'autre que ces magnifiques fleurs  aux couleurs sensuelles et délicates que la nature généreuse nous offre encore en ces temps d'hiver ?

     J'avoue que ces quelques images , à la fin d'une année bien chargée en évènements politiques qui m'ont conduite à publier nombre de bobines célèbres mais esthétiquement discutables , me font un bien fou au moral... Oui ,la beauté existe dans la forme et dans l'essence , dépouillée de tous ces artifices superficiels que sont le fric , le pouvoir et la gloire... Ces dons du ciel en sont un témoignage et comme finissait par le dire Candide : continuons à cultiver notre jardin !

Lire la suite

Des illuminations

3 Décembre 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Nature

" Mieux vaut Qatar que jamais ?
     On finira bien par trouver une solution voyons Bon, c'est vrai qu'il y a de quoi paniquer un chouia. La revue de référence "Nature" vient de montrer que les arbres sont beaucoup plus vulnérables à la sécheresse que les scientifiques ne le pensaient jusqu'ici , et que 70% des espèces sont à la limite de l'embolie ( "Le Monde" , 24/11). Or les épisodes de sécheresse se multiplient car le réchauffement ne mollit pas... En 2010 , la planète a relâché 20% de CO2 de plus que dix  ans auparavant... Et la Banque mondiale prévoit, à l'allure où ça va , une hausse spectaculaire et cataclysmique des températures de 4°C en 2060 (alors que le protocole de Kyoto ambitionnait de la limiter à 2°C)...
     C'est dans ce joyeux contexte que vient de débuter, au Qatar, la enième conférence des Nations unies sur le climat. Un raout à première vue impressionnant , puisqu'il réunit pas moins de 195 pays. Sauf les Etats-Unis, qui réchauffent allègrement et sans complexe. Ni le Canada qui a décidé de ne plus s'embêter avec le protocole de Kyoto (lequel imposait une autolimitation de 5% des émissions et prend fin en décembre) Ni la Russie, ni le Japon...Et si on calcule que tous les pays dits "en voie de féveloppement" affirment que c'est aux pays industrialisés de faire des efforts en matière d'autolimitation des émissions de CO2, et pas à eux, on se retrouve en fin de compte, avec les seules Union européenne, Australie et Ukraine décidées à signer un nouveau protocole de Kyoto, dit Kyoto2. Or ces pays ne pèsent que 15% des émissions mondiales, et, s'ils sont partants pour faire un peu gaffe, ils ne comptent quand même pas, en cette période de crise, handicaper leur croissance et renoncer à leurs aéroports...
     Le sommet de Doha, dont le but est de mitonner un nouveau protocole, qui s'appliquerait à partir de 2020 est donc mal barré, [...]
     Bon cela dit , ça fait une bonne pub au Qatar, pays recordman des émissions de CO2, par habitant, qui s'apprête à accueillir à bras ouverts la Coupe du monde de football en 2022. Qu'on puisse créer des pelouses bien vertes en plein désert, ça prouve qu'on peut toujours trouver des solutions, non ?"
J.-F. J.
Le Canard enchaîné - N°4805
Lire la suite

Loup y es-tu ?

27 Novembre 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Nature

loup1.jpg

    

     " Je suis content , à Noël, je vais avoir un gilet pare-balles. Oui , en France on ne m'aime pas, alors je m'adapte. On n'aime ni les riches ni les bêtes sauvages. Je ne mange pas de frites , dommage , je serais allé m'exiler en Belgique. Ca commence tôt , le délit de sale gueule...

     Tenez, les livres pour enfants furent une catastrophe pour mon image. J'y suis  dépeint comme un sanguinaire, dévoreur de grands-mères ; remarquez bien , en en croquant quelques-unes, je suis un allié objectif des caisses de retraite. On me dit filou pire qu'un trader , au mieux, on me prête le QI de trois brebis et de deux chèvres de monsieur Seguin réunies.

