Tout vous est aquilon , tout me semble zéphyr ...

12 Juin 2017 , Rédigé par New Dawn

Tout vous est aquilon , tout me semble zéphyr ...

J'ai passé , hier et jusqu'à fort tard , une excellente soirée devant mon "étrange lucarne" , la boîte à malices qui vous dit quoi penser des événement et des personnages qui les créent ... Bien que je ne m'en serve guère , n'ayant aucune attirance spéciale pour les chiffres auxquels , vous l'aurez compris , je préfère les lettres , j'ai néanmoins pu constater que dans ce domaine encore , mon cerveau avait de beaux restes ...

51% d'abstentionnistes que l'on réduira , pour plus de commodité à 50% ( il ne faut pas trop m'en demander !) ont accordé entre 30 et 35% de députés à Macreux , flanqué de son Modem sur la fidélité duquel je ne parierai par un iota de mes revenus ... cela réduit son score au tiers des suffrages exprimés avec l'enthousiasme d'une naissance aux forceps ... Or il n'y avait que la moitié de votants , ce qui , ipso facto donne une écrasante majorité à Mister Mac' à l'Assemblée nationale grâce au 1/6 de la population .... Vous me suivez toujours ... là-dessus , et outre le sable mouvant Bayrou , se trouvent quelques LR de dernière minute venus tendre leur gamelle  pour une poupoute électorale mais qui , n'en doutons pas , vont commencer à avoir l'estomac tenaillé par des scrupules aux premiers échecs du gouvernement ... et se re-solidifier comme les godillots qu'ils ont toujours été dès qu'un chef se sera emparé de la croix de Lorraine  abandonnée , pour l'heure aux partis de la droite extrême ...

Le pain sur la planche ne manque pas , que Hollande a négligé de pétrir et d'enfourner pendant son quinquennat ... réforme du travail , insécurité , moralisation des politiques , évasion fiscale , réhabilitation de l'école et des savoirs , de la recherche , modernisation de l'Armée et de la Police ...équilibre du budget avec l'arrivée des migrants qui nous coûtent la peau du cul et que l'impôt ne suffira pas à couvrir , terrorisme dont il faudra bien parler un jour , tandis que pour l'instant tout ce joli monde nous prêche la résignation ... mais qu'arrivera-t-il lorsque quelques Français courageux ( je sais , il n'y en a pas tellement !) écorcheront vif quelques muzz en djellabah ... Perso , si quelqu'un s'avise de s'attaquer à mon sac à main , je défendrai cher l'intégrité de son cuir et de ce qu'il contient ... Tous ces pouvoirs régaliens ont été déposés dans les mimines immatures d'un adolescent prolongé , genre Tanguy , qui a fait de sa maîtresse d'école d'hier sa femme d'aujourd'hui ?

Bref , je ne juge pas ... je débats de moi à moi ..., 

Cherry on the cake , les chaînes officielles s'étant gorgées du thème jusqu'à plus soif , la Une a eu l'idée merveilleuse , mais , quand même un peu narquoise de nous mettre sous le nez , le premier film des bronzés , diffusé assez peu souvent , et pour cause ! Un éclair de lucidité sur les petits bourgeois friqués du microcosme parisien ...Les autres furent moins décapants , car ils cessèrent de faire rire aux dépens des bobos parisiens pour tourner en ridicule les moeurs et coutumes provinciales  qui provoquaient le rire sans grincements de dents ... 

Un groupe de citadins parisiens , naïfs et friqués , vont s'enfermer dans un ghetto du stupre et de la luxure situé dans un pays africain ... le fric y est remplacé par des perles dont les collier pendouillent autour des cous des vacanciers ... Oui , on peut considérer cela comme une contre-pèterie , car les couilles y sont obstinément présentes  et que les colliers cachent au public la couleur de l'argent ... Plutôt triste au fond ce  "boire  bouffer et baiser" ... ou pour le moins essayer qui constitue l'essentiel de l'activité de ces touristes bobos ... Balasko y était mince comme une sylphide ,Michel Blanc aussi ... la réussite facile leur a fait prendre du poids ... je te parie qu'ils font partie des sexas qui ont voté Macron ! C'est pas chic de tendre un miroir au public après l'avoir baisé ...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :