Je procrastine ...

31 Août 2014 , Rédigé par New Dawn

Je procrastine ...

Cet été qui n'en fut pas un m'a habituée au farniente et au laisser-aller ...J'y ai pleinement goûté la douceur de vivre en accueillant les jours comme ils venaient , sans presse ni urgence , avec la seule raison d'en apprécier chaque moment dans leur unicité ...

Par ailleurs , depuis que j'ai abandonné toute fréquentation d'atelier pour cause de didactisme et de routine , je me suis surprise à procrastiner et à remettre joyeusement au lendemain tout ce que je pouvais faire le jour même ... J'étais une lève-tôt dynamique , je me suis peu a peu transformée au fil des tièdes soirées estivales en une incorrigible couche-tard-lève-tard à la grande joie de mes animaux familiers qui n'espéraient plus rien de moi... Je suis devenue une fille perdue qui peut désormais déjeuner à plus de deux heures de l'après-midi de quelques spaghettis revenus dans une poêle avec un peu d'huile d'olive , une pointe d'ail , quelques copeaux de parmesan et trois feuilles de basilic... et le pire est que je ne me dégoûte même pas ! C'est dire à quel niveau de dépravation j'en suis arrivée ...

Hollandus peut bien s'enfuir à l'étranger et être rattrapé à Varennes , je m'en bats l'œil gauche ... Vallssounet se faire embrocher par le cadre de la petite reine de la mère Taubira , je m'en bats l'œil droit ... Ma débauche est sans fond , mon indifférence abyssale... Je vis de la douceur du temps présent , et cette joie , personne ne pourra venir me la taxer ...

C'est dans cet état d'esprit "surréalistique" qu'un ami m'a téléphoné ce ouikinde , pour me dire que ma place m'attendait toujours à l'Atelier "Ebauche 83" , qui reprenait ses séances à partir du début septembre ... Etait-ce bien raisonnable ? ... Je me suis entendue répondre "Oui , j'y serai " ... ce à quoi il me dit fermement : " Alors ce serait bien que tu prépares un peu quelque chose !" ... Adieu veau , vache , cochon , couvée... Est-ce bien sensé de ne plus mener une vie d'artiste ?

Lire la suite

Mariage pluvieux , pas forcément heureux ...

29 Août 2014 , Rédigé par New Dawn

Mariage pluvieux , pas forcément heureux ...

Lui , il avait vaincu son rival en tournoi singulier et avait donc remporté le droit d'épouser la belle et plantureuse dont les terres s'étendaient de Dunkerque à Porto Vecchio et dont la dot demeurait planquée à la banque de France , lui assurant ainsi une promotion sociale inespérée... Les mésalliances se nouent parfois sur des malentendus et réservent souvent de douloureuses surprises...
Le gaillard promettait toutefois et paraissait bien "monté" à la grande joie des maquerelles et des gitons qui s'empressaient autour du couple ... Mais à l'usage , la boîte à outils se révéla capricieuse et inopérante , avec juste le triste nécessaire pour arrêter au deuxième étage la jeune épousée qui désirait atteindre le septième ciel... Il faut dire que le premier boute-en-train ,un édile nantais du troisième âge , faisait preuve d'un remarquable désintérêt pour la chose publique et aucune des tentatives du Prince Charmant pour rendre féconde son épousée n'ayant aboutie , on décida de limoger le vieux et de le remplacer par un fringant chevalier qui portait haut sa rapière et envisageait même , pourquoi pas , de prendre la place du monarque dans le lit de la belle pour la fertiliser ... Ce qu'à Dieu ne plaise ... mais certaines mauvaises langues prétendent bien que c'est ce que Richelieu fit pieusement subir à Anne d'Autriche pour enfanter le jeune Louis en lieu et place du Treizième ...

Lui , ayant montré rapidement son inappétence ,ou ayant fait la preuve de ses éjaculations précoces intempestives , ne se donnait même plus la peine de tricher et se contentait de puiser à pleines mains dans le petit magot de la belle , empruntant à droite et à gauche pour arrondir sa pelote , ou prélevant sa petite dime sur les sujets de la Majesté avec qui il avait convolée...

Ceux-ci commencèrent bien vite à tirer la tronche et à lui tourner le dos lorsqu'ils le voyaient arriver avec sa sébile en osier à la main , pour quémander quelques petits morceaux de mouches ou de vermisseaux afin de subsister jusqu'à la saison nouvelle... Certains , particulièrement remontés contre ces prélèvements prirent l'habitude de lui vider leur pot de nuit sur la tête à son passage ...

