Le Journal de Carla B. (extrait)

31 Janvier 2011 , Rédigé par New Dawn

3357752541_73049eec14.jpg     " Je médite sur le terrible exemple tunisien. Hélas, hélas ! Comme disaient Hamlet et PPDA, le pouvoir est une chose fugace...Seulement vingt-trois ans au sommet de l'Etat et les Ben Ali ont dû plier bagage. Je dois m'y faire : le job de First Lady est un emploi précaire. Comme me le répète Mon Mari : "Carlita, il faut toujours avoir près de soi une trousse de toilette et une paire de talonnettes." Car le peuple est imprévisible. Les Tunisiens étaient malheureux et on ne m'avait rien dit ! Quand j'ai visité ce beau pays, en avril 2008, je n'ai vu aucun opposant. Frédéric Mitterrand m'avait convaincue que le benalisme était un humanisme. Lors de ce voyage officiel, Mon Mari avait réjoui le peupe en déclarant : " Je suis heureux parce que  je suis président, j'ai de l'argent et une belle femme." Et, malgré ces fortes paroles, les Tunisiens ont fait la révolution. Ce mot me fait frémir ! Comme me dit mon esthéticienne :       " Parfois, dans la vie, il faut une sacrée dose de Botox pour ne pas faire la grimace."

 

Le Canard enchaîné - n*4708

Lire la suite

Hier...

30 Janvier 2011 , Rédigé par New Dawn

100_1541.JPG

     ...Il pleuvait fort, sur la grand'route, et, chemin faisant , nous sommes allés manger une paella et voir un spectacle de cabaret au Beau  Site où nous avions projeté de nous rendre...

     Une façon très agréable de passer une journée froide et  pluvieuse et d'oublier un peu ce ciel plombé qui semblait nous ensevelir tous !

Lire la suite

... Aquarelles...

28 Janvier 2011 , Rédigé par New Dawn

100 1536100_1539.JPG  

     Hier, avait lieu la séance hebdomadaire de l'Atelier Peinture...Nos travaux ont été exécutés dans la même ambiance studieuse et chaleureuse...

     Le printemps dernier, les alentours de la véranda étaient particulièrement fleuris en raison des nombreuses pluies qui avaient donné un sérieux coup de fouet à la végétation, j'ai donc choisi d'en faire le thème de mon aquarelle...Voici mon travail, réalisé à partir d'une photo que j'ai agrandie et tirée sur papier mat, pour dessiner le motif plus facilement...bien sûr il reste du fignolage  à réaliser... Mais les avis sont partagés sur la rapidité d'exécution d'une aquarelle...Certains disent qu'il faut aller très vite et s'en tenir au premier jet... d'autres qu'il est nécessaire de peaufiner l'esquisse...

     Ci-contre, une oeuvre ancienne qui m'avait été inspirée par la chanson de Marcel Amont, "Un Mexicain basané"...

     Demain  a lieu une sortie avec le groupe... J'espère que la pluie prévue passera son chemin sans s'arrêter , autrement les couleurs vont être vraiment détrempées !

Lire la suite

Il faut enfin en finir...

28 Janvier 2011 , Rédigé par New Dawn

Coffe.jpgavec cette légende malveillante et erronée qui voudrait que le Méridional ait un accent à couper au couteau...Je m'insurge véhémentement contre cette fable fantaisiste qui a pour but de faire rigoler le pays entier avec des histoires marseillaises... Le Provençal n'a pas d'accent, au contraire du Parisien qui, lui, ferait douter n'importe qui de la lexicologie française...

     Un exemple :

     Je regardais distraitement, certain jour,  le grand prêtre du dimanche, Michel Drucker, officier à Vêpres , avec sa bande d'enfants de choeur sur la chaîne d'Etat ... Mon attention fut soudain interpellée par Jean-Pierre Coffe, qui, après avoir fustigé la mal-bouffe sous toutes ses formes, s'est subitement converti, contre espèces sonnantes et trébuchantes, à l'utilisation des vieux restes de frigo. Il évoquait poétiquement une cucurbitacée que j'eus

d'abord  du mal à reconnaître...

     Il s'agissait du melon, qu'il prononçait   " m'lon ", alors que tout un chacun sait qu'il n'y a qu'une seule façon de prononcer correctement ce mot, la nôtre, celles des habitants du sud , à savoir  " meulon " !

C'est  vrai, quand même , pourquoi pas  " p'tits  p'tons " ou  " p'tits t'tons " , que deviendrait Valentine sans ses " peutits peutons " et ses " peutits têtons " ?

Lire la suite

Pour ne pas oublier

27 Janvier 2011 , Rédigé par New Dawn

100_1485.JPG

               ...que les blogueurs sont de grands enfants !

 

     COMPTINES

 

Une vieille bavarde

Un postillon gris

Un âne qui regarde

La corde d'un puits

 

Des rose' et des lys

Dans un pot d'moutarde

Voilà le chemin

Qui mène à Paris

 

 

          * * *

 

     Frédéric

     Tic, tic,

Dans sa p'tite boutique

Marchand d'allumettes

Dans sa p'tite brouette

S'en va-t'a la ville

Les mains dans les poches

Comme un Espagnol.

Lire la suite

Viva Mimosa !

26 Janvier 2011 , Rédigé par New Dawn

 5233551359_404dbcab8a.jpg                                                                                                                                

     Provençal, réveille-toi de ta torpeur hivernale, le mimosa joli refleurit dans les jardins, sur les talus, au bord des routes, annonçant triomphalement le retour des carnavals et des chars décorés...

     En premier lieu, Bormes-les-Mimosas va ouvrir le cortège avec ses 90 variétés de mimosas dont chacun pourra admirer la beauté, le dernier dimanche de janvier, avec sa fête "Mimosalia"...

     Ensuite, ce sera Sainte-Maxime avec son Corso, le premier dimanche de février et sa balade au Jardin des Myrtes...

     Il faut ensuite, absolument aller à Saint-Raphaël pour "Viva Mimosa" et son grand  Corso Fleuri, la seconde semaine de février...

     En poussant encore plus loin, c'est Tanneron qui ouvre sa route d'or, passant à travers la plus grande forêt de mimosas d'Europe, constituée de fleurs sauvages et de plantations !

     Tu sais que tu as de la chance, toi, Touriste, qui va bouder les pentes glissantes et poudreuses de la montagne, pour venir te réchauffer au soleil du Var !

 

Lire la suite

Petite sortie à Bandol...

25 Janvier 2011 , Rédigé par New Dawn

Aujourd'hui, jour de marché à Bandol... Les étalages s'étirent paresseusement le long du port...des odeurs d'iode, d'oursins et autres fruits de mer montent au nez du badaud émerveillé de découvrir une telle douceur par une matinée de janvier...Je viens voir une amie qui tient une boutique de produits naturels. 
     Lorsque je suis partie du Beausset, la température était descendue à -4°... et le givre s'accrochait aux pare-brise des voitures en stationnement...Là il fait presque tiède, et la marche se fait légère le long du quai où les bateaux sont amarrés en enfilade...J'aime la mer l'hiver, quand elle est gris argenté, si mystérieuse sous le ciel plombé par les quelques nuages en suspension...Sur la route, malgré les paquets de neige sale qui persistaient en raison du froid vif des nuits claires,  les mimosas commençaient à pétiller de toutes leurs petites boules jaunes et duveteuses , comme pour gommer  ces restes inesthétiques des récentes chutes de neige et rendre sensible le renouveau de la nature méditerranéenne.
    
Lire la suite

L'Amphithéâtre de la Politique extérieure...

24 Janvier 2011 , Rédigé par New Dawn

5269410751_e73f661412.jpg     La conférence de presse dont nous avons pu apprécier de larges extraits a commencé dans l'ambiguité... Se prenant pour un docteur honoris causa, Notre Président  a donné une petite leçon de savoir vivre aux élèves qui ne s'étaient pas levés à son arrivée...Rien de nouveau n'a été ajouté à sa thèse, puisque le mandarin a répété comme s'il s'agissait d'une nouveauté, des cours magistraux maintes fois rabâchés, au mot près...Le journaliste de l'A2 s'est enthousiasmé de constater que Notre Grand Communiquant  n'avait pas une seule fois jeté un oeil sur ses notes...et pour cause ! Les évènements changent , les mots restent les mêmes !

     Tout de même, et en guise de petite explication de texte, lorsqu'il "reconnait" ses propres bévues, Notre Auguste Lumière  emploie le pronom personnel "nous" : " Nous avons sous-estimé"... difficile de dire "je", lorsqu'on confesse pudiquement une erreur d'appréciation... Il assortit parfois ce " nous" de la "France", pour bien faire comprendre à son peuple ,composé à son sens d'une flopée d'abrutis, qu'ils sont mouillés, eux aussi , jusqu'au cou, par ses propres légèretés internationales.

     Par contre, lorsqu'il retrouve des  postures impériales et conquérantes à propos du G20 , il les assènent avec le pronom personnel " Je" : " J'ai décidé..." ! 

      C'est beau et clair comme le Grévisse !

     D'ici à ce qu'il fasse comme Giscard et postule à l'Académie Française  après son quinquennat !

Lire la suite

Le Cri de la Langouste , le soir au fond des bois...

24 Janvier 2011 , Rédigé par New Dawn

langouste.jpg     Cette judicieuse définition  de l'agent secret, relevée au hasard d'une lecture :

     " Un bon agent secret doit toujours avoir présent à l'esprit que, si la prudence est la mère de la Sécurité Nationale, la direction d'Interpol est la belle-soeur de celle des Renseignements Généraux.
     En cas de danger, un bon agent secret doit savoir imiter à s'y méprendre le cri de la langouste en chaleur et l'appel nostalgique du ver solitaire au fond des bois."

Lire la suite

La Marche de l'Empereur !

23 Janvier 2011 , Rédigé par New Dawn

5313460249_65ed628aea.jpg     Pour de multiples raisons, je ne supporte ni l'immobilité ni l'enfermement, par conséquent la journée écoulée la veille me fut un supplice, bloqués comme nous l'étions tous par la neige et la glace...Je décidais donc, au petit matin, de partir à la rencontre d'autres manchots, qui comme moi, voulaient bien braver les intempéries...

     Tandis que j'ôtais grossièrement les quelques cinq centimètres qui recouvraient ma totomobile automatique , Laurent, un petit gars du lotissement, me jetait des regards furfifs, héberlué de tant d'audace...Je sentais qu'il se disait dans son for intérieur : " Mémée n'osera pas !"

     Mais si, mon gamin...quand on a connu mai 68...

     Lorsque je fis rouler la bête sur l'asphalte glacé et crissant ,il entra précipitamment prévenir sa femme ...N'importe, car c'était Marius, le père de celle-ci, qui m'avait jadis appris à conduire, et que j'avais failli plus d'une fois aplatir, avec la voiture-école contre les fortifications de Vauban, à Toulon . Mais je vous raconterai cela un autre jour.

     La jauge était au ras des chaussettes, et j'allai faire le plein chez ma petite pompiste du Rond-Point Pompidou. La route était verglacée et le bouchon du réservoir encore plus , mais je régalai ce dernier d'une bonne rasade de sans plomb 98...

     Quand j'entrai payer, une jeune femme en gros pull marron prenait un café avec une petite fille aux yeux d'azur...Je vis, à la couleur du pull qu'elles n'étaient pas d'ici...j'aurais voulu engager la conversation avec elles pour savoir qu'est-ce qui les avait ainsi jetées sur les routes si tôt et par un temps pareil, mais nécessité faisant loi, je demandai plutôt à la garagiste s'il valait mieux aller vers Toulon ou vers Aubagne. "Aubagne" me répondit la charmante, épouvantée,"et à condition de ne jamais quitter l'autoroute , les Gorges d'Ollioules sont une vraie patinoire !" 

     Je partis donc vers Aubagne et son immense centre commercial, un vague sentiment d'angoisse planait  dans l'habitacle, car les congères s'accumulaient sur le bord des portions de route privées de soleil...J'arrivais enfin, mais tant d'émotion avait agi sur mon sphincter, me donnant une irrépressible envie de faire pipi, et je me rendis aux toilettes des femmes qui, comme toujours, étaient en maintenance... Une horde de furies houspillait la femme de ménage... Je décidai sur le champ d'aller chez les hommes, ce qui, ma foi, fut encore plus compliqué que tout le reste ! 

Lire la suite
1 2 3 4 > >>