     Si j'avais su tout cela quand je suis arrivé sur votre beau territoire , j'aurais choisi la Suisse ;  mais il y avait l'accueil et le couvert dans le Mercantour , alors le droit du sang je l'ai vite intégré... à ma façon, je suis bien obligé , c'est ma nature. Vous me voyez végétarien ? Ridicule ! Sinon ne vous en faites pas pour moi , je circule , j'enjambe les voies ferrées , canaux , autoroutes , je visite la France. Ca manque juste un peu de chaperons rouges.

     Et vous, qui avez déjà tout ce qu'il faut pour vous faire peur : la crise , l'ISF, Alain Minc , le réchauffement climatique , les journaux de 20 heures... Oh j'ai compris que je ne serai jamais l'ami du berger mais s'il vous plaît, laissez-moi peupler vos rêves !"

Denis CHEISSOUX - Terre Sauvage - N°287

Lire la suite

La vie dissolue du jardin à travers l'histoire de France

25 Octobre 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Nature

potiron érotique     " L'excellent dictionnaire historique de la langue française nous rappelle que le premier sens du du terme jardiner était "avoir une aventure galante", le terme galant lui, signifiait à l'origine "se la couler douce". Cette conception initiale du jardinage a très vite été pervertie par Henri IV, le Vert galant. De poésie à grivoiserie, il n'y a en effet qu'un pas que franchit irrémédiablement Sully en proclamant "labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France". Il n'était plus question de séduire, mais de culbuter, de brouter le moindre brin d'herbe, de traire jusqu'à la dernière goutte. Le jardinage devenait une exhibition où chacun se prenait pour un roi soleil en exhibant sa courge à la productivité exceptionnelle.

     Là où le bât blesse, c'est que le jardinier ne commande pas à la nature - il a oublié qu'il en fait partie - et ne maîtrise ni le vent ni la pluie, ni l'ardence du soleil. Il a donc construit , à grand renfort de Viagra azoté et d'emphétamines pesticidées, un paradis artificiel où les plantes grimpent au ciel comme des haricots magiques.

     La réalité est tout autre et le décalage avec ces postures perverses ne génèrent que de la frustration. Chaque insecte, chaque champignon est alors déclaré responsable des échecs, et on augmente les doses. Le jardinier ne se la coule plus douce et le galant ne se régale plus du tout."

Michel Courboulex - La gazette des Jardins N°105

Lire la suite

Premier Orage

28 Août 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Nature

    
     Hier matin , le ciel était bien noir sur le Beausset , contrastant avec  l'azur des dernières matinées...L'orage qui grondait ne tarda guère à éclater nous laissant tout ébaubis et abreuvant notre terre sèche et craquelée , à l'image de nos vieux Provençaux , d'une pluie chaude et abondante qui redressa aussitôt les tiges des végétaux requinqués par l'aubaine ... A quand remontaient nos dernières journées de pluies véritables ... avril ? ... mai ? ... Je n'en gardais même plus le souvenir, contrairement à ce poème qui remonta en ma mémoire :
Ma soeur la Pluie
La belle et tiède pluie d'été,
Doucement vole, doucement fuit ,
A travers les airs mouillés.
               * *
Tout son collier de blanches perles
Dans le ciel bleu s'est délié
Chantez les merles,
Dansez les pies !
Parmi les branches qu'elle plie,
Dansez les fleurs , chantez les nids
Tout ce qui vient du ciel est béni.
               * *
De ma bouche elle approche
Ses lèvres humides de fraises des bois ;
Rit , et me touche,
Partout à la fois,
De ses milliers de petits doigts.
               * *
Sur des tapis de fleurs sonores,
De l'aurore jusqu'au soir ,
Et du soir jusqu'à l'aurore,
Elle pleut et pleut encore ,
Autant qu'elle peut pleuvoir.
               * *
Puis vient le soleil qui essuie,
De ses cheveux d'or,
Les pieds de la Pluie.
Charles Van LERBERGHE ( 1861 - 1907 )
Lire la suite
1 2 3 4 5 > >>