La belle était , de notoriété publique, bel et bien cocue par l'impuissance de son conjoint ... Or l'on assista à une chose tout-à-fait extraordinaire , plutôt que de s'en prendre à lui et le morigéner , les maquerelles et les gitons commencèrent à se répandre en invectives contre ceux qui dénonçaient les insuffisances du Prince ... Il fallait les faire taire à tout jamais , que rien ne se sache , que rien ne transpire pour sauvegarder leur quiétude provisoire illusoire ... On muselait à qui mieux mieux tous les factieux qui osaient prétendre qu'il y avait eu , dès le départ , tromperie sur la marchandise et que le Prince Charmant n'était qu'un crapaud qui le resterait ... Curieux , non ? ...

... Voilà que mes fantasmes sur les Princes charmants me reviennent ...

Lire la suite

Faut rigoler !

27 Août 2014 , Rédigé par New Dawn

Faut rigoler !

Voilà que la montagne vient encore d'accoucher d'une souris et que l'émule de Franco , réfugié en France , vient encore une fois de récompenser les courtisans et les lèche-bottes en les reconduisant dans leurs fonctions , tandis qu'il a préféré expédier les frondeurs dans les culs de basse-fosse du château , sans même écouter ce qu'ils avaient à dire ... Chacun appréciera une méthode qu'il a l'habitude d'employer avec ses contradicteurs ...

Aucune personnalité politique d'envergure n'étant désireuse de monter sur le radeau de la Méduse en perdition où règnent la famine et le cannibalisme , le roitelet a dû s'asseoir sur son grand œuvre de redécoupage du pays pour complaire à une frange archaïque de la gauche dont personne ne parle jamais car les radicaux ne se réveillent la plupart du temps que pour servir d'appoint au moment de voter la question de confiance ou les lois budgétaires , se contentant généralement de digérer les petits pois de la cantine de l'Assemblée lors d'une sieste réparatrice pendant les habituelles questions au Gouvernement . Leur compétence pointue servira sans doute au redressement de notre pays qui vient de prendre une tournure décisive avec ce remaniement , dont plus d'un Français se félicite ...

La nomination de Najad Vallaud-Belkacem à la tête de l'Education nationale va sans nul doute raviver fructueusement le nombre des mécontents de tous bords et de toutes religions en raison de ses fumeuses théories du genre destinées à faire croire aux esprits naïfs que la sexualité de tout un chacun n'a aucune incidence sur son comportement , s'opposant ainsi radicalement à ce pauvre connard de Freud qui a bassiné le monde avec son ridicule complexe d'Œdipe , qui , bien entendu n'a jamais existé que dans l'imagination de ce pauvre imbécile de psy juif et autrichien de surcroît ...

La reconduite de la mère Taubira comme garde des Sots est une vraie trouvaille , dont même Houellebecq , pourtant plus très frais à l'heure où la liste des ministres et secrétaires d'Etat a été dévoilée , a pleinement goûté l'humour disant avec beaucoup de spiritualité que tant qu'elle restait à ce poste , on était tous sûrs de voir Marine Le Pen arriver première à l'élection présidentielle de 2017 ... Que le petit gros ne compte pas trop sur la constitution d'un front républicain pour le sortir alors de son merdier ... la plupart des gens votera Marine sans se boucher le nez tant elle fleure bon l'amour de la patrie et le respect de nos traditions culturelles et religieuses ...

Lire la suite

Les Illusions perdues

26 Août 2014 , Rédigé par New Dawn

Les Illusions perdues

Cela faisait bien longtemps que je ne regardais plus le Grand Journal de Canal+ ... Michel Denisot m'irritait un peu à force de se prendre pour un grand journaliste , puis ce fut le tour de de Caunes qui refuse obstinément de se voir comme un comique qui s'ignore ... Enfin , hier , et en raison des événements , je me suis laissée tenter... Je n'ai pas regretté l'empoignade entre Natacha Polony et un conseiller , paraît-il particulier , de notre roi Pétaud , qui porte un nom dont je ne me souviens plus l'intitulé exact mais qui rappelle un oiseau de haute mer , comme le guillemot , dont il faut bien dire qu'il était de circonstance en cette période de grands naufrages existentiels de notre gauche caviar ... Pour situer le bonhomme , il faut savoir que l'essentiel de son argumentation reposait sur deux points précis :

- Oui , la courbe du chômage s'était inversée depuis le début de l'année , et il fallait bien que chacun le reconnût ...

- L'état actuel de notre pays était entièrement dû , non à la connerie de Pétaud , mais remontait à la première élection de Jacques Chirac qui avait commencé le premier à endetter la France , avec la sournoise complicité ensuite de Nicolas Sarkozy ... Le brave homme , atteint d'Alzheimer précoce , avait complètement oublié le rôle déterminant de Tonton dans le commencement du sabordage de la France ...

Je me disais alors , qu'avec des conseillers aussi honnêtes et judicieux , tout s'expliquait du malaise politique actuel !

Il ne faut cependant pas être trop impitoyable avec ces pauvres convertis au socialisme qui ont vu pleurer la Merluche et doivent assister maintenant à un délitement de leur credo qui part en chaussette ... Reconnaître que le monarque est nul , c'est faire un crime de lèse-majesté , et mordre la main de celui qui leur sert tous les jours la soupe du fonctionnaire ...Dire que Montebourg a tort , c'est démontrer qu'ils se sont trompés toute leur vie et que la défense du petit , du sans-grade , avait moins d'importance pour eux que la sauvegarde de leurs acquis sociaux et du paiement de leurs journées de grève revendiqué régulièrement par la CGT après chaque mouvement social ...

C'est tout l'affreux dilemme d'un parti qui se revendique de préoccupations hautement morales comme le respect des droits de l'homme , et le grand principe christique du "aimons-nous les uns et les autres - sauf naturellement les ignobles fachos de droite - comme Lénine , et surtout Staline , nous ont aimés" !

Lire la suite

Science Friction !

25 Août 2014 , Rédigé par New Dawn

Science Friction  !

Stan est descendu en-dessous de la barre fatidique des 50% d'opinions favorables ... Le compte à rebours vient pour lui de commencer , entraîné qu'il est par le poids d'Oliver qui le leste comme une pauvre chose dans son inexorable chute ... Il a fini par rater son envol , l'autre lui ayant définitivement brisé les ailes ... Il faut bien dire qu'une telle mésaventure a de quoi en faire réfléchir plus d'un qui se verrait bien parader encore quelques années dans les arcanes du pouvoir et qui se demande s'il ne serait pas temps de cracher dans la soupe de Pépère , comme Cécile qui l'a écrit noir sur blanc pour que la postérité s'en souvienne...

Benoît et Arnaud ont donc décidé eux aussi , la mano en la mano , de porter l'estocade à l'aficionado qui se bat encore dans l'arène pour le Campéador qui prend plus souvent la poudre d'escampette vers l'Afrique plutôt que de se mesurer avec la bête mondialiste ... Pour lui l'affaire est déjà pliée et il ne voit pas pourquoi il devrait intervenir pour remettre chacun à sa place dans son gouvernement ...

Maintenant , il paraît que ces frasques verbales ne sont pas des divergences mais viendraient enrichir le débat... On se demande bien de quel débat il s'agit puisqu'en principe , quand un candidat se présente à la présidentielle c'est que l'heure du débat est terminé et qu'il a fini par accoucher d'un programme cohérent que le prétendant propose aux électeurs ...

Apparemment pas , ce qui prouve bien que ces pauvres taches se sont fait élire sur une opposition systématique à l'ancien agité du bocal qui s'il n'avait pas la manière , avait parfois l'art de gouverner convenablement ... Pas de cela ici ... le commandant de bord se laisse couler sans même avoir l'idée d'agiter un peu ses bras et ses pieds pour esquisser quelques mouvements de brasse ... coulée !

On pourrait reconnaître Ségolène , dans le rôle de l'épouse acariâtre ... ou alors Cécile ...

Lire la suite

Il va pouvoir enfin aller se reposer à Tanger auprès de ceux qu'il aime tant !

24 Août 2014 , Rédigé par New Dawn

Il va pouvoir enfin aller se reposer à Tanger auprès de ceux  qu'il aime tant !

Lorsqu'elle descendit en cuisine , ce matin là , pour prendre son petit déjeuner , une intense impression de satisfaction et de volupté l'imprégnait toute ... Au fond , cet été qui s'annonçait si mal économiquement s'était plutôt révélé fécond en rebondissements positifs , dont les plus notoires étaient quand même les départs à la retraite anticipée de Nasri ,Ribéry et Mélenchon qui pourrissaient lentement la vie sociale du pays par leur haine même pas voilée - ce qui était tout de même un comble - de la société française qui comptait trop de blancs , aux yeux bleus et à la peau blanche , à leurs goûts ...

Le Merlu allait enfin pouvoir retourner à ses origines tangéroises , après avoir été pris dans les propres mailles des filets qu'il avait lui-même tissés , incapable de sortir de leurs entrelacs en défendant officiellement les faibles et les sans grade honteusement utilisés par un patronat requin dans le cadre historique de la lutte des classes prônée par son parti politique , tout en les torpillant dans le même temps officieusement et en les menaçant d'extinction et de famine en raison de la population immigrée dont il souhaitait qu'elle vînt à terme remplacer les souchiens qu'il ne pouvait décidément pas blairer en offrant une main d'œuvre facile et peu rémunérée aux actionnaires du CAC40 !

Les travailleurs , pas cons , avaient de suite flairé l'embrouille et s'étaient jetés toute voile dehors dans les bras d'une blonde aux yeux bleus qui leur promettait de les débarrasser rapidement de ce fléau ... Dans cette lutte finale , il avait bel et bien perdu la main et sa réputation de défenseur de la veuve et de l'orphelin... De chaudes larmes publiques de petit garçon fessé étaient venues remplacer ses postures de tribun incorruptible

Pendant ce temps , à l'Elysée , tous les rats encore assez jeunes pour se penser un avenir politique toujours possible , quittaient le navire qui prenait l'eau irrémédiablement en raison de la personnalité du commandant de bord qui s'enfonçait dans la baille avec son esquif en perdition ...

Dans le camp d'en face , même les plus vieux et les plus usés espéraient une prochaine résurrection politique ... La population était maintenant persuadée que même le plus nul d'entre eux n'aurait pas fait pire que celui qu'elle subissait depuis 2012 ...

En ce dimanche matin , la vie s'ouvrait donc radieuse et pleine d'imprévu !

Lire la suite

Excellent Ouikinde à Tous

23 Août 2014 , Rédigé par New Dawn

Excellent Ouikinde à Tous

La journée est idéale pour aller se promener sur le port de Cassis et prolonger encore un peu les vacances ...

Lire la suite

Je ne suis ni une courtisane ni une prostituée

22 Août 2014 , Rédigé par New Dawn

Je ne suis ni une courtisane ni une prostituée

C'est toujours avec le même plaisir que , mon café et mes brioches à peine avalés , j'allume l'ordinateur pour y jeter quelques-unes de mes pensées matinales ... Depuis 2007 , date à laquelle j'ai signé mon premier blog , j'éprouve encore le même émerveillement à pouvoir dessiner des traits qui forment des mots qui s'emboîtent en des phrases exprimant mon humeur du jour . En fait , j'ai toujours écrit pour me faire plaisir , il y a une volupté dans les mots , une volupté à les tracer et une volupté à les prononcer... puis , une fois que l'œuvre du moment est achevée , ils circulent et suivent leur cours indépendamment de moi qui les ai produits ... ils sont autonomes , libres , ils ne me regardent plus !

Certains les apprécieront , et d'autres pas , c'est à chacun sa vérité ... mais dans tous les cas , et dans la mesure où ils ne tombent pas sous le couperet de la loi , je dénie à quiconque le droit de venir leur jeter la pierre dans mon propre jardin ... Et de quel droit ces mains lapidaires se permettraient-elles de détruire leur bon ordonnancement à leur propre domicile ? Appartiendraient-elles , par hasard , à des dieux ou des héros que de hauts faits placeraient au-dessus des autres et qui seraient ainsi fondés à juger de leur valeur morale ... Ces gens dont elles sont les instruments seraient-ils meilleurs que moi ? Plus justes ? Plus avisés ? Devra-t-on se prosterner devant leur sagacité transcendante ? Représentent-ils les nouveaux sauveurs d'une humanité en perdition ? Sont-ils les pasteurs qui mènent les troupeaux de brebis et doivent ramener les égarées dans le droit chemin ? Qu'ont-ils fait de si remarquable que l'on doive s'agenouiller les bras en croix ?

Je ne suis encartée politiquement nulle part , et seul l'amour de mon pays m'a toujours tenu lieu de boussole pour garder mon cap , jusqu'à mon âge respectable ... C'est vrai , que la Marseillaise et le Chant des Partisans me montent les larmes aux paupières ... et alors , devrais-je en avoir honte ? Disparaître sous six pieds de terre pour faire plaisir aux esprits chagrins qui prônent aux quatre coins du globe la décadence de la France et que nous ne valons rien ? Dois-je rougir de penser à droite , alors que mes grands-pères ont fait 14/18 et mon père Rhin et Danube pour libérer son Alsace natale du joug allemand ? Dois-je baisser la tête et enfoncer le cou bien profond dans mes épaules parce que des imbéciles socialopes dont les parents étaient peut-être d'ignobles collabos viennent me donner des leçons d'antiracisme et de tolérance en me bassinant encore et toujours avec l'antienne de la France qui serait tellement une terre d'accueil qu'elle ne peut même plus pratiquer sa religion librement ?

