Les Charmes discrets de la Bourgeoisie...

30 Novembre 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Actualité

caricatures-Carla.jpg

 

     Tandis que le gouvernement va se pencher sur le sort des femmes , la parité , la violence dont elles sont souvent l'objet et va plancher sur leur sort au boulot , notre ancienne première dame de France clame haut et fort que tout cela ne la concerne pas , car elle appartient à la très sélecte haute bourgeoisie et ne saurait partager les problèmes des manantes qui marnent dur et revendiquent de meilleures conditions de vie et de travail.

     Voilà qui est dit et qu'on se le dise, la belle Carla ne s'investit que dans la grande cause du Sida , comme autrefois Lady Di , tout le reste lui demeurant étranger. Il y a quand même des limites à la charité...

     C'est tout le charme discret de la bourgeoisie , glissez mortels et surtout n'écrasez pas...!

     Comment avons-nous pu un instant penser, en élisant son "mon mari" à la tête du pays , qu'il aurait pu améliorer ne serait-ce que d'un iota la situation économique  des usines et des ouvriers qui ont pourtant constitué la base de son électorat en 2007 , lorsqu'il est venu ratisser dans le monde du travail , la poignée de main facile et la goualante populaire , alors qu'il était persuadé d'appartenir à une classe supérieure ?

     La vie demeurera pour moi une énigme toujours renouvelée , j'entendais hier une conversation , très révélatrice , entre des retraités , qui forment le fondement de la population varoise , et des femmes mûres que j'appellerai "entretenues" , plutôt que mères au foyer , car après tout , il ne faut rien exagérer on ne lange pas les enfants jusqu'à plus de dix-huit ans , discutant du sort d'Arcelor-Mittal et du coup de gueule de Montebourg à l'égard des Indiens.

     - Comment , disaient-ils , ne pas trouver ridicules les intentions du ministre , pourquoi essayer de maintenir une industrie qui n'est pas rentable en cherchant à la nationaliser ? et va-t-on devoir payer sur nos impôts des ouvriers  qui ne feront rien et vont nous coûter les yeux de la tête ?

     C'est beau la bourgeoisie de province et surtout très égoïste et cruelle envers son prochain , malgré qu'elle fréquente assidûment les confessionnaux des églises , pas un instant il n'est venu à l'idée de ces cruches au nez pincé et au petit doigt levé que les ouvriers en question comptaient sur leur paye de fin de mois pour se loger et nourrir leur famille ... Vous me répondrez peut-être , quel besoin éprouve la vile populace de se reproduire ? ...  mais c'est pour mieux pourvoir à vos rentes ,  retraites et frais de sécu  , pauvres cons !

 

Lire la suite

à demain ...

29 Novembre 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Provence

olivier-de-provence2.jpg

Lire la suite

Revenons-y !

28 Novembre 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Actualité

sarkoleon.jpg    

     Tandis qu'un jeune coq et un poulet qui n'était plus de l'année s'étripaient sans vergogne devant un public qui buvait du petit lait , Sarkoléon , dans son exil doré songeait à ses ennuis judiciaires ...Avait-il ou non servi de dame de compagnie à Lady Gaga contre espèces sonnantes et trébuchantes qui lui auraient permis son accession à l'Empire ?

     Il était partagé entre la joie d'avoir l'occasion de descendre de son fidèle coursier de métal pour attirer encore une fois l'oeil d'une caméra sur sa personne et la déconvenue d'avoir à se justifier devant un juge d'instruction , fût-il le plus Gentil du monde ... Il songeait à sa gloire passée et à l'ingratitude d'un peuple de pauvres cons qui n'avait pas su comprendre combien il était précieux à l'Etat et avait fini par le mettre à la retraite anticipée... Mais l'Histoire lui rendrait justice pourvu que les deux débiles qui lui tenaient la place au chaud cessent de se chamailler comme des minots dans une cours de récréation !

     Ces luttes intestines prouvaient à quel point il était indispensable pour diriger de main de maître cette troupe de godillots qu'il avait eu à sa botte et qui tournait en rond maintenant qu'il n'était plus là ... Lui voyait nettement la clé pour sortir de cette crise électorale dans laquelle le parti s'était fourvoyé : il fallait voter pour savoir si on devait re-voter !

     Ce qui dans l'affirmatif d'un referendum , impliquerait trois votes successifs !

Le premier , de désastreuse mémoire , qui n'avait servi qu'à réveiller les morts et les appétits de pouvoir ,

Le deuxième qui devait constituer une sorte de referendum pour ou contre un autre vote ...

Le troisième pour élire enfin le président du parti...

     C'était clair comme de l'eau de roche , judicieux comme un point sur un i , et il se sentit transporté d'émerveillement par son intelligence supérieure qui savait trouver la meilleure solution à tous les problèmes soumis à son cerveau einsteinien .

     Il était spécialiste des tours de passe-passe pour transformer les échecs sortis des urnes en victoires accréditées par l'ensemble des députés ... Ne l'avait-il pas fait autrefois à propos de l'Europe ?

     En prime de tout ce brouhaha , cette tragi-comédie organisée aurait l'avantage de distraire le manant de son impécuniosité en période de fêtes , - ce qui est toujours moralement dommageable - , et des alarmantes fermetures d'usine qui tombent maintenant une à une comme un jeu de dominos infernal...

 

 

Lire la suite

Loup y es-tu ?

27 Novembre 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Nature

loup1.jpg

    

     " Je suis content , à Noël, je vais avoir un gilet pare-balles. Oui , en France on ne m'aime pas, alors je m'adapte. On n'aime ni les riches ni les bêtes sauvages. Je ne mange pas de frites , dommage , je serais allé m'exiler en Belgique. Ca commence tôt , le délit de sale gueule...

     Tenez, les livres pour enfants furent une catastrophe pour mon image. J'y suis  dépeint comme un sanguinaire, dévoreur de grands-mères ; remarquez bien , en en croquant quelques-unes, je suis un allié objectif des caisses de retraite. On me dit filou pire qu'un trader , au mieux, on me prête le QI de trois brebis et de deux chèvres de monsieur Seguin réunies.

     Si j'avais su tout cela quand je suis arrivé sur votre beau territoire , j'aurais choisi la Suisse ;  mais il y avait l'accueil et le couvert dans le Mercantour , alors le droit du sang je l'ai vite intégré... à ma façon, je suis bien obligé , c'est ma nature. Vous me voyez végétarien ? Ridicule ! Sinon ne vous en faites pas pour moi , je circule , j'enjambe les voies ferrées , canaux , autoroutes , je visite la France. Ca manque juste un peu de chaperons rouges.

     Et vous, qui avez déjà tout ce qu'il faut pour vous faire peur : la crise , l'ISF, Alain Minc , le réchauffement climatique , les journaux de 20 heures... Oh j'ai compris que je ne serai jamais l'ami du berger mais s'il vous plaît, laissez-moi peupler vos rêves !"

Denis CHEISSOUX - Terre Sauvage - N°287

Lire la suite

Je sens que je vais craquer !

26 Novembre 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Humour

cloud

     Je m'en veux mais je suis ainsi faite que j'ai l'âme d'un badaud qui s'arrête les bras ballants et les yeux écarquillés au moindre spectacle de rue... ma curiosité me perdra !

     Cela faisait quelque temps déjà que mon fournisseur d'accès Internet , qui comme la terre, est naturellement bleu comme une orange, me menaçait régulièrement de messages laconiques mais très inquiétants comme " CLOUD" ! Chacun peut bien imaginer l'effet désastreux que ce mot pouvait produire sur mon esprit... Le Var est le département le plus ensoleillé du pays , et nous ne voyons les nuages que lorsque nous commençons à sentir les premières gouttes d'eau tomber sur nos têtes ébahies ...Or le temps est vraiment maussade depuis quelques jours et je prenais cette affaire de nuages annonciateurs  de catastrophes très au sérieux ... après tout , certains attendent bien la fin du monde pour les derniers jours de l'année ! J'avais le moral dans les chaussettes...

     C'est alors que je reçus un message réconfortant d'un pote , assorti d'une histoire à mourir de rire et d'une publicité alléchante sur des gifs irrésistibles... Je ne résistais donc pas et m'engageais dans cette découverte , car en informatique - et pas que - comme le dit la chanson , je suis comme un bambin , je mets mes mains partout...

     Or d'après ce que j'ai compris , l'essayer c'était l'adopter et voilà "la chose" installée , à l'insu de mon plein gré , dans la tête pensante de mon computeur ... Fini le coup du nuage , mes mails me parviennent par une voie ludique et colorée et me sont régulièrement annoncés par l'incursion immédiate et indiscrète d'un maître d'hötel zélé et d'une tenue irréprochable mais qui s'obstine cependant à m'appeler "Monsieur". Bon , je veux bien passer l'éponge là-dessus... mais je commence vraiment à me sentir observée, ce qui risque , à terme, de me rendre schizophrène ...

     Par ailleurs , j'ai tellement pris l'habitude de son omniprésence , que je deviens incapable de me faire un thé vert et à la menthe (mon préféré) toute seule , je l'appelle pour ce faire et tempête de ne pas le voir arriver dans l'instant...

     Je crois qu'une poche de glace sur la tête et une aspirine me feraient du bien ... ou alors une petite infusion de mélisse ... Nestor !!!

Lire la suite

Y'a pu d'certitude ( chapitre 2 )

25 Novembre 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Actualité

   
     S'il y a bien une chose certaine , c'est que lorsqu'un homme ou une femme politique (et là , on constate vraiment une parité entre les sexes) dit qu'il ou elle a des projets pour la France et les Français , c'est qu'il ou elle nourrit surtout des projets pour l'évolution de sa propre carrière ... Inutile de croire naïvement qu'en se rasant le menton ou en s'épilant les sourcils devant sa glace cet homme ou cette femme  se dit , telle Jeanne d'Arc en train de tondre ses moutons, qu'il ou elle est habité(e) par l'impérieux besoin de sortir le pays de ses ornières pour le mener sur les chemins de la prospérité et de la félicité ... 
     Les primaires éliminatoires de chaque parti politique sont l'occasion pour chacun des candidats en lice, comme autrefois les joutes des chevaliers du Moyen Âge , de s'étriper salement et de se faire passer de vie à trépas sans autre forme de procès ... C'en est bien fini de la franche camaraderie ,des tutoiements complices entre vieux routards du même camp... On s'observe , on se jauge , on se vouvoie et l'on ne s'appelle même plus par son prénom comme aux temps heureux où l'on faisait claquer les pupitres de l'Assemblée nationale pour clouer le bec aux intervenants de l'opposition...On finit par se détester et  se déchirer sans ménagement ... et comme cela n'est pas suffisant , on va parfois déterrer quelques honteuses affaires dont on fut autrefois complice...
    Le pauvre idiot de Français qui croyait bêtement que ces candidats allaient tendre vers l'excellence des débats pour lui montrer qu'ils se souciaient sincèrement de son avenir , de celui du pays et avaient vraiment des programmes novateurs , assiste goguenard à une vulgaire bataille de chiffonniers dans laquelle les coups volent bas et le verbe monte haut...sans toutefois décoller des petits intérêts partisans...
     Puis arrive  le temps joyeux de l'élection où l'on voit alors ces serviteurs et ces garants de l'Etat de droit , faire voter leurs chers  mais irremplaçables disparus... et sûrs d'avoir suffisamment bourré les urnes pour se faire élire mais pas assez pour se faire prendre , clamer leur victoire avant le dépouillement des votes , dans une sorte de putsch politique qui réduit à néant  leur démarche démocratique !
     On croit rêver , non ?
Lire la suite

Y'a pu d'certitude ...

24 Novembre 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Humour

Mont-pull.jpg

    

     Ce matin le temps gris et pluvieux se prête admirablement aux considérations philosophiques les plus sinistres et aux analyses les plus morbides sur le genre humain ... Comme le ciel ne risque pas de se dégager avant quatre jours dans le meilleur des cas , c'est le moment d'invoquer les mânes de Bossuet et de méditer longuement sur la vanité des choses de la vie ...

     Ainsi , plein de fougue et de confiance en lui , Arnaud avait endossé son petit pull marine pour sauver la France de la concurrence déloyale que lui font subir les pays du soleil Levant ... Il était toujours aussi beau , mais ce petit je ne sais quoi que savent si bien conférer les grands couturiers parisiens et qui fait toute la différence avait soudain disparu de sa personne qui paraissait pourtant encore athlétique ... Malheureusement , toutes les femmes vous le diront , les rayures transversales grossissent impitoyablement ...Cette faute de goût ne pardonne pas ...

     Passe encore de la montre de plongée qui laisse croire qu'Arnaud fait la vaisselle chez lui , comme une pauvre petite mère courage , mais le robot Moulinex , unique objet du ressentiment d'Audrey , a eu raison de leur belle  et tendre histoire d'amour !

     Elle avait aimé un lion superbe et généreux , elle se retrouvait maintenant à traîner un boulet ménager qui avait tout de la mère Denis ... Elle craignait que la prochaine fois , il ne se mette à donner au peuple , sur son blog perso , des recettes de cuisine comptant cinq fruits et légumes français par jour ...

     Il était temps pour elle de  larguer les amarres et de voguer vers des cieux inrockuptibles qui la mettraient à l'abri de connaître encore à l'avenir une telle déconvenue : s'amouracher d'un Prince Charmant et découvrir un peu plus tard que c'est Popeye qui ronfle auprès de soi , recru de fatigue par ses petits travaux de maison !

     N'est pas Olive qui veut ...

Lire la suite

Entre les deux leur coeur balance ...

23 Novembre 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Actualité

Alain-Juppe.jpg

Les interviews (presque) imaginaires du "Canard)

NICOLAS SARKOZY :

     " Je vais passer l'UMP au karcher "

Nous retrouvons l'ex-président de la République sur son vélo d'appartement.

Question - Alors , Nicolas , heureux de voir Copé présider l'UMP ?

Nicolas Sarkozy - Très très content ! Nous avons de très nombreuses choses en commun. Ce côté voyou qui drague l'extrême droite.

Q - Et Fillon ?

N.S. - Je suis très très triste. Mais il reste mon collaborateur. Et je lui dit :" François tu es le bienvenu. J'ai justement besoin d'un coursier."

Q - Avouez que cette élection ric-rac vous arrange. Candidat en 2017, vous ramasserez facilement l'UMP.

N.S. (en colère) - Vu ce qu'en ont fait ces deux connards, y aura bientôt plus d'UMP à ramasser !

Q - Mais vous restez dans la course ?

N.S. (il pédale plus vite) - Bien sûr ! Regardez ce qui s'est passé ce week-end à Beaune. A la vente des Hospices, le plus  gros tonneau de Beaujolais -350 litres-, mis aux enchères par Carla, baptisé "la Pièce du Président" a été acheté 270 000 euros par un milliardaire ukrainien.

Q - ça ne  suffira pas pour être élu en 2017.

N.S. - Mon sondeur Patrick Buisson est formel : si je ne suis pas mis en examen par le juge Gentil, je gagnerai avec 98 voix d'avance.

Propos  (presque) recueillis par Frédéric Pagès

Le Canard enchaîné - N°4804

Lire la suite

à demain ...

22 Novembre 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Humour

Copefillonjeudi.jpg

Lire la suite

L'Hiver qui vient (extrait)

21 Novembre 2012 , Rédigé par New Dawn Publié dans #Poésie

Blocus sentimental ! Messageries du Levant !...
Oh , tombée de la pluie ! Oh ! tombée de la nuit ,
Oh le vent !...
La Toussaint , la Noël et la Nouvelle Année ,
Oh , dans les bruines toutes mes cheminées !...
D'usines...
                     * * *
On ne peut plus s'asseoir , tous les bancs sont mouillés ;
Crois-moi , c'est bien fini jusqu'à l'année prochaine ,
Tant les bancs sont mouillés , tant les bois sont rouillés ,
Et tant les cors ont fait ton-ton , ont fait ton-taine !...
                    * * *
Ah, nuées accourues des côtes de la Manche ,
Vous nous avez gâté notre dernier dimanche.
                    * * *
Il bruine ;
Dans la forêt mouillée , les toiles d'araignées
Ploient sous les gouttes d'eau , et c'est leur ruine.
Jules LAFORGUE
Lire la suite
1 2 3 > >>