Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Pied-Alwett ...Le blog de New Dawn

Articles récents

Cher Elephant - Man ...

23 Septembre 2016 , Rédigé par New Dawn

Cher Elephant - Man ...
Cher Elephant - Man ...

Tu t'es fendu , hier , d'une méchante diatribe envers ma belle Patrie , qui n'est plus la tienne , et nous autres petits Fransouzes , qui sommes venus pendant des années , partager tes triomphes et tes échecs dans les salles obscures ... tes joies et tes inconsolables douleurs d'homme aussi...Tu n'étais pas seulement des nôtres , tu " étais " nôtre, et nous nous chauffions à tes éclats de rire énormes , semblables à des braises alcooliques que tu jetais sur les écrans et dans les medias ... Tu m'as cruellement déçue et je me devais de t'écrire cette lettre en forme d'adieu ...adieu au cinéma français et surtout à ton public qui t'a tant aimé et qui ne te reconnait plus !

Dieu comme tu étais beau lorsque tu jouais à tripoter Miou-Miou avec notre regretté Patrick ... Tu étais alors beaucoup plus fin que lui ... Qui l'eût dit , que tu serais devenu cette montagne de haine contre les Français qui croyaient partager un amour réciproque avec toi ? Avec ton nom , que tu t'es choisi mais qui est peut-être le tien , qui sait , tu avais l'air d''un mousquetaire allant ,dégainant sa rapière, pourfendre l'ennemi au cri de "de par Dieu !" Suis-je bête n'est-ce pas ?

Bref , hier , je t'ai détesté comme il n'est pas permis de le faire et je t'ai même traité de salope , tes propos ayant immédiatement été reçus Papa-Tango-Charlie par ceux qui veulent détruire la France et se sont rengorgés en se disant " à quand même , lui aussi !"

Je n'ai même pas honte des injures que j'ai proférées à ton égard car , d'une part , tu les mérites et de l'autre , j'ai été tellement frustrée de devoir châtier mon langage que depuis que je n'ai plus d'obligations , je me plais à libérer mon imagination sur ce point , et je peux y atteindre des sommets de vulgarité !

Ce matin , toutefois , je suis partagée entre le rire et les pleurs , tu sais , comme les petits enfants qui sont submergés par tant d'émotions qu'ils ne savent pas laquelle choisir pour s'exprimer ...et cela m'a fait penser à une anecdote d'une nouvelle de Camus que je te résume en quelques mots :

C'est l'histoire d'un mec , comme l'aurait dit Coluche , qui trompe éhontément sa femme avec tout ce qui lui tombe sous la main ( sous la queue devrais-je dire ) Elle le sait mais ne dit rien , lui ouvre les bras et le console quand il se fait larguer avec pertes et fracas ... Pas un reproche , par un regard de rancune , rien que ses yeux débordants d'amour qui finissent par lui donner un tel remords qu'il décide de la trucider pour se libérer de sa mauvaise conscience ... On dit que tu lis beaucoup , je n'ai plus la référence en tête mais si cela t'intéresse tu trouveras facilement ..;

La France , c'est cette femme que tu bafoues en allant voir ailleurs si l'herbe est plus verte ... mais est-ce que tu ne t'es jamais dit que si tu y es si bien accueilli , c'est parce que tu représentes la France éternelle ?

Maintenant , fumier , cesse de nous insulter en croyant caresser le Tsar dans le sens du poil , car tu fais beaucoup de tort à ceux qui se sont regroupés , ici , par-delà leurs différences politiques pour lutter contre l'abrutissement européen des masses ...Tu me fais penser à un roquet attaché à sa niche et qui aboie avec une petite voix de crécelle croyant avoir fait fuir le facteur Jacques Tati sur son vélo ... En nous insultant tu crois te libérer de ta mauvaise conscience d'avoir trahi les tiens pour du fric , mais va faire la même chose ailleurs sans te retrouver au goulag , pauvre con ... et devoir soigner les engelures de tes gros panards avant d'aller bouffer ta soupe de betterave !

Lire la suite

Des signes de désespoir

23 Septembre 2016 , Rédigé par Felli Bernard

Lire la suite

Sur le bout du pinceau ...

22 Septembre 2016 , Rédigé par New Dawn

Sur le bout du pinceau ...
Sur le bout du pinceau ...

Après mes orchidées tigrées , je viens de presque terminer mes pensées ... Comme vous le savez maintenant , j'ai laissé un petit coin d'inachevé pour justifier les critiques , c'est la pensée en bouton , en haut à droite ... mais tout devrait être terminé ce soir . J'ai trouvé , sur le net , des encadrements pour toiles rondes ou ovales ... mais je les trouve un peu chers ... donc je vais voir mon encadreur avant de les commander ... si je dois les commander ... J'en ai un peu fini de ma période "fleurie" ... les fleurs peintes me dépriment à dessiner et à voir ... Je vais allègrement passer à autre chose , mais avant , et de mémoire , juste ce poème que j'adore :

" Le vase brisé

Le vase où meurt cette verveine

D'un coup d'éventail fut fêlé ,

Le coup dut l'effleurer à peine,

Aucun bruit ne l'a révélé.

°°°

Mais la légère meurtrissure,

Mordant le cristal chaque jour ,

D'une main invisible et sure

En a fait lentement le tour.

°°°

Son eau fraîche a fui goutte à goutte ,

Le suc des fleurs s'est épuisé:

Personne encore ne s'en doute ;

N'y touchez pas il est brisé.

°°°

Souvent aussi la main qu'on aime ,

Effleurant le cœur le meurtrit ,

Puis le cœur se fend de lui-même ,

La fleur de son amour périt ;

°°°

Toujours intact aux yeux du monde ,

Il sent croître et pleurer tout bas

Sa blessure fine et profonde ,

Il est brisé ,n'y touchez pas ! "

C'est beau non ? alors , toujours pas convaincu que notre belle France a une identité somptueuse qu'elle ne doit qu'à son génie ?

Lire la suite

Les néoconservateurs trouvent de nouvelles excuses pour bombarder la Syrie

21 Septembre 2016 , Rédigé par Felli Bernard

Lire la suite

Respect !

20 Septembre 2016 , Rédigé par New Dawn

Respect !

Pépère a connu deux jours harassants mais particulièrement exaltants pour son petit ego ... Dimanche avait lieu la journée du patrimoine , pendant laquelle chacun peut quand même admirer les chefs-d'oeuvre en péril , il a donc pris la résolution de faire une petite surprise au public , en s'installant derrière son bureau , sous les ors de la République , pour se faire un peu reluire la tonsure ... Nonobstant la déception des visiteurs , il a courageusement affronté la populace souchienne , blanche de surcroît et dont , comme c'était un dimanche et qu''il y avait parmi eux quelques dévots sortis de la messe , certains portaient encore une croix pendouillant autour de leur cou glabre qu'ils n'avaient point eu le temps d'ôter en venant à l'improviste dans un lieu public ... Fort heureusement , personne n'avait eu l'idée sotte et grenue de porter une croix de Lorraine , de sorte qu'il a pu ainsi échapper à la syncope ... Les visiteurs regrettaient amèrement de ne pas avoir été prévenus à l'avance , sans quoi , ils se seraient munis de quelques paquets de cacahuètes ... Mais une pancarte avait prévu le coup et interdit formellement de nourrir l'animal en cage car il devait rester frais et dispo et surtout purgé pour les cérémonies qui devaient s'ensuivre le lendemain ...une colique est si vite arrivée si l'on n'y prend garde ...

Dès l'aube du lundi , il s''envolait claudiquant , un caillou dans sa chaussure , aux Invalides , pour tenter de montrer qu'il était sensible à la détresse des victimes d'attentats bien qu'il s'en moquât comme de son premier préservatif jeté à la hâte dans une bouche d'égouts de la rue du Cirque , en partant de chez sa théâtreuse puisque toute son attention , tous ses soins les plus tendres étaient destinés aux bourreaux islamistes qu'il ne fallait surtout pas contrarier dans leur conquête initiatique de l'Europe...

Et la nuit , gâteau sur sa cerise comme seuls les Ricains savent le faire , il était devenu le meilleur homme d'état de l'année après n'avoir mis que quatre ans à ruiner la France ...

Mais qui sont tous ces "estrangers" , comme on dit par chez nous , qui viennent se mêler de savoir ce qui est bon pour nous ?

... Enfin , à demain peut-être ... la majorité des rats ayant déjà quitté le navire , restent sans doute les plus zélés

Lire la suite

«C'EST TOUJOURS AU NOM DES DROITS INDIVIDUELS QU'AVANCE L'ISLAMISATION»

20 Septembre 2016 , Rédigé par Felli Bernard

Lire la suite

Un chef barbouze surprenant candidat des socialistes au Maghreb

20 Septembre 2016 , Rédigé par Felli Bernard

Lire la suite

La Déca - Danse !

19 Septembre 2016 , Rédigé par New Dawn

La Déca - Danse  !
La Déca - Danse  !

Loin de moi l'idée de vouloir jeter un froid à quelques heures de l'automne , d'autant que je suis plus souvent un brasier qu'un glaçon , mais enfin , il faut bien admettre que , parfois , même si tout est bien rangé dans tes petites cases cérébrales , tu commences la semaine en ayant la vague impression que Hamlet , qui lisait l'avenir dans le crâne paternel ,n'avait peut-être pas tout-à-fait tort , et qu'il y a bien quelque chose de pourri qui traîne dans un coin , et qui renifle le sconse et la mouffette ... Je ne veux désigner naturellement personne , ne connaissant pas les tenants et les aboutissements de l'affaire , mais enfin quels sont les pourris , corrompus jusqu'à l'os , qui ont proposé Pépère pour être l'homme politique de l'année ?

J'avoue , à l'instar de mon ami Blaise que je suis livrée à l'incertitude et au doute ... et cela me rappelle encore un truc ...Lorsque j'étais en Institution ,nous n'avions pas que le cureton qui nous était attitré ... nous avions aussi notre médecin qui venait , tel un vétérinaire , constater que tout allait bien et que nous n'allions pas foutre la pécolle à tout l'établissement ... Or ses deux filles , plutôt nunuches suivaient nos cursus en externes car l'établissement était réputé ... Tu ne les entendais jamais moufter de l'année , même pas pour Pythagore ... C'est te dire !

Or , je sais que c'était déjà un peu ringard , mais pour faire plaisir aux familles qui raquaient ta pension rubis sur l'ongle , les cornettes nous distribuaient des prix en fin d'année sous forme de livres qui n'avaient rien à voir avec Emmanuelle et son fauteuil en rotin ... dommage d'ailleurs , cela nous aurait enchantées et donné des idées pour aller à confesse... mais les parents jouissaient devant leurs amis en faisant circuler la preuve que leur(s) fille(s) étai(en)t moins tarte qu'ils ne l'avaient jugé de prime abord , mais , comme il fallait aussi récompenser les deux tas de viande engendrés par le toubib et qui retrouvaient leur langue pour dénoncer nos innocents forfaits , les bonnes sœurs , toujours le cœur au bord des lèvres et la main tendue pour la remplir , avaient inventé , dans leur douce contemplation spirituelle , une récompense à la mesure des services rendus , à savoir , le prix de Bonne Camaraderie !... Tu vois mon Loulou , que , comme le disait une de mes délicieuses profs de Chimie qui était moustachue comme un sapeur , que tout est dans tout et que dans la vie matérielle , rien ne se perd ... rien ne se crée . Sauf en politique , où tout se perd et tout se crée... Voilà que je me suis encore laissée aller aux confidences , mais cette fois , tu noteras l'à-propos et la parabole qui s'y cache , surtout si tu es chonchon et que tu veux en ignorer le brio ...

Pépère a certainement été récompensé pour sa lâcheté envers son pays et l'aptitude qu'il a acquise dans les Conseils généraux de courber l'échine devant celui qui gueule le plus !

Mon Dieu , mais j'ai dit cela moi ? Oui , je l'ai dit !... Alors à demain peut-être ... ou pas ...

Lire la suite

Lettre ouverte aux citoyennes musulmanes « voilées et féministes » .

19 Septembre 2016 , Rédigé par Felli Bernard

Lire la suite

Les USA, pour tenter de ralentir leur déclin, entrainent le monde vers le chaos et la tyrannie (P. Leconte)

18 Septembre 2016 , Rédigé par Felli Bernard

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>