Le pourquoi du Séneçon commun

30 Septembre 2010 , Rédigé par New Dawn

     L'étymologie témoigne souvent d'une observation poétique de la nature...Ainsi en est-il du sénéçon, qui tant qu'il est en fleurs avec ses petits pompons jaunes ne mérite pas son nom...Mais quand ses pétales cèdent la place, par l'effet du temps qui  passe, à de petites rouffes duveteuses, l'appellation prend toute sa légitimité. Ces plumets blancs font penser à la chevelure d'un vieillard, senex en latin...  

 

        Une façon qu'a la nature de célébrer le troisième âge ... et rappelons-nous la définition du grand Totor qui savait toujours trouver les mots pour faire plaisir à tout le monde : "Si le jeune homme est beau, le vieillard est grand "!        4669505003_7be31ceefd.jpg4771572541_731527500f.jpg

Lire la suite

Ce que j'en pense ...

29 Septembre 2010 , Rédigé par New Dawn

100_0263.JPG

 

     C'est une habitude bien singulière des temps modernes que de vouloir nous faire passer les bourreaux pour des victimes, même s'ils ont parfois des circonstances qui atténuent leurs méfaits... Hier, au Grand Journal de Michel Denisot, le petit père Courjault, qui jusque-là n'avait rien vu, rien entendu ni rien dit, est sorti de sa tour d'ivoire et de sa léthargie pour nous présenter le livre qu'il a "pondu" sur l'"affaire".

     La justice a passé, elle a innocenté et puni, et il n'y a rien à en redire...mais enfin, à quoi rime sa démarche ?

     Il semblait ne pas trop le savoir lui-même : personnage assez falot, à l'élocution embarrassée, il avait du mal à exprimer des idées cohérentes sur son absence de rôle dans ce qui a défrayé les chroniques judiciaires à l'époque des faits, et je pense, qu'il a dû s'assurer les services d'un "nègre" pour écrire son petit pathos.

     Nous assénant au passage que la maternité n'était pas le "bonbon rose" que l'on imaginait, - je préfère lire Elisabeth Badinter sur le sujet - il a vaguement exprimé qu'il voulait se justifier... mais pourquoi se justifier si l'on n'a rien à se reprocher ?

     Le pauvre chéri voulait  aussi attirer l'empathie  et la bienveillance de son entourage qui, si j'ai bien compris, se comportait quand même de manière un peu rugueuse à son égard... Mais enfin, que diable, des bébés à peine sortis du ventre de leur génitrice ont été tués avec une cruauté et une sauvagerie inimaginables !

     Et si tout simplement il voulait se faire du fric avec cette lamentable histoire ?

Lire la suite

Tendances végétaux

28 Septembre 2010 , Rédigé par New Dawn

100_0473.JPG

   

     " Quelle est la place des végétaux dans nos jardins du XXIe siècle ? Un décor qui doit être réalisé rapidement  et ne pratiquement plus évoluer ? Un environnement qui nous rapproche de la nature ? Des pièces de collection réunies peu à peu par passion ? La source d'aliments faciles à cultiver et bons à déguster. Un peu tout cela, avec un dosage qui se mesure aux attentes du jardinier." - Jardin de France - n°607100_0424.JPG100_0421.JPG

Lire la suite

Ainsi va la vie ...

27 Septembre 2010 , Rédigé par New Dawn

100_1461.JPG

  

     Le mistral s'est durablement installé sur la région, pénétrant nos logis et chassant l'été indien qui s'attardait dans le ciel de Provence...En soirée, pour réchauffer les intérieurs , les cheminées commencent à faire crépiter les  rondins de chêne sec qui exhalent à l'extérieur des odeurs de châtaignes rôties...La nature a définitivement basculée dans l'arrière-saison, si les "roses de l'automne sont plus qu'une autre exquises", elles sont surtout très éphémères, et le nettoyage des rosiers va devenir bientôt un impératif. Après le farniente, la joie de retrouver les petites tâches habituelles du jardin, casquette vissée sur la tête et bottes épaisses aux pieds...

     Pour le plaisir de mettre mon grain de sel un peu partout, je voudrais évoquer le titre d'un film avec Julia Roberts, qui malgré son statut de pretty woman ne m'a jamais personnellement emballée comme actrice ( non, ce n'est pas de la jalousie !)...Il s'agit de "Mange, prie, aime"...Une devise que les Américains avec leur manie d'imposer la bonne parole et la bien-pensance à l'humanité entière veulent sans doute  rendre aussi célèbre que notre "Liberté, égalité, fraternité", à ceci près que la leur manque cruellement d'ambition. Si l'amour tire son épingle du jeu, manger est une nécessité pour tous les êtres vivants et ne saurait constituer un idéal... quant à la prière, les Américains deviennent assommants à force d'évoquer Dieu à chaque instant et à tous propos, et notamment lorsqu'ils  infligent l'injection de la solution létale à des accusé(e)s à la limite de la débilité mentale...Enfin, comme on dit : "God bless America !"... et retournons candidement cultiver notre jardin.

Lire la suite

Erable vole !

26 Septembre 2010 , Rédigé par New Dawn

Akene24702448637_fe4837e4d2.jpg    

     En automne, les fruits de l'érable tombent en tourbillonnant...Grâce à leurs deux ailes soudées, ces semences sont portées loin par le vent...Il s'agit en fait de deux fruits secs, des akènes ou samares.

     Les enfants s'amusent à les lancer pour qu'elles tournent comme les pales d'un hélicoptère...et parfois même ils jouent à les séparer pour en extraire la graine...

     ... petits arbres en devenir qui viendront repeupler les forêts et oxygéner un peu notre pauvre planète !

Lire la suite

On en oublierait presque l'essentiel...

25 Septembre 2010 , Rédigé par New Dawn

4205275201_65df69d225.jpg  

     A partir d'aujourd'hui, s'ouvrent trois journées consacrées au goût...Par chance donc, la tambouille politique va passer à l'arrière-ban et laisser la place à la cuisine  familiale...Je me devais d'apporter ma pierre à ce qui reste encore heureusement la caractéristique essentielle de notre beau pays : la gastronomie  !

     Pour l'occasion, et parce que depuis votre retour de vacances, pour accompagner votre poisson du vendredi, je vous vois essayer désespérément de monter une aïoli présentable, qui finit toujours, malgré votre coup de poignet énergique et volontaire, par s'essouffler et  virer à la "caga molle", comme on dit par ici, j'ai décidé de vous donner un truc pour ne jamais la rater et que vous puissiez la laisser trôner sur votre table, cuillère debout,  comme l'affirmation de votre savoir-faire culinaire... Mais j'ai longtemps hésité à vous faire partager un secret qui ne se transmet avec réticence que de belle-mère à belle-fille et uniquement dans le but que le petit chéri, dont vous vous disputez le coeur, ne soit pas trop dépaysé, au lendemain du mariage, par votre cuisine trop "parisienne" à son goût !

     Lorsqu'au fond de votre mortier, vous avez  déposé votre jaune d'oeuf, ne le salez pas tout de suite, mais accompagnez-le d'une boulette de mie de pain grosse comme un oeuf de caille à peu près...votre "pommade" va prendre ainsi dès les premiers tours de main, et l'huile que vous rajouterez peu à peu par la suite dissoudra la mie de pain...salez et poivrez, rajoutez un jus de citron à la fin pour détendre l'aïoli... et zou... c'est fait...!

     Non ne me remerciez pas... ce n'est que ma modeste contribution à l'édifice national !

Lire la suite

Sur la scène comme à la ville...

24 Septembre 2010 , Rédigé par New Dawn

  5012454254_11e45c151b.jpg  

 

     Le monde politique ne laisse pas de me surprendre et de susciter en moi une confuse admiration pour les prouesses d'acteur de certains de ses représentants...Au point que le passage du pouvoir à la scène , ou vice versa, se fait parfois tout naturellement,  ainsi pour notre " french doctor", ou pour Nanard Tapie, qui a réussi là une formidable reconversion lorsqu'il était dans la dèche, et dont il n'excluait pas vraiment, dimanche dernier, chez Druckerounet  de franchir encore le pas en sens inverse... Pure jalousie de ma part, me direz-vous , car je n'ai jamais réussi à dissimuler quoi que ce soit  de mes émotions... en aurais-je la volonté et la nécessité d'ailleurs ?

     Donc, hier soir au journal de la 2,après une journée houleuse où la population avait clairement exprimé sa colère et sa détermination d'en découdre avec les propositions de réforme des retraites avancées par le gouvernement, survint  l'homme de la situation  en charge de ce dossier...Les casseroles qu'il traînait derrière lui l'accompagnaient comme une sorte de chant grégorien, hymne à son innocence et à sa pureté, et  faisaient naître sur ses lèvres blafardes un sourire angélique , inspiré du Saint Esprit sarkozyen , du plus bel effet... Pujadas, qui voudrait bien , lui, rester en charge de la grand'messe du soir jusqu'après l'âge de la retraite, en était tout retourné et le souffle lui manquait pour poser les questions adéquates à la situation... Ils allaient tous deux, main dans la main, " vêtus de probité candide et de lin blanc", comme savait si bien le narrer l'ami Victor ( pas Novack, naturellement !)...

     J'attendais que disparaisse cette expression d'autosatisfaction sereine... Bernique... c'est encore moi qui en fus pour mes frais... à croire qu'à l'ENA, cette antichambre du pouvoir où les ânes n'entrent pas, on leur donne tous les jours des cours de comédie !

Lire la suite

Automne

23 Septembre 2010 , Rédigé par New Dawn

100_1465.JPG

     " Quand vient saint  Matthieu , le pinson fait ses adieux "...

     Depuis deux jours donc, le jardin se trouve privé du gai ramage de ce gentil passereau...Petit à petit, comme après un festival,  on démonte le décor de l'été... Les feuillages annoncent leur fin prochaine...Les persistants et les marcescents s'imposent au jardin tandis que les vivaces se désistent peu à peu... Elles le font de manière flamboyante, à l'image de ces Gaillardes qui veulent encore tenir le haut du pavé et dressent leurs têtes échevelées en un dernier défi aux temps plus rudes qui s'installent...

     Pour nous aussi, des temps plus rudes menacent de s'installer durablement, ce qui va pousser la population à aller manifester en ce premier jour de l'automne...les banderoles multicolores fleuriront encore au bout de leur hampe en bois... La bonne humeur des manifestants ne cachera pas les soucis et les tourments qui les rongent quant à leur avenir...Printemps, printemps, dis, quand reviendras-tu ? au moins le sais-tu ?

Lire la suite

Passerose

22 Septembre 2010 , Rédigé par New Dawn

3701128625_2320e66fae.jpg

     Sous ses allures de grande fille toute simple, la rose trémière est une enjôleuse qui fait fondre les coeurs...D'abord parce qu'elle appartient à la famille des Malvacées, les Mauves, à partir desquelles les Syriens ont fait de la guimauve...délicieuse confiserie toujours prête à apaiser les gorges irritées par les frimas et la pollution de l'hiver...Ensuite parce qu'elle fleurit au moment où les jours se font plus courts et que l'exubérance de l'été laisse place à la mélancolie de l'automne.

     Insaisissable, elle l'est aussi par ses appellations diverses : autrefois  Althea , puis devenue passe-rose, par allusion au fait qu'elle fleurit pas à pas, une fleur après l'autre - le verbe passer signifie à l'origine "avancer d'un pas"- et enfin rose trémière.

     C'est cette passerose qui est citée au XVe siècle dans une chanson restée anonyme, "L'Amour de moi", dont le manuscrit est conservé à Bayeux, et qui dit poétiquement :

     L'amour de moi s'y est enclose

     Dans un joli jardinet

     Où croît la rose et le muguet

     Et aussi fait la passerose.

Lire la suite

Petits travaux au jardin...

20 Septembre 2010 , Rédigé par New Dawn

 

 

100_1464.JPG

    

     Aujourd'hui, journée détente au jardin...Avec la chaleur et la sècheresse de cet été, les plates-bandes les plus exposées au soleil avaient triste mine, et il devenait urgent d'intervenir pour réveiller un peu le décor avant l'arrivée du mauvais temps. Les dernières pluies avaient bien ameubli la terre, et après un bon nettoyage du sol, et une visite à la grande jardinerie des Escadenieres, j'ai choisi d'associer des rosiers couvre-sol roses avec des pieds de véronique Hebé dont le bleu violacé rompt l'uniformité de l'ensemble... Par ailleurs , leur croissance lente m'assure que la hauteur de cette bordure restera assez harmonieuse. Avec l'imminence de l'automne, les gros travaux vont commencer, mais comme le beau temps semble vouloir se prolonger en été indien, c'est un vrai plaisir.

Lire la suite
1 2 3 > >>