Est-ce parce que certaines thuriféraires du parti ont ouvert leur lit et leurs cuisses aux passants venus de terres lointaines et qui leur ont gentiment laissé un polichinelle dans le tiroir que je devrais taire ma "francitude" ou en avoir honte ?

Je n'ai pas à me soumettre aux diktats d'un petit noyau qui entend faire l'opinion sur les blogs , je n'ai pas à leur plaire , je n'ai jamais été ni une courtisane ni une prostituée ... et , comme le disait fort justement Voltaire , si tous ceux qui disent du mal de moi savaient ce que je pense d'eux , ils en diraient bien davantage ...

Alors , vos gueules les vautours !

Lire la suite

" Avis de catastrophe "

21 Août 2014 , Rédigé par New Dawn

" Avis de catastrophe "

Nulle et archinulle. Voilà très exactement ce qui caractérise la trajectoire de l'économie française, en état de léthargie totale depuis le début de l'année. Même les esprits les plus sombres 'osaient anticiper une telle catastrophe , qui en annonce hélas d'autres, à commencer par un nouveau creusement incontrôlé du déficit public ( 4% du PIB au bas mot cette année ), qui va encore venir gonfler la dette de plusieurs dizaines de milliards.

François Hollande peut bien invoquer l'Europe , l'Allemagne et le ciel, ce désastre est avant tout le siien. Si les entreprises et les ménages se sont recroquevillés sur eux-mêmes , fermés comme des huitres , n'investissant ni ne consommant pas un euro de plus que le strict nécessaire, c'est que , depuis maintenant plus de deux ans, tout est mis en œuvre pour saper leur confiance. Car enfin , comment espérer une once de croissance lorsque l'on multiplie les coups de trique fiscaux , les embardées réglementaires - mesurer la pénibilité du travail de chaque salarié ou interdire d'embaucher quelqu'un moins de 24 heures par semaine , il fallait y penser ! - ou que l'on sorte de son chapeau une loi délirante sur l'immobilier ? Ce sont toutes ces hérésies , sur fond de dépenses publiques galopantes , que la France paie aujourd'hui et que le tardif pacte de responsabilité ne suffira pas à effacer.

Un problème n'arrivant jamais seul , cette bérézina économique donne des ailes à la vieille gauche pour exiger d'interrompre sur l'heure une austérité qui n'existe que dans son imagination. Et , tant qu'à faire , d'effacer toute mesure favorable à ces ennemis de classe que sont les entreprises. Dans tout autre pays que la France , le chef de l'Etat dissoudrait cette encombrante majorité qui combat ouvertement son tournant social-démocrate et organise la paralysie du pays. François Hollande osera-t-il prendre la seule mesure qui lui permettrait de mener la politique qu'il prétend désormais défendre ? Un chose est sûre , si rien ne change , il court à la débâcle, et la France avec lui .

Gaëtan de Capèle - Editorial du Figaro n°21780

Lire la suite

C'est avec du vieux que l'on fait du neuf

20 Août 2014 , Rédigé par New Dawn

C'est avec du vieux que l'on fait du neuf

Tandis que l'été se fait moins mordant , plus doux peut-être , avec ses nuits fraîches et ses matins reposants baignés par l'odeur suave et sucrée des lauriers qui s'épanouissent en cascades de fleurs roses et rouges le long des haies vives où chantent le rossignol et la pie volage , il est bon de se réveiller au chant du coq et de se dire que notre destin et celui de notre pays bien aimé n'a pas d'autre choix que de se voir diriger par des incapables aux bras cassés , qui viennent à peine de découvrir que c'est le patron qui crée de l'emploi - ce que les syndicats n'ont pas encore accepter d'admettre - ou de vieux has been qui ont largement passé l'âge d'entrer au garage au titre de voitures de collection , à ne sortir que lors des grandes occasions ... et encore !

Après les printemps arabes , tunisien , égyptien , libyen ... pourquoi ne ferions-nous pas un automne gaulois et ne foutrions-nous pas à la porte tout ce joli petit monde doré , en perpétuel décalage avec les réalités et qui n'a d'autre ambition que de se maintenir à la tête du pays moyennant de confortables prébendes ?

Je dis cela , mais naturellement je ne dis rien ... qui sait comment mes propos pourraient être interprétés ? ...

Lire la suite
1 2 3 > >>